FRANCAISE ENERGIE
FRANCAISE ENERGIE
15.90 EUR (+2.25%)
Temps différé 15min - Euronext Paris
Ouverture: 15.70
Variation: +0.35
Volume: 1 397
+ Bas: 15.70
+ Haut: 15.95
Ecart + Bas / + Haut: 0.25
Type: Actions
Ticker: LFDE
ISIN: FR0013030152

La Française de l’Énergie : Forte amélioration de la rentabilité 2018/2019

  • 12

Regulatory News:

La Française de l’Énergie (Paris:LFDE):

Comptes consolidés*

En milliers d'euros

2018/2019 *

2017/2018

Variation

Chiffre d'affaires

7 914

6 651

+ 1 263

EBITDA

% du CA

2 275

28,7 %

(724)

(10,8 %)

+ 2 999

 

Résultat opérationnel

% du CA

1 397

17,6 %

(2 780)

(41,8 %)

+ 4 177

 

Résultat financier

(518)

(429)

(89)

Impôts courants et différés

(37)

1 937

(1 974)

Résultat net

% du CA

841

10,6 %

(1 272)

(19,1 %)

+ 2 113

EBITDA : Résultat avant impôts, résultat financier, dotations aux dépréciations et amortissements

* Comptes estimés pour l’exercice clos le 30 juin 2019.

Le Comité d’audit et le Conseil d’administration de La Française de l'Énergie se réuniront le 21 octobre 2019, afin d’arrêter les comptes de l’exercice clos le 30 juin 2019. Les procédures de certification des comptes sont en cours de finalisation.

La Française de l’Énergie (Euronext : LFDE – ISIN : FR0013030152), leader de l’écologie industrielle, clôture un bel exercice 2018/2019 avec une progression significative de sa rentabilité.

L’EBITDA du Groupe s’inscrit à 2,3 M€ en progression de 3 M€ par rapport à l’an passé. Il bénéficie de la croissance de l’activité de 19%, de la réduction continue des charges opérationnelles (- 1,3 M€) notamment liée à l’installation des nouveaux moteurs sur le site d’Avion et d’éléments non récurrents pour 1,2 M€ (dont CIR 2015 à 2017 et remboursement de taxes sur l’énergie). Le résultat opérationnel s’établit lui à 1,4 M€ et s’apprécie de 4,2 M€ en l’espace d’un an.

Le Groupe enregistre ainsi un premier Résultat net positif de 841 K€, en amélioration de + 2,1 M€ par rapport à l’exercice 2018.

La situation financière du Groupe continue de se renforcer tout en maintenant une politique soutenue d’investissements qui s’élèvent à près de 4,4 M€ sur l’exercice 2019 (frais d’exploration en Lorraine, moteurs électriques pour le site d’Avion, lancement du 1er site de production en Belgique). Le ratio endettement brut/fonds propres reste très conservateur à 25 % tandis que les flux de trésorerie d’exploitation s’élèvent à 2,2 M€ sur l’exercice clos au 30 juin 2019, en progression de 2,3 M€ par rapport à l’exercice précédent.

Dynamique confirmée sur le 1er trimestre 2019/2020

Porté par la mise en production du site d’Anderlues en Belgique, le Groupe enregistre sur le 1er trimestre 2019/2020 un chiffre d’affaires de 1,8 M€ en progression de + 13 % par rapport à la même période l’an passé.

L’activité de production d’électricité verte totalise un chiffre d’affaires de 1,5 M€, en croissance de + 45 % comparé au 1er trimestre 2018/2019. Elle représente près de 84 % des revenus du Groupe sur le trimestre et intègre la contribution du site d’Anderlues sur un trimestre plein de 207 K€. Ces revenus belges ne comprennent pas encore le boni des certificats verts qui sont actuellement en cours d’évaluation par le régulateur.

Si les quantités de gaz vendues ont augmenté sur cette période, de plus de 25 % par rapport au 1er trimestre 2019, les ventes de gaz ont été affectées par l’effet prix particulièrement défavorable sur la période (prix moyen en baisse de 52 % par rapport au T1 2018/2019), portant le chiffre d’affaires de l’activité à 295 K€. De plus, ces chiffres ne reflètent pas la pleine capacité de production du site d’Avion qui a été ralentie par des travaux d’adaptation de flux sur les réseaux de transport et de distribution dans les Hauts-de-France.

Nouveaux déploiements prévus début 2020

Conformément à son plan de développement, le Groupe va déployer dans les prochains mois de nouvelles unités de cogénération sur le bassin des Hauts-de-France, prévoyant avant fin 2020 l’installation de 7 unités supplémentaires soit 10,5 MW.

Dès validation par l’administration française de sa demande d'utilisation des autres ouvrages existants détenus par l'Etat sur ses concessions Poissonnière et Désirée, en cours d’instruction, La Française de l’Énergie pourra accélérer l’installation et la mise en production de nouveaux sites sur les Hauts-de-France.

Le Groupe conserve son objectif d’installer, à horizon 2021, 30 MW supplémentaires dans les Hauts-de-France, et au moins 3 MW additionnels en Wallonie.

Validation technique et faisabilité du projet lorrain confirmée par la mission d’experts

Le projet lorrain est un important levier de croissance pour le Groupe jouissant de réserves de gaz conséquentes dont la valeur actualisée nette1 a été estimée à 161,7 M€ lors de la dernière certification réalisée en novembre 2018 par MHA Petroleum.

L’équipe internationale d’experts en gaz de charbon mobilisée pendant 3 mois a opéré une revue complète des données et confirmé la faisabilité du projet. Les conclusions de cette mission valident ainsi l’ensemble des aspects techniques du projet lorrain et ont notamment mis en exergue un volume de gaz présent dans les veines plus important que prévu et confirmé la possibilité d’un développement commercial rentable.

Ces résultats très positifs vont permettre aux équipes de LFDE de finaliser l’optimisation de son plan de développement. Ce dernier vise, dans un premier temps, à concentrer les nouveaux forages sur une veine de charbon cible afin d’accélérer sa désorption et permettre une mise en production d’un premier site d’ici 2021 aux volumes de gaz maximisés.

Sur base de l’analyse technico-économique validée par la mission d’experts, le Groupe finalise également le plan de financement du projet avec la mise en place d’une solution optimisée sans dilution des actionnaires. La Française de l’Énergie présentera début janvier 2020 les détails de son plan de développement en Lorraine ainsi que le financement associé à ce projet.

Cette validation opérationnelle très encourageante vient confirmer le savoir-faire du Groupe en matière d’ingénierie et de développement de projets d’exploitation du gaz issu du charbon.

« Porté par la qualité de ses équipes, le Groupe a franchi des étapes clés permettant de poser les bases de sa croissance future. Les résultats annuels illustrent parfaitement cette dynamique soutenue avec une croissance du chiffre d’affaires de 19%, accompagné d’une nette amélioration de la rentabilité opérationnelle qui a permis au Groupe d’atteindre un premier exercice profitable avec un résultat net de 841 K€.

Cette excellente performance nous conforte dans notre stratégie de développement qui vise à installer de nouvelles cogénérations dans les Hauts-de-France et en Belgique dès 2020 afin d’accroître nos revenus bénéficiant d’une forte récurrence et visibilité.

En parallèle, nous finissons de préparer le déploiement de notre projet en Lorraine dont le potentiel et l’ensemble des aspects techniques ont été validés par notre équipe d’experts en gaz de charbon. Le financement de cette nouvelle campagne de forage se fera sans dilution pour nos actionnaires car nous sommes convaincus de la pertinence de cette activité et de l’importante création de valeur que ce projet apportera au Groupe.

Fidèles à notre volonté de proposer une énergie économiquement et écologiquement compétitive, nous disposons des meilleurs atouts pour poursuivre notre développement intensif et devenir un acteur de référence dans l’énergie durable valorisée en circuits courts. »

Julien Moulin, Président Directeur Général.

Fort d’une montée en puissance de ses revenus et d’une capacité d’exécution prouvée, La Française de l’Énergie confirme ses objectifs pour l’horizon 2021 d’un chiffre d’affaires annualisé de 35 M€ pour un taux d’EBITDA de 45 %.

Le rapport financier annuel sera disponible sur le site de la société le 21 octobre 2019 au soir

Prochains RDV :
29 novembre 2019 : Assemblée Générale
7 janvier 2020 : Point développement Lorraine

La Française de l’Énergie est éligible au PEA et PEA-PME

Reuters code : LFDE.PA

 

Bloomberg code : LFDE.FP

À propos de La Française de l’Énergie

La Française de l’Énergie est une PME lorraine, leader de l’écologie industrielle, spécialisée dans la récupération du gaz présent dans les charbons et les anciennes mines des Hauts-de-France et du Grand Est. A travers des circuits courts et grâce à son savoir-faire reconnu en matière de géologie et d’ingénierie, La Française de l’Énergie approvisionne en gaz, électricité verte et chaleur, les acteurs régionaux, remplaçant ainsi l’énergie importée par une énergie locale, plus propre. La Française de l'Énergie dispose d'un fort potentiel de développement et ambitionne de devenir un acteur majeur du secteur de l'énergie en Europe. La société est labellisée entreprise innovante par Bpifrance.

Pour plus d’informations, rendez-vous sur www.francaisedelenergie.fr


1La valeur actualisée nette correspond à la rentabilité nette du projet jusqu’en 2040 en tenant compte des investissements nécessaires (dont coûts de forage des puits), des dépenses fixes et variables annuelles, actualisés sur la durée de la concession. C’est une VAN 10%.

Business Wire
Business Wire, filiale du groupe Berkshire Hathaway, est le leader mondial de la diffusion des communiqués de presse et informations réglementaires des sociétés. Les professionnels de la communication et du marketing s’appuient sur Business Wire pour diffuser intégralement et simultanément leurs communiqués, photos et vidéos, auprès des agences de presse, systèmes professionnels d'information, sites Internet, médias en ligne, journalistes, blogueurs, analystes et investisseurs, dans le monde entier.