Rechercher un produit / trader / groupe :

Money management dans le trading

  • 421
  • 3446
  • 162
  • 6848

Définition money management



Le money management est la gestion du risque dans votre trading. Les traders débutants n'y portent souvent pas attention, et pourtant c'est l'élément indispensable pour réussir sur les marchés financiers. Vous ne pouvez pas gagner sur le long terme sans suivre les règles du money management. L'analyse technique vous fait gagner de l'argent et le money management vous évite de trop en perdre. Il faut avoir en tête que votre capital est votre outil de travail dans le trading. Il faut donc le protéger, tout comme vous prenez une assurance pour votre voiture ou votre maison. Sans money management, vous raserez à coup sur votre compte de trading. Au risque de vous étonnez, ce n'est pas une mauvaise stratégie de trading qui fait perdre la majorité les traders, mais une mauvaise gestion du risque et leur psychologie. Mais alors, le money management c'est quoi ?


Le money management : un garde fou contre les émotions



Le facteur psychologique joue un rôle prépondérant dans le trading. On peut comparer le trading à jeu d'argent (comme le casino par exemple) de part les émotions qu'il active chez le trader, à savoir la cupidité (appât du gain insatiable), le stress, l'euphorie, la déprime, la peur de perdre, la frustration et la panique. Toutes ces émotions font que le trader (notamment chez les débutants) peut prendre des décisions irrationnelles et mettre en danger son outil de travail, son capital. C'est là qu'intervient le money management. Il vous permet de vous protéger contre vos émotions de part le respect de certaines règles.

Dans le trading, les traders débutants pensent souvent uniquement aux gains qu'ils peuvent réaliser, mais jamais aux pertes. Les pertes font parties du trading et vous devez l'accepter. Si vous n'accepter pas de perdre, vous ne pouvez pas gagner sur les marchés financiers. Les trades perdants sont le quotidien de tous les traders. Vous ne pouvez pas avoir toujours raison. Votre analyse peut être la meilleure qui soit, c'est le marché qui décide. Comme on dit si bien, mieux vaut avoir tord avec les autres que raison tout seul. Le money management sert à gérer ses phases de perte et vous évite de raser votre compte au moment ou vous avez tord.


Money management vs effet de levier



L'effet de levier, qui détermine votre risque, se calcul de la manière suivante : Montant total de vos positions / solde de votre compte. Autrement dit, plus vos tailles de positions sont grandes, plus votre risque est important. Cela ne veut pas dire que l'effet de levier est à proscrire pour respecter les règles de money management. Vous devez simplement prendre des positions en adéquation avec la taille de votre capital. C'est valable pour tous les types de marché, Forex, actions, indices et matières premières (avec les CFD), produits dérivés…

Il ne faut pas oublier que l'effet de levier est cumulé sur l'ensemble de vos positions. Plus vous prenez de position, plus votre risque est grand. Ce risque peut être toutefois atténué avec une diversification sur différents marchés/produits. Mais attention, pour être efficace, la diversification doit être efficiente. Si vous jouez par exemple la hausse de différentes actions du CAC40, ou encore la hausse de l'Euro sur plusieurs paires de devises, l'effet de diversification est quasi nul. En effet, si le CAC40 plonge, toutes les actions vont baisser, il en va de même pour l'Euro. C'est pour cette raison que je conseille aux traders débutants de ne pas tenir compte de l'effet de la diversification dans leur gestion du risque, car pour bien l'utiliser, il faut bien comprendre les corrélations entre les différents marchés/ produits.

L'effet de levier que vous pouvez utiliser dépend de l'éloignement de votre stop loss (stop de protection). Plus votre stop est éloigné, plus vous devez réduire la taille de votre position. Votre effet de levier sur l'ensemble de vos positions ne doit pas dépasser 10. Plusieurs études ont d'ailleurs montré que les traders qui utilisent le moins d'effet de levier sont ceux qui durent sur les marchés financiers mais également ceux qui ont les meilleures performances. Ces traders utilisent généralement un effet de levier qui ne dépasse pas 5, notamment sur le Forex.

J'entends encore certains traders criant que ce sont les meilleurs parce qu'ils ont doublé leur capital en une semaine. Comme par hasard, ils ne donnent plus signe de vie une semaine plus tard…. Je vous laisse devinez pourquoi… vous devez vous mettre en tête que vous ne pouvez pas durer sur les marchés financiers si vous utilisez un levier trop important (qui induit un risque important). Le but du money management est justement de vous faire durer. C'est alors votre stratégie de trading qui sera le seul juge de vos résultats de trading (et non vos émotions ou un mauvais money management !).

Si votre but est toujours de doubler votre capital, allez dans un casino et faites rouge ou noir, ca fera baisser la statistique du nombre de traders perdants sur les marchés financiers.


Les règles du money management



-

Utiliser un stop loss

: Un stop loss est un stop de protection qui représente un niveau à partir duquel vous estimez que votre scénario ne se réalisera pas. Les stops loss sont obligatoires sur chaque position ! Si vous ne mettez pas de stop, vos émotions vous prendre le contrôle en cas d'évolution défavorable du cours et c'est le début de la fin… un seul trade peut suffire à vous ruiner (même avec un petit effet de levier). Il ne faut pas croire que le cours reviendra toujours à votre prix d'entrée. Certaines tendances durent plusieurs jours, semaine, mois ou même année. De plus, un trade perdant s'affichant en permanence dans vos lignes de positions ouvertes va effriter votre psychologie. Il est dur de continuer à respecter les règles du money management à partir du moment où on ne les a pas respectées depuis le début.

Un stop loss ne doit JAMAIS être déplacé si le cours évolue dans le mauvais sens. Le niveau du stop loss se décide avant la prise de position (c'est le moment ou vous êtes le plus objectif). Seule une évolution favorable du cours peut entrainer un déplacement du stop pour suivre le mouvement et protéger vos gains.

-

Avoir un ratio rendement / risque positif

: Cela signifie que votre stop loss doit être moins éloigné de votre prix d'entrée en terme de points que ne l'est votre objectif de cours. Tous les trades avec un ratio inférieur à 1 sont à exclure ! Par exemple, vous ne devez pas prendre position sur l'EUR/USD à l'achat avec un objectif à 1.3550 et un stop à 1.34 alors que la paire côte 1.35. Le ratio rendement/risque sur ce trade est de (1.3550-1.35) / (1.35-1.34) = 0.50 / 1 = 0.5.

Un bon ratio rendement/risque est autour de 2. Votre espérance de gain est alors deux fois supérieure à votre risque. Entre 1 et 2, cela est toléré mais c'est davantage réservé aux traders expérimentés. Plus vous êtes débutant, plus vous devez vous forcer à sélectionner des trades avec un ratio d'au moins 2. Cela va réduire vos opportunités de trade mais un débutant a généralement un pourcentage de trade positif plus faible qu'un trader expérimenté (meilleures analyses), et il faut donc compenser avec un bon ratio.

En effet, si vous prenez des trades avec un ratio de 2 minimum, cela signifie qu'un trade gagnant suffit à couvrir 2 trades perdants.

- Une étude du broker forex FXCM (réalisée sur sa base clients – FXCM est le leader sur le marché) a montré que la majorité des traders forex sont perdants non pas du fait de leurs analyses (50 % des trades de leurs clients sont gagnants) mais du non respect des règles de money management comme le montre le graphique ci-dessous :



En rouge : Les pertes moyennes par trade / En bleu : Les profits moyens par trade

Cela montre parfaitement que la majorité des traders n'utilisent pas de stop loss (et n'accepte pas de prendre leur perte) ou prenne position avec un ratio rendement/risque inférieur à 1. Pour rappel, 90% des traders sont perdants sur le Forex, alors que 50% de leur trades sont gagnants….

-

Adapter la taille de vos positions

: Sur chaque trade, l'objectif et le stop vont être plus en moins éloigné en terme de points, selon les caractéristiques du trade mais également en fonction du produit traité. Pour chaque trade, vous devez donc calculer la taille de position adéquate pour ne pas risqué plus sur un trade que sur un autre. Votre risque doit être constant, c'est un élément très important. Ce risque ne doit pas dépasser 2% sur un trade et je vous conseille de ne pas risquer plus de 1%.. Si vous prenez beaucoup de positions en même temps, alors réduisez votre risque à 0.5% par trade maximum.

-

Fixer vous un seuil de perte maximum

: Il y a des journées noires dans le trading, vous pouvez faire tous les trades que vous voulez, ils seront toujours perdants. Il faut l'intégrer et l'accepter. Cela n'arrive pas souvent mais tout trader est passé par la plusieurs fois. L'important est de limiter la casse durant ces journées et de pouvoir revenir sans prendre de risque supplémentaire pendant les jours suivants. Ainsi, vous aurez perdu seulement du temps et non de l'argent.

Vous devez donc vous fixer un seuil de perte journalier maximum en pourcentage. Une fois ce seuil atteint, vous arrêtez simplement votre journée de trading et revenez le lendemain. Pour le déterminer, vous pouvez calculer votre performance moyenne sur une journée gagnante. Vous multipliez ce chiffre par 2, et vous obtenez votre seuil de perte maximum. Ainsi, même après une journée noire, en 2 jours vous pouvez rattraper votre perte. C'est à vous de fixer ce seuil mais garder en tête qu'il ne faut pas avoir un seuil trop éloigné, qui vous donnerait l'impression de ne jamais pouvoir rattraper votre perte. Cela pourrait affecter votre psychologie et les émotions vont alors prendre le contrôle de votre trading.


Les limites du money management



Le money management est la clé de la réussite en trading mais il est parfois difficile de l'appliquer à la lettre. En effet, sur le Forex par exemple, il y a une taille minimum de contrat de 1000 unités, soit 0.01 lot (c'est ce qu'on appelle les micro lots). Certains brokers ne proposent même pas ce type de contrat et le montant de trade minimum est de 10 000 unités, soit 0.1 lot. Si votre mise de départ (votre dépôt) est trop faible, vous êtes obligé de recourir à l'effet de levier sur l'ensemble de vos positions. Sur le Forex, si votre dépôt est inférieur à 1000€, cela sera le cas. En effet, votre levier sur un trade se calcul de la manière suivante : montant de votre position / solde de votre compte.

Dans ce cas, un money management stricte va vous obliger à ne pas prendre beaucoup de positions simultanément pour ne pas atteindre un effet de levier cumulé (sur l'ensemble de vos positions) trop important. Une autre partie de l'étude du broker FXCM montre d'ailleurs et je cite : « que les 8/10 des traders perdants ayant un compte inférieur à 1 000$, utilisent un effet de levier supérieur à 26:1 ».

Pire, si votre mise de départ est vraiment petite, l'application des règles du money management va vous pénaliser dans les résultats de votre trading. En effet, ne pouvant pas réduire la taille de position, vous allez devoir rapprocher vos stops loss (pour ne pas risquer un montant trop important sur un trade) et vous aurez donc un nombre de trades perdants plus grand.

C'est injuste, mais ce n'est qu'à partir d'une certaine mise de départ que l'on peut appliquer correctement les règles de money management. Si votre mise de départ est vraiment trop faible par rapport à la taille de position minimum proposé par le broker, je vous conseille de ne pas déposer. Avant d'ouvrir un compte chez un broker, vérifiez cette information.



Fiche issue de la rubrique -› Guide Trading -› Gestion du risque
  • 0
  • 0
  • 22
Bonjour,

je débute totalement dans les CFD et j'ai une question qui va sans doute vous paraître idiote.

Où est indiqué l'information sur l'effet de levier dans l'outil de trading ? J'ai regardé sous xStation 5, MT4 et cTrader et je ne vois pas cette information.
Peut être a t'elle un nom différent en fonction des plateformes ?
  • 421
  • 3446
  • 162
  • 6848
Bonjour Christophe,

Ta question est loin d'être idiote. L'effet de levier que tu utilises n'est pas indiqué par les brokers et c'est bien dommage! Ça devrait être obligatoire. Du point de vue du broker, ça se comprend, son objectif est que tu utilises le plus de levier possible pour toucher un maximum de commissions.

C'est donc à toi de le calculer manuellement : Effet de levier = Montant total des positions ouvertes reconverties dans la monnaie de base de ton compte / Montant de la balance de ton compte

Si tu es débutant, entraînes toi bien sur un compte démo pour maîtriser la notion d'effet de levier et comprendre ses conséquences.
  • 0
  • 0
  • 22
Merci beaucoup Bruno.
Je vais tester ça en mode démo.

Répondre

Vous devez être connecté pour pouvoir discuter...

Sujets similaires