Définition de rachat d'actions

  • 990
  • 0

Qu'est ce qu'un rachat d'actions ?



Un rachat d'actions est une opération consistant pour une une entreprise à racheter ses propres actions. Pour cela, les actionnaires de l'entreprise doivent voter dans le cadre d'une assemblée générale ordinaire (AGO) ou d'une assemblée générale extraordinaire (AGE). Un consensus doit se dégager en faveur du rachat d'actions pour que l'opération financière puisse avoir lieu. Si l'entreprise est cotée en bourse, l'achat d'actions se fait directement sur les marchés boursiers. Cette opération financière est alors sous la surveillance de l'autorité des marchés financiers (AMF en France). L'entreprise confie alors l'opération de rachat d'actions à un prestataire de service d'investissement (une banque) qui est en charge du bon déroulement du processus.  Si l'entreprise n'est pas cotée, la proposition est adressé directement à l'actionnariat actuel. 

Les motivations d'un rachat d'actions



- Augmenter le dividende par action : En cas de destruction des titres à l'issue de l'opération de rachat d'actions, le montant du dividende distribué (le bénéfice par action) devient plus important pour chaque action restante. Cela a donc pour effet d'augmenter la rentabilité des titres. Cette pratique est utilisée en période de faible taux d’intérêts. C'est un moyen pour l'entreprise de rémunérer davantage ses actionnaires et donc de les fidéliser.

- Accroître la liquidité des titres : Une plus forte rentabilité attire un plus grand nombre d'investisseurs ce qui accroît la liquidité des actions.

- Récompenser les actionnaires : L'entreprise peut faire une offre officielle de rachat d'actions à ses actionnaires pour une partie de leurs actions. Le cours de bourse proposé sera supérieur au cours actuel. Ainsi, en souscrivant à l'opération financière, les actionnaires récupèrent une partie de leurs fonds.

- Faire grimper le cours de bourse : Afin d'endiguer des ventes massives sur ses titres financiers, l'entreprise peut décider de procéder à une opération de rachat d'actions. C'est un moyen de créer artificiellement de la demande sur ses propres titres. Certaines entreprises pratiquent le rachat d'actions dans une tendance haussière afin de soutenir le cours de bourse.

- Impliquer davantage ses salariés : Un rachat d'actions ne se solde pas toujours une destruction des titres financiers. L'entreprise peut décider de distribuer gratuitement ses titres à ses salariés afin de les fidéliser et de les impliquer davantage dans la croissance de l'entreprise.

- Réduire le financement par les capitaux propres : Le rachat d'actions est un moyen de réduire le financement par le marché ce qui rend l'entreprise moins dépendante de l'évolution des cours boursiers. 

- Obliger les actionnaires à revendre leurs titres : A l'issue d'une OPA (offre publique d'achat) ou OPE (offre publique d'échange), l'entreprise peut effectuer un rachat d'action afin de détruire les derniers titres financiers en circulation et ainsi prendre le contrôle total de l'entreprise cible. La prise de contrôle interne de l'entreprise cible est alors totale.

- Contrer une OPA : Un rachat de titre financier peut permettre de faire capoter une offre publique d'achat hostile en diminuant le capital flottant de l'entreprise. C'est un moyen pour l'entreprise de reprendre le contrôle sur les décisions stratégiques.

Les règles d'une opération de rachat d'actions



- Une opération de rachat d'actions doit être décidée en assemblé générale ordinaire ou extraordinaire. Ce sont donc les actionnaires et non l'entreprise qui valide l'opération.

- Toute opération de rachat d'actions doit obtenir l'accord au préalable de l'autorité des marchés financiers compétente. En France, l'entreprise doit donc déposer une note d'information à l'AMF. La note d'information doit indiquer la répartition du capital de l'émetteur, les finalités du programme de rachat, la part maximale du capital, le nombre maximal de titres que l'émetteur se propose d'acquérir, la durée et le calendrier du programme de rachat, les modalités de financement du programme de rachat, les régimes fiscaux des rachats, et enfin, l'utilisation des titres rachetés.

- Dans le cadre d'une opération de rachat, une entreprise n'a pas le droit de détenir plus de 10% de son capital. La durée totale de l'opération ne doit pas excéder 18 mois.

- La destruction des actions rachetées ne doit pas dépasser les 10% du capital tous les 24 mois.

L'impact boursier d'un rachat d'actions



L'impact boursier d'une telle opération est souvent favorable. En effet, un rachat d'action à pour effet d'augmenter la rentabilité de la valeur (du fait de la diminution du nombre d'actions). Cela va donc attirer de nouveaux investisseurs qui souhaiteront profiter de cette rentabilité sur le long terme. Ainsi, on constate historiquement une hausse de plusieurs pourcents du cours de l'action à l'issue de l'opération.

Toutefois, dans certains cas, l'impact sur les cours boursiers peut être négatif. En effet, si l'entreprise n'est pas à maturité (un des leaders dans son secteur), la modification de la structure de financement (effet de levier d'endettement supérieur suite à la baisse des fonds propres) peut amener les investisseurs à s'interroger sur la solvabilité (sa capacité à rembourser ses dettes) future de l'entreprise.

Un autre facteur peut amener à une baisse du cours de l'action. Un rachat d'action se fait sur la trésorerie de l'entreprise. Si l'entreprise utilise sa trésorerie à cette fin, les investisseurs peuvent en déduire qu'elle n'a pas d'autres projets à financer et que donc à terme, la croissance de l'entreprise sera limitée.

On peut donc en conclure qu'une opération de rachat d'actions à un impact positif sur le cours de bourse à court terme mais à moyen/long terme, tout dépendra de l'interprétation de l'opération par les investisseurs. Si les investisseurs jugent que les motivations de l'entreprise ne sont pas bonnes, alors le cours de bourse va baisser. 

A propos du posteur

  • 729
  • 4542
  • 17954
  • 7306
Auteur du livre "Trading à sens Unique" (consultable gratuitement sur CentralCharts)

Ajouter un commentaire

no pic

Commentaires

0 Commentaires