Qu'est ce qu'une SPAC? Société à chèque en blanc

  • Qui a voté?
  • 248
  • 0
Une SPAC (Special Purpose Acquisition Company) est société d'acquisition à vocation spécifique. Elle se présente comme un nouveau moyen permettant à des start-up (ou petites entreprises) de rejoindre la Bourse.



Qu'est ce qu'une SPAC ?



Une société d'acquisition à vocation spécifique (SPACs) est une société qui n'a pas d'activité commerciale et qui est formée strictement pour réunir des capitaux par le biais d'un premier appel public à l'épargne (IPO - Initial public offering) dans le but d'acquérir une société existante. Également connues sous le nom de "sociétés à chèque en blanc", les SPACs existent depuis des décennies. Ces dernières années, elles ont gagné en popularité, attirant des souscripteurs et des investisseurs de renom et levant un montant record d'IPO en 2019. En 2020, au début du mois d'août, plus de 50 SPACs ont été créées aux États-Unis et ont levé quelques 21,5 milliards de dollars.

Les SPACs sont sont très en vogue sur les marchés américains (sous une forme ou une autre) depuis les années 1980 mais tendent depuis quelques années à se développer dans le monde entier.


Comment fonctionne une SPAC ?



Les SPACs sont généralement constituées par des investisseurs, ou promoteurs, ayant une expertise dans une industrie ou un secteur d'activité particulier, dans le but de réaliser des transactions dans ce domaine. En créant une SPAC, les fondateurs ont parfois au moins une cible d'acquisition en tête, mais ils ne l'identifient pas afin d'éviter des divulgations importantes pendant le processus d'introduction en bourse. C'est pourquoi on les appelle des "sociétés à chèque en blanc". Les investisseurs de l'IPO n'ont aucune idée de la société dans laquelle ils vont finalement investir. Les SPACs recherchent des souscripteurs et des investisseurs institutionnels avant d'offrir des actions au public.

Les fonds levés par les SPACs lors d'une introduction en bourse sont placés sur un compte en fiducie portant intérêt. Ces fonds ne peuvent être déboursés que pour réaliser une acquisition ou pour restituer l'argent aux investisseurs en cas de liquidation de la SPAC. Une SPAC dispose généralement de deux ans pour conclure une transaction ou risquer la liquidation. Dans certains cas, une partie des intérêts gagnés par la fiducie peut être utilisée comme fonds de roulement de la SPAC. Après une acquisition, une SPAC est généralement cotée sur l'une des principales bourses de valeurs.


Avantages et risque d'une SPAC



La vente à une SPAC peut être une option intéressante pour les propriétaires d'une petite entreprise, qui sont souvent des fonds d'investissement privés. Tout d'abord, la vente à une SPAC peut ajouter jusqu'à 20 % au prix de vente par rapport à une opération typique de capital-investissement. L'acquisition par une SPAC peut également offrir aux propriétaires d'entreprise un processus d'introduction en bourse plus rapide sous la direction d'un partenaire expérimenté, avec moins d'inquiétude quant aux fluctuations du sentiment général du marché.

Si le succès des SPACs tient en partie à la simplicité et à la rapidité des démarches d'entrée en Bourse, l'absence de dépenses importantes (notamment des commissions versées aux grandes banques) joue également en faveur des SPACs. Le principal risque d'une SPAC tient dans la possibilité pour tout actionnaire de récupérer sa mise avant qu'une transaction ne soit finalisée, faisant ainsi baisser la valeur boursière de la société.


Investir dans une SPAC



En France, les SPACs sont beaucoup moins développées qu'aux Etats-Unis mais tendent à se faire connaître. Attention toutefois! Ce type de placement est réservé aux investisseurs qualifiés. On est très loin des PEA ou de tous types de plans d'épargne... Les épargnants doivent généralement disposer d'au moins un demi-million d’euros sur leur compte ou doivent pouvoir justifier d'une bonne connaissance de la finance et de ses risques. En effet, en investissant dans une SPAC, la "société à chèque en blanc" va finalement prendre pour mission d'investir à la place de l'épargnant dans une start-up ou une entreprise prometteuse encore inconnue. Avec plus d’argent, cette start-up pourra augmenter sa croissance et sera ainsi cotée en bourse, permettant aux épargnants de générer (ou non) une plus-value sur leur investissement.



A propos du posteur

  • 1316
  • 6649
  • 31407
  • 14934
  1. Trader indépendant et autodidacte passionné par les marchés financiers et l'analyse technique
  2. Détenteur de pièces d'or, d'un PEA, d'un compte de trading chez PRT Trading, et de crypto-monnaies
  3. Amoureux de l'analyse technique, du Trading et des marchés financiers
  4. Co-auteur du livre intitulé "Trading à sens unique" (Consultable gratuitement sur le site ou disponible en version broché sur Amazon)

  5. NOUVEAU LIVRE
  6. Auteur du livre intitulé "Devenir EXPERT en analyse technique des graphiques de bourse" (disponible en broché et format Kindle)

Ajouter un commentaire

no pic

Commentaires

0 Commentaires