Atomic Swaps ou Swaps atomiques des exchanges décentralisés

  • Qui a voté?
  • 307
  • 1
Le terme "Atomic Swap" en anglais ou "Swap atomique" en français désigne un échange des crypto-actifs entre 2 personnes sans intermédiaire et sans avoir besoin de faire confiance à l’autre personne. Si une des deux personnes ne respecte pas son engagement et n’envoie pas les tokens, alors la première personne sera remboursée de son envoi grâce à une protection inscrite dans un "smart contract" (ou "contrat intelligent").

Les swaps atomiques sont l'une des avancées les plus prometteuses de la technologie décentralisée : il s'agit d'une méthode sans confiance pour les échanges de pair-à-pair, sans dépendre d'une tierce partie. Ces swaps reposent sur des "Hash Time-Locked Contracts, ou HTLCs, qui exécutent ou annulent automatiquement une transaction après un certain délai. Cela permet de s'assurer qu'aucune des deux parties ne peut manquer à ses obligations en vertu de l'accord.

Bien que tous les détails soient plus compliqués, les échanges atomiques simplifient les échanges de crypto-monnaies de certaines manières très importantes. Contrairement aux bourses centralisées traditionnelles, ces swaps n'exigent pas de tiers dépositaire et, contrairement à la plupart des bourses décentralisées, ils ne reposent pas sur des relais. Au lieu de cela, les preuves cryptographiques alimentent l'ensemble de la transaction.

Cette approche du trading est également légère et sans restriction. Les swaps atomiques n'exigent pas de frais élevés et ne sont pas vulnérables au vol. Ils résistent également à la pression réglementaire, et ils ont rarement besoin de KYC, même si certains DEX ne prennent pas de risques.

Mais malgré ces avantages, les échanges par le biais de Swap Atomiques n'ont pas encore atteint la masse critique, à la fois en raison d'obstacles techniques et pour des raisons pratiques.





Quelques problèmes techniques du Atomic Swap



En théorie, les échanges atomiques devraient être moins coûteux que les échanges centralisés, puisqu'il n'y a pas d'intermédiaires pour prendre une part. Toutefois, des frais peu élevés ne sont pas garantis, comme Beam (oui, Beam) l'a fait remarquer. Lors d'un échange atomique, des frais de transaction en chaîne doivent encore être payés, et ceux-ci peuvent être très élevés. Les échanges hors chaîne pourraient résoudre ce problème, mais il faut pour cela résoudre d'autres problèmes.

De plus, les échanges par le biais d'Atomic Swap ne sont pas toujours rapides. Sparkswap a fait valoir que les swaps de base sont trop lents pour de nombreuses opérations de trading; Pour exemple, les échanges en bitcoins peuvent prendre plusieurs heures avant d'être finalisés. C'est un problème important, dit Sparkswap : les prix des crypto-monnaies peuvent fluctuer rapidement, ce qui peut faire reculer une partie de la transaction et l'annuler.

Enfin, la compatibilité est un problème. Comme l'explique la Binance Academy, les crypto-monnaies qui sont échangées dans un swap atomique doivent partager un algorithme de hachage, et doivent être programmables. Bien que Komodo affirme pouvoir échanger 95 % des jetons, cela est dû en grande partie à la prévalence de la norme ERC-20 d'Ethereum, et certaines jetons ne supportent tout simplement pas les échanges atomiques.


Une question de temps du Swap Atomique



Il se peut que les swaps atomiques progressent lentement simplement parce qu'il s'agit d'une nouvelle technologie. Bien qu'ils aient été proposés pour la première fois en 2013, les premiers échanges ont été organisés manuellement sur des réseaux électroniques. Par exemple, jl777 a coordonné un échange de Dogecoin à Litecoin sur un forum NXT en 2014, avant son propre échange atomique, InstantDEX, d'environ deux ans.

Il suffit de dire que les échanges atomiques ont longtemps souffert d'un manque de visibilité et d'accessibilité. Des swaps plus importants ont commencé à avoir lieu en 2017 lorsque Charlie Lee a participé à un swap Litecoin to Decred. La même année, le BarterDEX de Komodo a été mis en service et le Lightning Network a commencé à populariser les canaux de paiement basés sur HLTC.

Les échanges atomiques sont maintenant raisonnablement accessibles grâce à un nombre croissant de services automatisés, mais la coordination entre les utilisateurs reste un problème. Si vous voulez effectuer un swap, vous devrez quand même trouver un partenaire, ce qui n'est pas toujours possible. De plus, l'échange atomique n'est qu'une caractéristique accessoire sur certaines bourses, comme Switcheo. Par conséquent, ils ne sont pas toujours très visibles.


Quels sont les projets d'échange atomique qui vont de l'avant ?



Il y a quelques projets qui tentent de mettre les échanges atomiques sous les feux de la rampe. Cet été, Komodo a lancé AtomicDEX comme successeur de BarterDEX, introduisant une interface plus simple et une nouvelle application pour les appareils mobiles. AtomicDEX tente également de fournir une plus grande liquidité par l'intégration avec les bourses centralisées, les pupitres de négociation de gré à gré et d'autres entités.

D'autres services sont confrontés à des problèmes différents. Par exemple, Sparkswap s'efforce principalement d'améliorer la vitesse de règlement et l'interopérabilité. Pendant ce temps, Orion et WanChain collaborent sur la liquidité des swaps atomiques. D'autres services se concentrent sur des pièces spécifiques : Switcheo travaille avec Ethereum et NEO, et Liquality avec Bitcoin, Ethereum et Dai.

Ces plateformes ont des interfaces simples et attrayantes, et elles ne pouvaient pas arriver à un meilleur moment. Depuis que Shapeshift a supprimé ses caractéristiques d'anonymat, il y a eu des appels généralisés pour un service simple, fiable et anonyme d'échange de jetons. Si les échanges atomiques peuvent surmonter leurs difficultés, ils pourront peut-être éventuellement combler le vide laissé par Shapeshift.

A propos du posteur

  • 1005
  • 5803
  • 29173
  • 13965
  1. Trader indépendant et autodidacte passionné par les marchés financiers et l'analyse technique
  2. Détenteur de pièces d'or, d'un PEA, d'un compte de trading chez PRT Trading, et de crypto-monnaies
  3. Amoureux de l'analyse technique, du Trading et des marchés financiers
  4. Co-auteur du livre intitulé "Trading à sens unique" (Consultable gratuitement sur le site)
Vous aimez ma manière d'analyser les graphiques? Alors n'hésitez pas à envoyer vos demandes d'analyses techniques; Dès que je vois une demande d'analyse j'essaie d'y répondre dans les plus brefs délais.

Vous êtes intéressé par les crypto-monnaies? Je vous invite à consulter le Guide des crypto-monnaies ou à lire ce que j'estime être le meilleur livre pour apprendre à investir sur le Bitcoin et les crypto-monnaies.

Ajouter un commentaire

no pic

Commentaires

1 Commentaires