Rechercher un produit / trader / groupe :

Devenir trader, c'est être un chef d'entreprise

  • 558
  • 4174
  • 12293
  • 7117
  • Qui a voté?
Les similitudes entre la gestion d'une entreprise et l'activité de trader sont nombreuses. Dans les deux cas, il faut respecter certaines règles pour mettre toutes les chances de votre côté et vous ouvrir la voie vers la réussite.



Le compte démo : L'étude de marché pour tester votre trading



Avant de créer votre entreprise, il est indispensable de réaliser une étude de marché. Cette étude vous permet de savoir si votre projet est viable en étudiant les caractéristiques de votre secteur d'activité. C'est une phase de collecte de l'information et d'apprentissage. L'objectif de cette étude de marché est de vous permettre d'établir votre positionnement sur le marché et de vous donner une idée du potentiel de croissance de votre entreprise dans les prochaines années.

En trading, il y a un outil qui vous permet de réaliser votre étude de marché, c'est le compte démo. Il vous permet de savoir si votre trading est viable. Êtes vous capable de générer du bénéfice à moyen/long terme? Pour le savoir, il faut tester votre stratégie de trading au moins plusieurs semaines. Si le test est concluant, vous pouvez alors vous lancer dans le trading réel.


Votre capital comme outil de travail



Pour pouvoir créer votre entreprise, il vous faut investir des fonds. Cet argent vous sert à développer votre activité. C'est votre outil de travail. Il vous permet de payer vos charges, acheter du matériel, faire de la publicité, recruter du personnel, développer de nouveaux produits/services... Si votre entreprise n'a plus d'argent, elle fait faillite. Vous perdez alors vos économies investies dans votre entreprise.
En trading, l'argent est également votre outil de travail. C'est ce qui vous permet d'exercer votre activité. Vous devez donc chercher à le protéger pour pouvoir continuer à exercer l'activité de trader. Cela passe par l'apprentissage de la gestion du risque. Si vous rasez votre compte de trading, vous faites faillite, vous perdez vos économies.

Plus vous avez investi d'argent, plus votre risque est grand. Tout comme pour une entreprise, vous devez toujours envisager la possibilité que votre activité ne marche pas, que votre entreprise fasse faillite. Il faut donc prendre des risques mesurés et investir seulement l'argent que vous êtes prêt à perdre.


L'importance d'avoir une stratégie



Pour développer votre entreprise, vous devez définir une stratégie commerciale. Ce sont tous les moyens que vous devez mettre en œuvre pour permettre à votre entreprise de croitre. Cela va du positionnement de vos produits/services en matière de prix/qualité à votre stratégie de communication pour dénicher de nouveaux clients. Si votre entreprise n'a pas de stratégie, elle est vouée à faire faillite.

Dans le trading, cette stratégie commerciale correspond à votre stratégie de trading. Elle définit les conditions qui vous font prendre position sur le marché (signal d'achat/vente), la taille de vos positions, à quel moment vous devez prendre vos bénéfices et comment vous gérez vos stop loss. Sans stratégie de trading, vous ne pouvez pas gagner sur les marchés financiers. C'est le seul et unique moyen de générer des bénéfices à moyen/long terme.

Si votre stratégie ne fonctionne pas, vous devez être capable de la remettre en question. Dans ce cas, le trading vous offre l'avantage de pouvoir réaliser une nouvelle étude de marché via le compte démo.

La recherche d'idées de trade ou comment trouver de bons clients



La recherche de nouveaux clients est ce qui permet à votre entreprise de générer de la croissance. Vous devez consacrer la plus grande partie de votre temps à en trouver. L'objectif est de trouver de bons clients, c'est à dire des clients qui vous font gagner un maximum d'argent tout en y consacrant un minimum de temps et d'argent.

En trading, cela correspond à la phase de recherche d'idées de trades. Vous devez scanner le marché pour détecter les opportunités de trading les plus intéressantes, c'est à dire celles pouvant vous générer un maximum d'argent (l'objectif de cours) tout en ayant le risque le plus faible possible (l'écartement du stop loss par rapport à votre prix d'entrée). Toutes les idées de trades ne se valent pas. Il faut sélectionner les plus pertinentes, celles avec le plus fort potentiel.

Dans certains cas, il faut accepter de ne pas prendre position si vous ne trouvez pas d'idées de trade avec un bon ratio rendement/risque. C'est comme dans le milieu de l'entreprise, mieux vaut éviter de travailler avec certains clients (qui sont mauvais payeurs, qui vous prennent trop de temps...) pour vous concentrer sur les clients générant vraiment de la croissance pour votre entreprise.


Le rapport de performance : la comptabilité de votre activité de trader



Dans l'entreprise, tous vos achats/ventes doivent être enregistrés dans votre comptabilité. Cela vous permet de connaître le bénéfice (ou la perte) généré par votre activité. L'établissement du compte de résultat et du bilan comptable de l'entreprise permet également d'analyser votre entreprise plus en profondeur via l'étude de différents ratios (les soldes intermédiaires de gestion - SIG). C'est ce que l'on appelle l'analyse financière. Les résultats de cette étude vous permettent de faire évoluer votre stratégie pour augmenter le taux de croissance de votre entreprise.

Dans le milieu du trading, c'est le rapport de performance qui détermine le montant de vos gains/pertes sur une période donnée. Ce rapport de performance est semblable au compte de résultat de l'entreprise. Il récapitule l'ensemble des transactions que vous avez passé sur votre compte de trading. Vous pouvez alors analyser votre trading via l'étude de différents chiffres et ratios (trades gagnants/trades perdants, le drawdown, actifs ayant généré le plus gain/perte...). Cela vous permet de faire évoluer votre stratégie de trading pour la rendre plus performante.


Le poids des charges



Dans le monde de l'entreprise, il ne pas suffit de gagner de l'argent pour pouvoir vivre de son activité. En effet, votre entreprise doit payer des charges sociales, la TVA, la cotisation foncière des entreprises (CFE), l'impôt sur les sociétés (si votre entreprise est à l'IS)... Si vous vous versez un salaire, vous devez également payer l'impôt sur vos revenus. Ce sont autant de décaissements qui viennent rogner sur les bénéfices de votre activité.

Dans le trading, c'est pareil. Si vous générez des gains de votre activité de trader, vous devez déclarer ces gains à l'administration fiscale et payer les impôts correspondants. Le montant à déclarer est inscrit sur l'IFU (imprimé fiscal unique) que votre broker doit vous transmettre à la fin de chaque année civile. Si vous avez pour objectif du vivre du trading ou de vous assurer un complément de revenus avec cette activité, la fiscalité du trading est un point à ne pas négliger. C'est le montant après impôts qui est important.


Envisagez tous les scénarios



Lorsque vous créez une entreprise, vous devez envisager tous les scénarios possibles, y compris celui de faire faillite. Vous pouvez préparer au mieux la création de votre entreprise, il y a toujours un facteur d'incertitude. Cela peut être dû à une erreur de gestion de votre part, à un mauvais positionnement de vos produits/services, ou à un facteur externe que vous ne maîtrisez pas. Vous devez donc envisagez au départ que les ventes de vos produits/services ne soient pas aussi bonnes que prévues ou que votre projet puisse échouer.

En trading, c'est pareil. Vous pouvez sélectionner au mieux vos trades, à la fin, c'est toujours le marché qui décide. Tout est une question de probabilité. Votre scénario de trade peut se réaliser ou pas. C'est pour cela que vous devez bien gérer votre risque sur chacun de vos trades. La perte d'un ou plusieurs trades ne doit pas mettre en danger votre compte.


Devenir trader ou chef d'entreprise : même combat



Beaucoup de traders échouent sur les marchés financiers parce qu'ils ne se comparent pas à des chefs d'entreprises. Pourtant, les mécanismes sont les mêmes. Dans les deux cas, il y a une prise de risque qui peut conduire ou non à générer des bénéfices. Il faut savoir se remettre en question et ne pas faire l'autruche quand tout va mal. Le succès passe dans les deux cas par une bonne préparation et surtout beaucoup de travail.

Dans la création d'entreprise, les gens comprennent qu'il faut s'investir à fond pour réussir. Le monde ne trading n'a malheureusement pas cette image. Les traders débutants croient en l'argent facile. Cela n'existe pas. Si vous voulez devenir trader, la bonne question à vous poser est la suivante : Avez vous la motivation pour devenir un chef d'entreprise dans le monde du trading?


Articles complémentaires:
Fiche issue de la rubrique -› Guide Trading -› Conseils de Trading

Répondre

Vous devez être connecté pour pouvoir discuter...

Sujets similaires