Les étapes d’une nouvelle crise économique majeure

  • 1516
  • 7
Une crise financière et économique majeure est inévitable dans les années à venir. Il est impossible de savoir ce qui va la déclencher ni quand cet événement va se produire, mais je peux vous affirmer avec certitude que cela va arriver. Je peux même vous dire que la crise est déjà la, tous les éléments sont réunis pour un nouveau séisme financier et économique. Le danger ce n’est pas les événements à venir, c’est de fermer les yeux sur leur existence. 


L’exemple de la crise des subprimes 



Une fois l’élément déclencheur en marche (éclatement de la bulle spéculative des prêts immobilier), tous les Etats et les banques centrales ont cherché à vous cacher la vérité. Les gouvernements ont alors tenu des discours rassurants et les banques centrales ont sortie l’artillerie lourde pour palier à l’éclatement de la bulle spéculative. Situation qui ressemble étrangement à aujourd’hui… 

Il faut savoir que la crise des subprimes a éclaté pendant l’été 2007. Or, c’est à partir de 2008 qu’on a commencé à vous parler de la crise économique et financière. Pendant plus de 6 mois, les populations ont été manipulées et on a même assisté à un rebond du CAC40 après l’été 2007. Dans le même temps, de nombreuses banques et institutions financières faisaient déjà faillite. Tout était fait pour repousser le plus longtemps possible la prise de conscience de la population et la chute du château de cartes. C’est ainsi que fonctionne le monde financier. 

Seulement voila, une fois que la crise est en route, on ne peut plus l’arrêter et les événements négatifs se sont succédés. Les autorités monétaires et politiques n’ont eu alors plus aucun moyen pour lutter contre la crise. La seule chose qu’ils pouvaient faire, c’était de continuer à tenir un discours optimiste pour vous cacher la triste réalité de la situation. Nous étions alors en pleine crise mais la plupart des gens n’en n’avaient même pas conscience. C’est le moment ou votre banquier continuait à vous dire qu’il ne fallait pas vendre vos actions….

Puis est arrivé la dernière étape ou la situation était tellement grave qu’il était impossible de cacher la vérité. La crise était bien la ! C’est à ce moment la que la plupart des gens ont appris l’existence de la crise. Un mouvement de panique générale est alors intervenu. C’est la dernière vague baissière sur les indices boursiers, la plus puissante. Mais il était déjà trop tard, vous aviez déjà perdu une grande partie de votre épargne….


Voici un graphique journalier du CAC40 montrant les différentes étapes de la crise économique et financière des subprimes :[/justify]



Les signes d’une nouvelle crise économique et financière majeure 



- Les banques s’en mettent plein les poches : Plus les banques réalisent des profits faramineux, plus la crise est proche, Avec toutes les liquidités déversées par les banques centrales, les banques doivent investir pour faire quelque chose de cet argent gratuit. Vu que toutes les banques font la même chose, c’est l’effet boule de neige, tout le monde est gagnant. Seulement ces excès créent des bulles spéculatives qui menacent à tout moment d’exploser. Une fois qu’une de ces bulles éclate, c’est l’effet domino. Les banques se retrouvent avec des tonnes d’actifs pourries dans leur bilan et une crise de confiance s’installe entre les institutionnels.

-

Les dirigeants vous répètent qu’on n’est pas en crise

: Prenons l’exemple de la France ou notre cher président Hollande ne cesse de répéter que tout va bien, que nous ne sommes plus en crise, que l’économie mondiale est solide… Depuis un an, le gouvernement multiplie les interventions pour marteler ce message. Avant la crise de 2008, on nous répétait la même chose…. 

-

Les banques centrales prennent des mesures exceptionnelles

: Toutes les principales banques centrales FED, BoE, BoJ et BCE ont lancé un programme de QE pour relancer l’activité économique (cf la BoJ championne du QE). Il faut ajouter à cela que les taux d’intérêts directeurs sont tous déjà à 0. Les banques centrales n’ont plus de marge de manœuvre. Elles cherchent simplement à repousser l’échéance d’une crise inévitable en injectant des liquidités. Sauf que ces liquidités ne vont pas dans l’économie réelle, mais servent simplement à enrichir les banques et à former des bulles spéculatives. Nous allons voir prochainement si la FED décide de faire un nouveau QE, espérons que non. Un nouveau QE repousserait l’arrivée de la crise mais la rendra encore plus violente et destructrice. Les économies mondiales et les marchés financiers ne peuvent pas vivre sous perfusion éternellement….

-

Les détonateurs sont nombreux

: Des bulles spéculatives se sont formés sur tous les types d’actifs : Les obligations d’Etats sont à des taux historiquement bas, les marchés actions sont à leur niveau d’avant la crise de 2008 (et même plus haut pour les US), l’immobilier en chine est source d’inquiétude, le dollar us écrase tout sur son passage, les prêts étudiants aux Etats Unis font peur à tous les analystes, les Etats sont surendettés… On ne sait laquelle de ces bulles va éclater en premier, on peut avoir droit à un krach boursier massif, à un krach obligataire, à la chute du Dollar US (cf La Chine pousse les Etats Unis vers nouveau QE), à un pays qui fait défaut sur sa dette, à une sortie de la Zone Euro, à une vente massive de l’or papier, à une crise des prêts étudiants aux Etats Unis…. Bref, les détonateurs sont nombreux et dès lors qu’une bulle éclate, les autres finissent toujours par suivre.

-

Krach boursier sur la bourse de Shanghai

: Cet été, la bourse de Shanghai a perdu 50% de sa valeur en un mois avant un rebond puissant limitant la baisse à -30%. Un krach boursier de cette ampleur n’est pas anodin. Pendant des années, la Chine a été plébiscité par les investisseurs et son marché boursier s’est envolée de plus de 140%. Une bulle spéculative s’était mise en place. Cette bulle a éclaté mais ce n’est encore que le début. Un mouvement de cette ampleur n’est jamais anodin et nuls doutes que d’autres vagues baissières vont suivre. Cet été, les actions japonaises ont connu en 3 semaines les ventes les plus importantes de leur histoire avec des volumes supérieurs à ceux de 2008…. (cf le krach boursier massif est en marche). 

Sur le CAC40, nous venons d’assister à la plus grosse baisse depuis 2011 nous laissant penser que la crise a déjà commencé, mais on ne le sait pas encore. 

graphique krack boursier
Nous sommes à l’étape ou seuls les institutionnels sont au courant. Les banques centrales et les Etats vont tous faire pour nous cacher la vérité (avec peut être un nouveau QE de la FED). Comme en 2007, cette mascarade peut entraîner un rebond de plusieurs mois sur les indices mondiaux mais rappelez vous d’une chose : la crise finira toujours par prendre le dessus ! A bon entendeur…. 

A propos du posteur

  • 677
  • 4542
  • 17380
  • 7775
Auteur du livre "Trading à sens Unique" (consultable gratuitement sur CentralCharts)

Ajouter un commentaire

no pic

Commentaires

7 Commentaires