Définition des volumes

  • 2537
  • 0

Qu'est-ce que les volumes?



Les volumes comptabilisent le nombre de titres échangés sur une période donnée.
Leur analyse donne des indications importantes sur l'évolution future des cours. Ils permettent d'appréhender le momentum (la force) d'un mouvement, d'évaluer la pertinence d'une tendance ou encore de valider les différentes cassures (supports, résistances, figures chartistes, chandeliers japonais...). Les volumes sont important en analyse technique.

L'analyse des volumes à un instant T traduit de la situation du marché mais il faut également regarder leur évolution au cours du temps. Les investisseurs portent t-ils de l'intérêt au titre? Une modification des volumes à la hausse montre que l'intérêt des investisseurs est grandissant et cela peut entraîner un renversement de tendance ou au contraire une accélération du mouvement en cours. Une modification des volumes à la baisse montre à l'inverse un désintérêt des investisseurs et peut annoncer une phase de consolidation.

Dans la majorité des cas, les volumes sont représentés en barre verticale comme le montre le graphique ci dessous de la valeur BNP PARIBAS :

graphique volume action BNP

Les volumes comme indicateur de tendance



L'analyse des volumes est différente selon qu'il s'agisse d'une tendance haussière ou baissière. Cela s'explique par le fait qu'une tendance haussière se créer par une volonté forte des investisseurs de faire monter la valeur (afflux important d'acheteurs) alors qu'une tendance baissière peut se créer simplement lorsque les actionnaires actuels souhaitent prendre leur profit.

Dans le cas d'une cassure de résistance, il est donc  important que les volumes sur le titre soient élevés. En effet, de forts volumes indiquent qu'il y a beaucoup d'acheteurs et le mouvement à donc de fortes probabilités de se poursuivre. De faibles volumes traduisent d'une hésitation des investisseurs et une prise de profit est alors possible. Le risque de correction est alors plus important.

Dans le cas d'une cassure de support, il n'est pas nécessaire d'avoir d'important volumes sur le titre. Si les volumes sont faibles, c'est tout simplement qu'il n'y a pas/peu d'acheteurs en face. En revanche, si la cassure se fait dans de forts volumes, cela cache quelque chose. Soit cela signifie que les acheteurs sont nombreux mais pas assez pour contrer la déferlante baissière, soit on est dans un mouvement de panique baissière avec un afflux important de vendeurs.

Les volumes comme indicateur de force du mouvement



- Dans une tendance haussière : Une hausse doit être accompagné d'une hausse progressive des volumes. En effet, pour atteindre de nouveaux plus hauts sur une valeur, il faut que de nouveaux acheteurs arrivent. Si c'est le cas, cela montre que les investisseurs sont confiants envers le potentiel de hausse de la valeur. Ainsi, à chaque nouveau plus haut sur les cours, un nouveau plus haut se fait sur les volumes. Toutefois, sur certaines valeurs très haussières, la hausse des volumes peut ne pas être proportionnelle du fait qu'il y ai très peu de titres à la vente.

Si les volumes n'augmentent pas, alors la tendance est en danger. Cela traduit d'un essoufflement du courant acheteur qui peut mener à un retournement de tendance. Le cours peut cependant continuer de monter simplement par manque de pression vendeuse. De même, un accroissement brutal des volumes peut mettre en danger la tendance haussière. Il se peut qu'il n'y est plus d'acheteur, tout le monde ayant acheté massivement le titre en même temps.

- Dans une tendance baissière : Une baisse n'a pas besoin d'être accompagnée de forts volumes. En effet, la tendance baissière s'entretient simplement par le fait que certains investisseurs prennent leurs bénéfices ou ne croient plus en le potentiel haussier de la valeur. La tendance baissière peut également perdurer du fait d'un mouvement de panique sur les marchés boursiers (crise économique...). Toutefois, une tendance baissière démarre dans la majorité des cas avec de forts volumes, le titre ayant atteint un seuil important ou un évènement majeur étant intervenu.

Volumes anormaux en bourse



Des volumes anormaux peuvent intervenir lors d'un mouvement de panique (krach boursier) mais aussi lors des périodes d'euphorie haussière
. Dans de cas, on assiste souvent à une hausse progressive des volumes. Une tendance haussière ou baissière se forme sur l'indicateur volume.

Des volumes anormaux peuvent être également du à une annonce économique inattendue sur un titre. Les investisseurs sont alors pris à contre pied et tous vont aller dans le même sens, ce qui crée une hausse brutale des volumes. Attention, des volumes anormaux sur un titre n'indiquent pas forcement un retournement de tendance si le pic est isolé.

Afin de pouvoir identifier correctement des volumes anormaux, il est conseillé d'utiliser une moyenne mobile sur les volumes. Ainsi, les volumes largement au dessus/en dessous de la moyenne mobile peuvent être considérés comme anormaux et les volumes autour de la moyenne comme normaux. Cette analyse des volumes doit être faite pour chaque titre. En effet, les niveaux de volumes sont très variables selon les actifs.

A propos du posteur

  • 729
  • 4542
  • 17957
  • 7306
Auteur du livre "Trading à sens Unique" (consultable gratuitement sur CentralCharts)

Ajouter un commentaire

no pic

Commentaires

0 Commentaires