Définition d'un courtier en bourse

  • Qui a voté?
  • 3538
  • 0

Qu'est ce qu'un courtier en bourse?



Un courtier, désigné également sous le terme broker, est un intermédiaire financier permettant aux particuliers de spéculer sur les marchés financiers. Il met en relation des acheteurs et des vendeurs de valeurs mobilières (action, obligation...) ou de produits dérivés (CFD, future, option...). En contrepartie de ce service, le courtier facture des frais de courtage pour l'achat ou la vente de titres boursiers.

Les différents types de courtiers



Il existe 2 catégories de courtier en bourse :

-

La banque

: Via l'ouverture d'un compte titres ou d'un PEA, la banque permet à ses clients d'investir en bourse de manière autonome. Ces derniers ont alors accès à différents marchés organisés comme par exemple Euronext pour certaines actions Européennes, ou le NASDAQ pour certaines actions américaines. La banque transmet les ordres de bourse de ses clients à la plateforme d'achat ou de vente, puis c'est une chambre de compensation qui se charge du règlement de la livraisons des titres boursiers.

Le rôle de la banque en tant que courtier ne s'arrête pas la. Elle peut également proposer à ses clients des fonds de gestion (OPCVM). La gestion du compte est alors confié à un gérant via un mandat de gestion. C'est le gérant qui est en charge de passer les ordres d'achat et de vente pour le compte du client.

-

Le courtier en ligne

: Le principe est le même que pour une banque sauf que les instruments financiers proposés par le broker sont des produits dérivés (CFD, future...). Il n'y a pas de détention physique de l'actif. Le particulier peut alors acheter ou vendre des produits dérivés ayant pour sous jacent une action, une obligation, un indice boursier...

Dans le cadre d'un trading sur CFD (qui est un produit dérivé), le broker est la contrepartie du client. On parle alors d'un marché de gré à gré, c'est à dire que les transactions ne passent pas par une place boursière.

Un courtier en ligne donne également accès aux marchés organisés mais sur des contrats à terme (future). On parle alors de marché à terme comme par exemple le CME, le LIFFE ou l'Eurex. Ces marchés permettent de spéculer en bourse uniquement via des produits dérivés.

Frais de courtage



Ces frais de courtage représentent généralement un pourcentage de la somme traité. Par exemple, pour spéculer sur les actions française, un courtier peut vous facturer 1% de commissions sur transaction.

Les frais de courtage sont fonction de plusieurs facteurs :

- La taille de la position : Plus la taille de la position est importante, plus la commission est faible.

- La fréquence des trades : Plus un particulier est actif sur les marchés boursiers, plus les frais de courtage sont réduits. Les commissions sont par exemple moins importante pour un trader qui effectue plusieurs transactions par mois et que pour un investisseur qui passe un seul ordre par mois.

- Le type de courtier : Les courtiers en ligne offrent des tarifs beaucoup plus attractifs que les banques. Sur un CFD action par exemple, vous ne payez que le spread. En investissant en direct sur une action, vous payez le spread + des commissions sur transactions à l'achat et à la vente.

- Le type de marché : Les frais de courtage sont variables en fonction de la place de cotation de la valeur mobilière traitée. Par exemple, les commissions sont plus importantes sur une action américaine que sur une action française. Investir sur des valeurs étrangères est toujours plus coûteux.

A propos du posteur

  • 736
  • 4542
  • 17963
  • 7306
Auteur du livre "Trading à sens Unique" (consultable gratuitement sur CentralCharts)

Ajouter un commentaire

no pic

Commentaires

0 Commentaires