Rechercher un produit / trader / groupe :

Les chiffres truqués du chômage aux Etats Unis

  • 423
  • 3483
  • 8704
  • 6951
D'après les derniers chiffres publiés, le taux de chômage aux Etats Unis s'établit à 5.7% en février 2015. Depuis début 2010, le chômage est en tendance baissière. On peut l'expliquer de part la vigueur de l'économie américaine depuis cette date comme le montre le graphique suivant affichant l'évolution du PIB ajusté de l'inflation :


Or, nous avons vu hier que les chiffres de l'inflation étaient truqués aux Etats Unis. L'inflation moyenne n'est pas de 1.5% depuis 2010 mais oscille autour de 4.5%.... Avec l'ampleur de tous les QE (Quantitative Easing) lancés par la FED, il est évident que cela a crée une inflation massive. Entre 1.5% et 4.5%, il y a tout de même une différence de 3%. Sachant que la croissance moyenne ajustée de l'inflation officielle aux Etats Unis s'est établit autour de 2% entre 2010 et 2014, un ajustement avec le taux d'inflation réelle nous donne une croissance négative….(3% d'inflation non prise en compte) Durant la même période, le taux de chômage au US n'a cessé de chuter comme le montre le graphique suivant : 


Je me pose donc la question suivante : Comment peut-on crée autant d'emplois si la croissance réelle est nulle voir négative ? Les chiffres du chômage aux Etats Unis seraient-ils eux aussi truqués…. ? Un gouvernement qui nous ment et nous manipule… non c'est impensable…


Méthode de calcul du taux de chômage



Avant d'expliquer comment les Etats Unis fausse leur taux de chômage, il est important de revenir sur sa méthode calcul :

Taux de chômage = nombre de chômeurs / population active

Pour que le chômage baisse (outre le fait de générer de la croissance pour trouver de réels emplois …), deux possibilités se sont offertes aux Etats Unis :

-

Baisse du nombre de chômeurs

: Pour provoquer une baisse, il suffit simplement de durcir les règles d'attribution du statut de chômeur ou d'en réduire sa définition au niveau le plus simple (une personne qui n'a pas d'emploi, peu importe l'emploi et les conditions….). 

-

Hausse de la population active

: Pour la faire baisser, c'est très simple, il faut faire passer un maximum de gens dans la catégorie des inactifs. Les inactifs ne rentrent pas dans le calcul du taux de chômage, c'est le cas des retraités, des étudiants mais également des personnes ne recherchant pas un emploi….. Pour rappel, population inactive = population totale – population active. 

Les Etats Unis ont utilisé les deux méthodes pour faire baisse leur taux de chômage. 


Comment les Etats Unis font-ils baisser leur taux de chômage artificiellement ?



-

Disparition des chômeurs longue durée

: Aux Etats Unis, les indemnités chômage cessent au bout d'un certain temps. Une fois que vous ne touchez plus d'aide, vous disparaissez tout simplement des chiffres du chômage, vous n'êtes plus considéré comme un demandeur d'emploi. Les chômeurs de longue durée sont justement ceux qui vont avoir le plus de mal à retrouver un emploi et risque de peser lourdement sur le taux de chômage. Problème résolu en les éliminant des statistiques….

-

Augmentation des inactifs

: Les chômeurs inscrits depuis plus d'un an sur les listes et n'effectuant pas mensuellement une mise à jour de leur statut auprès des organismes d'emploi sont tout simplement supprimés des listes du chômage. Il passe alors de la catégorie des chômeurs à la catégorie des inactifs (qui ne sont pas comptés dans le calcul du taux de chômage). 

L'administration répond que ces personnes ne sont plus à la recherche d'un emploi. Je veux bien accepter l'argument pour certaines personnes mais pour la majorité il s'agit simplement d'un oubli (ce qui peut arriver à tout le monde au moins une fois) et surtout d'une absence d'espoir à trouver un travail. C'est le cas par exemple de nombreux seniors pour qui passé un certain âge, il est très difficile de retrouver un emploi… ou de certaines classes sociales.

Pour éviter les critiques et aller au bout du raisonnement, il faut préciser qu'un organisme, le Census Bureau) est chargé de réaliser des sondages pour justement réduire le biais baissier sur les statistiques du chômage lié une augmentation des inactifs (comme quoi les Etats Unis reconnaissent que leur calcul du taux de chômage est faussé). Pour réaliser sa mission, le Census Bureau réalise 60 000 sondages téléphoniques par mois. (Le Census Bureau est un outil de communication pour tenter de faire taire les critiques sur les chiffres truqués du chômage…)

60 000 appels par mois, ca fait 720 000 appels par an. Sur le nombre total de chômeurs à couvrir pour obtenir une information valable sur leur situation réelle face à l'emploi, ca représente très peu….

Le New York Post a également révélé que les agents ont reçu l'ordre de l'oncle Sam de compléter manuellement le résultat du sondage si celui-ci n'a pas pu être effectué correctement (personne absente de son domicile par exemple….). Le Census Bureau doit en effet atteindre un pourcentage de 90% de réponses dites acceptables pour que ses résultats soient pris en compte….. Bien évidemment, une réponse incomplète ou inexistante est comptabilisé dans la catégorie « Personne ne cherchant plus un emploi », donc un inactif de plus…. Et donc un chômage en baisse.

-

Emplois précaires

: Les chiffres du chômage US ne font pas de distinction entre un travailleur à temps complet et un travailleur à temps réduit. Il vous suffit de travailler 1 heure dans le mois pour ne plus apparaître sur la liste des chômeurs. Un travailleur à temps partiel ou très réduit cherchant un emploi à temps plein n'apparait donc pas comme un chercheur d'emploi. De nombreux travailleurs ont vu leur temps de travail baissé du fait de la mauvaise conjoncture économique. Ils ont subit le temps partiel. Les chiffres du chômage baissent mais de plus en plus d'Américains se retrouvent à la rue et font des demandes d'aides alimentaires pour survivre comme le montre le graphique ci-dessous :


On voit clairement entre 2010 et 2013 une augmentation du nombre d’Américains disposant de l’aide alimentaire. Pourtant, dans la même période, le taux de chômage à lui soit disant fortement baissé…. C’est illogique. Il faut toutefois préciser que l’administration Obama a diminué les règles pour bénéficier de l’aide alimentaire. D’accord mais ça n’explique pas tout. Sachant que la population des Etats Unis est de 320 millions début 2015, cela fait près de 15% d’Américains demandant des aides pour survivre. Je pense que parmi eux, un très grand nombre cherchent un véritable emploi. Pour rappel, le taux de chômage est lui à 5.7%.....


Quelles sont les chiffres réels du chômage US ?





Le graphique ci dessus montre 3 courbes de chômage selon 3 méthodes de comptabilisation différente :

- En rouge : C'est le chiffre officiel avancé par les Etats Unis
- En gris : C'est le taux de chômage en prenant en compte certains chômeurs considérés comme "inactifs" et surtout les travailleurs à temps partiel non désiré (emplois précaires).
- En bleu : C'est le taux de chômage réel aux Etats Unis en prenant en compte les chômeurs de longue durée, les travailleurs à temps partiel non désiré, les chômeurs classés dans la catégorie des inactifs, bref tout ceux exclus des statistiques. 

Selon la définition que vous souhaitez donner au taux de chômage, je vous laisse vous faire votre propre idée mais une chose est sur, le taux de chômage officiel est largement sous estimée....



Conclusion



Si le taux de chômage aux Etats Unis a baissé ces dernières années, ce n’est pas uniquement du à la création de nouveaux emplois. Il s’agit également d’un artifice comptable dans la méthode de calcul par l’augmentation du nombre d’inactifs et la suppression de certains chômeurs des statistiques (chômeurs longue durée, personnes travaillant au minimum 1h par mois…). Il ne faut pas en conclure pour autant que tout va mal aux Etats Unis. Il y a bien eu une amélioration mais les chiffres avancés ne sont pas les bons et sont largement inférieurs aux chiffres réels....


Fiche issue de la rubrique -› Dossiers Économiques -› Etudes Economiques

Répondre

Vous devez être connecté pour pouvoir discuter...

Sujets similaires