La spoliation de votre épargne se prépare

  • 1728
  • 18
Le risque d’une nouvelle crise économique et financière majeure est bien présent. Des bulles spéculatives se forment partout dans le monde. On ne peut jamais savoir quand ces bulles vont éclater mais on est sur d’une chose, c’est que ça finit toujours par arriver. Une fois le monde en crise (cf Le krach boursier massif est en marche !), votre épargne risque d’être en grand danger. Vous ne serez plus maître de votre épargne et les mesures pour la spolier sont déjà la...


L’emprise des Etats sur votre épargne s’étend 



Les actions visant à lutter contre le cash se multiplient dans le monde entier. L’objectif affiché par les Etats est de lutter contre le terrorisme et le blanchiment d’argent. De nombreuses mesures ont été prises comme : Limiter à 1000€ les paiements en cash en France, taxer les retraits aux distributeurs en Espagne, ou faire payer des frais d’utilisations aux déposants en échange du stockage de leur argent aux Etats Unis. Tout cela va bien évidemment pousser les populations à recourir de moins en moins au cash, à vous obliger à passer par les banques. Et qui contrôle les banques ? Ce sont les Etats…

Car oui, l’objectif des Etats va bien plus loin que de lutter contre la fraude fiscale, cette guerre contre le cash va permettre aux Etats de contrôler votre argent. En effet, une fois que votre épargne est placée en banque, l’Etat peut influer sur la gestion que vous en faites. Prenons le livret A par exemple. Il suffit que l’Etat Français décide de baisser le taux de rémunération pour que cela enclenche une vague de consommation et d’investissements. 

Depuis sa création, le taux de rémunération du livret A n’a jamais été aussi bas à 0.75%. Son évolution est lié à l’inflation mais même après la crise des subprimes ou nous avons connu une déflation, le taux est tombé au plus bas à 1.25%. Comme le montre le graphique ci-dessous, la courbe de rémunération du livret A baisse inexorablement :


evolution taux livret a
Source : http://france-inflation.com/
Alors oui, le taux du livret A est indexé sur l’inflation mais en 2010, la France était en déflation et pourtant, le taux du livret A s’est maintenu au dessus des 1%.
Aujourd’hui tous les Etats sont surendettés. On parle des Etats Unis et de la Grèce, mais la France ne vaut pas mieux avec une dette publique qui s’approche des 100% du PIB. Aucun Etat (ou presque) n’arrive à stopper de manière durable la croissance de sa dette publique. 

Ces dettes publiques se sont envolés à partir de 2008 quand les Etats ont du soutenir le système financier pour éviter la faillite des banques et l’effondrement du système financier. Une nouvelle crise financière semble inévitable. On ne sait jamais quand une crise va éclater mais au vu de la vague de liquidité que les banques centrales ont déversé sur les marchés financiers, les bulles spéculatives se multiplient. Et les bulles finissent toujours par éclater….

Quand cela va arriver, qui va devoir payer à votre avis ? les banques centrales et les Etats sont déjà au bord de la rupture…. Il ne restera que vous ! Les Etats auront besoin de votre épargne. Pour vous forcer à investir et à consommer, il suffira à l’Etat Français de mettre un taux d’intérêt négatif sur le livret A. En gros, vous devrez payer si vous voulez laisser votre argent à la banque. Vous ne serez plus maître de votre épargne.

Ca fera beaucoup de mécontents mais on vous dira que c’est pour sauver notre économie du chaos, du risque systémique. Cela pourrait permettre de stopper l’hémorragie en cas de crise financière majeure mais si cela ne suffit pas, les Etats ont déjà pensé à tout…..


La spoliation de votre épargne pour surmonter la crise



Depuis le 1er Janvier 2015, un plan européen de protection du système bancaire a été mis en vigueur dans de nombreux pays et sera adopté par tous les pays de l'UE au 1er janvier 2016. Ce plan est passé inaperçu dans les médias (c’est normal étant donné que ce sont les Etats qui les contrôlent indirectement…) mais il autorise un Etat à spoiler votre épargne en cas de crise financière grave.

Cette directive sur le système bancaire permet l’application du bail in (renflouement interne), en opposition au bail out (renflouement externe) qui avait été utilisé en 2008 pour sauver les banques. De manière indirecte lors de la dernière crise, vous aviez payé pour les banques puisque c’est l’Etat qui avait sorti le chéquier à l’époque(et c’est vous qui financer l’Etat). Mais depuis 2015, cela n’arrivera plus. En effet, votre épargne pourra être spoliée directement par les banques.

Voici comment cela va se passer dans la pratique. Si une banque est considérée au bord de la faillite (suite à un stress test), elle peut demander l’application du bail in. Ce sont alors les actionnaires, mais aussi les créanciers (c'est-à-dire tous les clients de la banque, donc vous et moi) qui doivent participer au renflouement en interne de la banque. La banque peut alors saisir une partie de l’épargne de ses clients pour éviter la faillite.

Vous vous dites que ce n’est pas possible. Et bien si, et ça s’est même déjà produit à Chypre et en Autriche. Rappelez-vous, la crise bancaire à Chypre, tous les comptes épargnants disposant de plus de 100 000€ ce sont vu spoliés 10% de leur épargne au delà de cette limite. Tous les Etats Européens ont bien évidemment adoré cette idée et se sont empressés de la faire voter pour qu’elle soit en vigueur pour la prochaine crise financière partout en Europe. 

Certains petits malins vont se dire que si une crise économique et financière majeure éclate, ils pourront toujours retirer leur argent en cash pour éviter de se faire spolier leur argent. D’où l’intérêt pour les Etats de déclarer la guerre au cash…. Mais les Etats ne se sont pas arrêter la. Pour s’assurer que vous participerez à l’effort de guerre, la nouvelle directive européenne sur le bail-in permet également aux banques de bloquer l’accès à votre compte en banque pendant une durée de 10 jours, pouvant être étendu jusqu’à 90 jours….

Vous vous dites encore que ce n’est pas possible. Nous avons eu un exemple récent avec la Grèce… pendant plusieurs semaines, les Grecs ont vu leur retrait plafonné à 80€ par semaine et pendant 10 jours, tous les retraits ont été interdits. En gros, les Grecs ont été spoliés pendant 10 jours de toute leur épargne. Finalement, un accord a été trouvé avec l’UE mais nul doute que si cela n’avait pas été le cas, la directive sur le bail in aurait été appliquée…. Et les Grecs spoliés d’une partie de leur épargne.

Tout ça n’augure rien de bon. En tout cas, on peut voir que tous les Etats se préparent tranquillement à affronter une nouvelle crise économique et financière majeure. Pas sur que les épargnants soient prêts eux aussi …. 

A propos du posteur

  • 677
  • 4542
  • 17380
  • 7775
Auteur du livre "Trading à sens Unique" (consultable gratuitement sur CentralCharts)

Ajouter un commentaire

no pic

Commentaires

18 Commentaires