Le roi Dollar se meurt, vive le Yuan !

  • 1214
  • 12
Depuis plusieurs années, la Chine ne cesse d’étendre son influence politique et économique dans le monde et tente d’imposer le Yuan comme monnaie de réserve. Tout cela se fait bien évidement au détriment du Dollar US et les Etats Unis tentent par tous les moyens de bloquer l’expansion du Yuan (symbole RMB). Toutefois, on voit mal comment le Yuan ne pourrait pas gagner progressivement du terrain face au Dollar US et devenir la prochaine devise de réserve mondiale de référence. Le processus est déjà en route….


Le Succès de l’AIIB



En fin d’année 2014, la Chine a lancé sa banque asiatique d’investissement pour les infrastructures en Asie. Quasiment tous les pays ont souhaité devenir actionnaire de cette nouvelle banque, sauf les Etats Unis… Cette nouvelle banque est en effet un concurrent direct pour la Banque Mondiale et le FMI dans lequel les Etats Unis jouent un rôle majeur. Ce sont les premiers contributeurs et leur poids est donc important. Les Etats Unis y voient une menace pour le Dollar US qui jusqu’à présent régnait sans partage sur le marché des devises.

Si tous les autres pays ont décidé d’adhérer, cela est du à plusieurs raisons :

- S’ouvrir le marché chinois : la Chine est en pleine expansion économique et tous les pays veulent bien évidement exploiter cette croissance. Adhérer à l’AIIB, c’est un acte diplomatique qui permet de rester en bon terme avec la Chine.

- Diversifier leurs réserves de changes : De nombreux pays souhaitent disposer d’alternative au Dollar US qu’il considère de plus en plus risqué devant le déficit abyssal des Etats Unis.


Le Yuan bientôt dans le panier de devises du FMI



Au début du mois d’Avril 2015, les Etats Unis ont refusé que le Yuan soit intégré au régime des DTS (droits de tirages spéciaux). Le DTS est un actif de réserve international, créé en 1969 par le FMI pour compléter les réserves de change officielles de ses pays membres. A partir du moment ou le Yuan est inclus dans le panier de devise, tous les pays membres peuvent donc intégrer cette devises dans leurs réserves de changes. Dans une optique de diversification des réserves, nulle doute que le Yuan serait fortement plébiscité. C’est pour cette raison que les Etats Unis tentent de bloquer son intégration dans les DTS, pour que le Dollar US conserve son hégémonie de monnaie de réserve de référence.

Toutefois, les Etats Unis devront un jour ou l’autre céder. La Chine devra certainement céder à quelques compromis au niveau de réformes de libéralisation de son économie mais devant les nombreux avantages d’intégration dans les DTS, cela devrait être simplement une question de temps. Il vaudrait d’ailleurs mieux que la Chine accepte ses réformes selon Georges Soros qui estime que dans le cas contraire, la Chine pourrait se tourner vers la Russie pour établir une alliance politique et militaire. Cela serait l’aube d’une 3ème guerre mondiale selon Soros…..

Les espoirs de voir un jour le Yuan dans les DTS sont cependant bien présents. La présidente du FMI, Christine Lagarde estime d’ailleurs que le Yuan intégrera les DTS à terme….


Les accords en Yuan se multiplient



Bien que le Yuan ait encore une faible présence sur le Forex, son expansion est en route. Il y a encore quelques années, le Yuan était simplement convertible en Dollar US mais aujourd’hui, il est possible d’effectuer des conversions directes avec de nombreuses autres devises de référence que sont l’Euro, La Livre Sterling, le Yen, le Dollar Australien et le Dollar Néo Zélandais…

Pour contourner le fait que le Yuan ne soit pas intégré dans les DTS, de nombreuses banques centrales ont passés des accords directs d’échange de devises (accord de swaps). Parmi les banques centrales, il y a notamment la Banque Centrale d’Angleterre et d’Australie, pourtant de grands alliés des Etats Unis. Tout cela continu de resserrer l’étau sur le Dollar US et les Etats Unis qui se voient isolés dans la lutte perdue d’avance contre l’expansion du Yuan en tant que devise de réserve internationale et de statut de valeur refuge.

Un accord a également été signé avec la BCE permettant à la Chine d’échanger des Yuans contre des euros et des euros en échange de Yuan pour les banques de la Zone Euro….

De nouveaux accords devraient être signés dans les prochaines années avec des montants toujours plus importants, permettant ainsi au Yuan de devenir une devise de référence !


La Chine attire les investisseurs



En Chine, l’inflation reste forte malgré la morosité de l’économie. Pourtant, la Banque Populaire de Chine n’a pas entamé de politique de soutien vraiment marqué de l’économie (excepté en 2008 pour faire face à la crise des subprimes). On peut donc se demander d’où vient cette inflation, étant donné que les exportations restent en bonne santé. De nombreux experts estiment que certaines entreprises ont maquillé leurs investissements spéculatifs sur le Yuan en échange commerciaux fictifs. 

Cela reste difficile à prouver mais cela montre encore une fois l’intérêt que suscite le Yuan dans le monde. Les investisseurs du monde entier cherchent des alternatives d’investissement à fort potentiel sur le long terme et la Chine semble être ce paradis… Parmi les BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine, Afrique du Sud) la Chine reste de loin le pays le plus attractif.

Autre facteur qui montre l’intérêt des investisseurs pour la Chine, la formation d’une bulle immobilière en Chine qui menace d’ailleurs d’éclaté. En 10 ans, les prix de l’immobilier à Pékin se sont par exemple envolés de plus de 300%....

Même si l’économie n’est pas en pleine forme, tout le monde souhaite profiter du développement du marché intérieur même si la Chine reste encore très dépendante de ces exportations. La consommation intérieure représente seulement 35% du PIB, taux parmi les plus bas du monde. Les Etats Unis en comparaison sont à plus de 60%... C’est l’investissement qui pour le moment maintient la Chine à flot, avec une part de 50% dans le PIB. Dans ses investissements, une grande partie provient de capitaux étrangers…. C’est dire l’intérêt des investisseurs pour la Chine !

Le fait que la consommation ne représente que 35% du PIB montre toutefois le potentiel de croissance à long terme de la Chine. Le développement du marché intérieur risque encore de prendre plusieurs années, voir même décennies mais pourrait à terme absorber progressivement les exportations et réduire ainsi la dépendance de l’économie Chinoise au monde extérieur. 


Les Etats Unis en mauvaise posture



Tout n’est pas rose en Chine mais aux Etats Unis c’est encore pire ! Le déficit budgétaire ne cesse de se creuser et la dette publique atteint des records à 18 000 milliards de dollars, soit 110 du PIB ! Les Etats Unis sont dans le haut du classement des pays creusant le plus la dette publique mondiale. Quand on voit que l’Italie s’est faite chahuté sur les marchés financiers alors que sa dette publique était de 120%, on est en droit de se poser quelques questions…. 

L’économie mondiale aux Etats Unis est clairement basée sur l’endettement. Le fardeau de la dette est de plus en plus lourd chaque année.

A la moindre remontée des taux d’intérêts (et c’est ce qui nous attends pour les années à venir – cf Pourquoi une crise financière est inévitable ?), les Etats Unis vont être littéralement asphyxié par la dette. On se rend compte déjà que sans la perfusion de la Fed, l’économie Américaine est loin d’être en pleine forme. Les intérêts de la dette sont voués à tirer les Etats Unis vers le bas.

Pour le moment, le château de carte tient encore, le Dollar restant la devise mondiale de référence sur le marché des changes et notamment grâce à qui…. La Chine…. Dont la banque centrale achète massivement de la dette américaine. Les réserves de devises étrangères de la Banque Chinoise sont constituées essentiellement de Dollar tout comme pour les autres banques centrales.

Ces banques centrales achètent du Dollar parce qu’elles n’ont pas le choix. Le Dollar est la valeur refuge par excellence à ce jour. Mais on voit avec le succès de l’AIIB (banque d’investissement asiatique…) que la plupart des pays sont à la recherche d’investissements alternatifs pour diversifier leurs réserves de devises étrangères. 


Un scénario catastrophe pour le Dollar US



Pour la Banque de Chine, l’achat massif de Dollar US est justifié par leur volonté de faire baisser le cours du Yuan face au Dollar pour favoriser leurs exportations (pour rendre les produits chinois moins chers à l’international). La Chine a un marché intérieur encore trop faible pour soutenir sa croissance et elle reste pour le moment fortement dépendante de ces exportations. Mais le marché intérieur se développe progressivement et la Chine pourrait dans les prochaines années devenir de moins en moins dépendante…

La Chine a montré qu’elle voulait s’écarter du Dollar US puisqu’elle a déjà commencé à ralentir son rythme effréné d’achat de Dollar US pour diversifier ses réserves de changes. Pour le moment, la baisse est minime mais elle est en route. Le stockage du Dollar US va progressivement se ralentir. Le Dollar pourrait alors lourdement se dévaluer sur le Forex.

Il faut savoir également que la Chine est l’un des principaux acheteurs de la dette US (derrière la FED….). Si la Chine décide qu’elle n’a plus besoin de faire baisser artificiellement le cours du Yuan (du fait par exemple du développement de son marché intérieur) en achetant massivement du Dollar, elle n’aura alors plus aucune raison d’avoir des Dollar US dans ses réserves… les Etats Unis connaîtraient alors une crise de la dette sans précédent ! 

Pour le reste c’est mécanique. Baisse de la demande pour la dette US, signifie hausse des taux d’intérêt et donc un Dollar qui s’écroule. Emprunter coûtera alors chère aux Etats Unis, le coût des importations également ce qui aurait pour effet de ralentir la consommation intérieur, moteur du pays aux Etats Unis….


La Chine attaque le Dollar US



Le développement de Yuan est permanent. Chaque année, de nouveaux contrats en Yuan voient le jour sur les marchés financiers. Sur le Shanghai Futures Exchange, on pourrait ainsi bientôt voir des contrats à terme sur le pétrole libellés en Yuan. Tout cela a bien évidement pour but de contester l’hégémonie du Dollar US.

Au niveau des entreprises chinoises, plusieurs entreprises émettent désormais des obligations non plus uniquement en Dollar mais en Euros…. La Chine est devenue le premier émetteur d’obligations en devises étrangère en Europe.

Au niveau de la Banque Chinoise, la Chine cherche à diversifier ses réserves de change en achetant massivement de l’or. Elle compte cumuler 10 000 tonnes pour 2019…. Tout cela devrait d’ailleurs soutenir le cours de l’or dans les prochaines années (cf Manipulation du cours de l’or par la FED).

Nul doute que la Chine va poursuivre dans ce sens pour peu à peu se détourner du Dollar US et couler son ennemie de toujours…. Pour le moment, le système économique et financier actuel tel qu’on le connait tient sur le fait que la Chine et les Etats Unis sont des intérêts communs. Le premier veut favoriser ses exportations et le 2ème à besoin de la Chine pour maintenir artificiellement son économie. 


Conclusion



Le Yuan se développe chaque année de plus en plus et gagne du terrain face au Dollar US. A terme, le Yuan pourrait remplacer le Dollar en tant que devise de réserve mondiale. Le processus est déjà en route mais bien évidement cela va se faire progressivement. Cela peut prendre une décennie, voir plus. Il n’y qu’à suivre l’actualité pour voir le Yuan se renforcer sur les marchés.

Tous les signaux envoyés par la Chine sont à scruter attentivement. Dès que la Chine va décider d’accélérer vraiment le mouvement pour tuer le Dollar US, les autres pays vont suivre. On le voit déjà, tous les pays cherchent déjà a établir des partenariats avec la Chine, à diversifier leurs réserves de change et à trouver des alternatives au Dollar US. 

Le développement du Yuan est pour le moment ralenti par les Etats Unis mais une fois que le Yuan sera intégré dans les DTS, un nouvel ordre financier mondial pourrait se mettre en place progressivement. En parallèle, il faut surveiller le développement du marché intérieur Chinois. Si la consommation devient suffisamment importante, une grande partie des exportations pourra être absorbé par le marché intérieur. La Chine n'aura alors plus besoin de dévaluer le Yuan face au Dollar pour favoriser ses exportations. 

Le Roi Dollar se meurt, vive le Yuan !

A propos du posteur

  • 680
  • 4542
  • 17498
  • 7775
Auteur du livre "Trading à sens Unique" (consultable gratuitement sur CentralCharts)

Ajouter un commentaire

no pic

Commentaires

12 Commentaires