Bourse : Nouveau cycle haussier sur les bancaires?

Produit associé : BNP PARIBAS ACT.A
  • 206
  • 0
Depuis la fin de la crise des subprimes, les investisseurs sont méfiants vis à vis du secteur bancaire. Si l'on regarde l'évolution du cours de BNP Paribas, de Société Générale ou encore de Crédit Agricole, on constate que leur cours de bourse fait le yoyo, sans véritablement avoir de tendance de fond. La méfiance des investisseurs vis à vis du secteur bancaire peut se comprendre avec les nouvelles réglementations, les ratios de solvabilité (Bâle 3) et la concurrence toujours plus féroce des banques en ligne qui proposent des tarifs beaucoup plus attractifs. Mais cette longue phase de latéralisation pourrait prendre fin prochainement.

Que nous dit l'analyse technique sur le secteur bancaire ?


graphique cours secteur bancaire

Les titres BNP Paribas et Société Générale sont tous deux sur des niveaux clés et teste une importante zone de résistance hebdomadaire. En prenant un peu de recul, on distingue une ETEi sur les 2 valeurs. Les figures sont un peu complexe avec de multiples épaules mais nous sommes bien en présence de figures de retournements majeures. 

Etant donné l'importance du secteur bancaire dans l'indice CAC 40, si les résistances sur ces titres venaient à céder, cela pourrait enclencher une importante vague de hausse. C'est donc à surveiller de près dans les prochaines semaines !

Que nous dit l'analyse fondamentale sur le secteur bancaire ?

Pour riposter face à l'arrivée des banques en ligne low cost, toutes les grandes entreprises historiques du secteur bancaire ont lancé leur propre banque en ligne. Société Générale est l'un des leaders sur le créneau avec Boursorama et BNP Paribas regagne des parts de marché avec Hello Bank. L'hémoragie a donc été stoppé de ce point de vue la ce qui offre des perspectives plus rassurantes.

Au niveau de la gestion de compte de grandes fortunes, BNP et Société Générale profite également des déboires de ses concurrents historiques que sont HSBS et UBS. Ces dernières sont plongés dans des scandales d'évasion fiscale ce qui permet aux acteurs français de récupérer de nombreux clients et donc d'améliorer ses résultats.

Les bancaires, un bon investissement ?

Tous les voyants sont repassés au vert d'un point de vue fondamentale et cela est sur le point de se concrétiser d'un point de vue technique. Mais ce n'est pas pour autant que c'est un bon investissement à long terme. En effet, les banques françaises ont investi massivement dans les obligations d'Etats, leurs bilans sont remplis de ce type d'actifs. Il fallait bien investir l'argent gratuit distribué par la BCE... Bien évidemment, les banques n'ont passé que très peu de provisions pour dépréciation ce qui les exposent fortement en cas de remontée brutale des taux. Pour le moment, cela n'est pas encore d'actualité, on parle tout juste d'une remontée progressive des taux mais si un jour il y a un krach obligataire, les bancaires ne vaudront plus rien....

En conclusion, je dirais qu'à court/moyen terme, si l'ETEi est validé il y a une opportunité à saisir mais à long terme (2/3 ans..), je ne me risquerais pas à ce placement plus que risqué ! Il ne faut pas l'oublier, les bancaires sont parmi les valeurs les plus volatiles.

A propos du posteur

  • 677
  • 4542
  • 17380
  • 7775
Auteur du livre "Trading à sens Unique" (consultable gratuitement sur CentralCharts)

Ajouter un commentaire

no pic

Commentaires

0 Commentaires