Brokers CFD : Exécution DMA ou market maker ?

  • 1173
  • 0
Parmi les brokers CFD, il existe deux méthodes différentes d’exécution des ordres : DMA (Direct Market Access) ou market maker. Chacune comporte des avantages et des inconvénients pour le client. Voici comment faire votre choix.


 

Broker CFD avec exécution market maker 



Les brokers CFD market maker sont des teneurs de marché, c'est le broker qui fait sa propre cotation en fonction des flux de liquidités qu’il reçoit. Il est donc libre d’afficher les cotations qu’il souhaite. Toutefois, il doit suivre l’évolution globale des cours des différents actifs. En revanche, il a le choix du spread affiché à ses clients sur chacun des produits.

Comme je vous l’expliquais dans mon précédent article : Comment se rémunère un broker market maker?, le broker CFD a le choix de se couvrir ou non contre le risque de marché (soit il joue contre ses clients, soit son exposition est neutre).

Avantages d’une exécution market maker



- Possibilité d’avoir des spreads fixes : Quelque soit les conditions de marché, le spread ne bouge pas, même pendant les annonces importantes.

- Accès à tous les marchés : Vous avez accès aux actions mais aussi au Forex, aux matières premières et aux indices mondiaux.

- Garantie de trouver une contrepartie à vos ordres : Le broker market maker est contrepartie de vos trades. Quelque soit les conditions de marchés, le broker se doit d’accepter votre ordre.

- Possibilité d’avoir des stops garantis : Seul un market maker peut vous garantir un prix, une liquidité… Toutefois, ce service à un cout important (cf Faut-il utiliser les stops garantis ?)

- Possibilité de trader en dehors des horaires de marché : Si le broker CFD atteint une taille critique, il peut coter en continu 24h/24, 7j/7. Pour cela, le broker doit avoir un grand nombre de clients pour pouvoir faire matcher leurs ordres. C’est un avantage important qui permet notamment d’éviter les gaps d’ouverture….


 

Inconvénients d’une exécution market maker 



- re-cotations : Il se peut que le prix auquel vous cliquez ou que le volume d’échange souhaité ne soit plus disponible. Le broker CFD effectue alors une re-cotation et vous propose un autre prix, souvent moins avantageux… même si maintenant certains brokers reversent à leurs clients les optimisations de spreads (dans le sens du client).

- Pas de transparence sur les prix : les prix affichés ne reflètent pas forcément les prix réels sur le marché. Ce n’est pas le cas des brokers CFD market maker les plus sérieux qui copient les cotations affichées sur Reuters ou Bloomberg (cours officiel).

- Possibilité de tomber sur un broker escroc qui joue contre le client (en ne couvrant pas son exposition au marché).

- Spread plus important : Pour que le broker se rémunère, il doit écarter le spread par rapport aux prix réels du marché. C’est la marge du broker. Les spreads sont donc plus élevés que sur le marché.


 

Broker CFD avec exécution DMA (direct market access)  



Les brokers CFD avec une exécution DMA (accès direct aux marchés) sont de simple intermédiaire. Ils tirent leur liquidité auprès de fournisseurs (des banques) et affichent à leurs clients les prix du marché. Ils n’ont donc aucune influence sur la cotation.

Tous les trades que vous passez sont répliqués dans le carnet d’ordres du produit sous jacent (ordres en termes de prix et de volumes). 

Avantages d’une exécution DMA



- Accès au carnet d’ordres : Vous pouvez consulter les ordres d’achat/vente en attente sur les produits que vous traitez. Pour les scalpeurs, c’est un avantage indéniable. Vous pouvez afficher le carnet d’ordre par place d’échange ou de manière agrégée pour une vision globale.

- Spreads réduits : Vous avez accès aux prix réels du marché. Les spreads affichés sont ceux obtenus par les institutionnels. Cela n’est toutefois pas le cas partout car si le broker est no dealing desk, ce sont les fournisseurs de liquidité du broker CFD qui s’occupe de couvrir le risque de marché (et ce service se paye par une légère augmentation du spread…). En revanche, les brokers dealing desk eux ne se rémunèrent pas sur le spread mais avec des commissions sur volumes.

- Interaction avec le marché physique : les prix et les volumes affichés sur les CFD reflètent le prix réel des sous jacents. Vos ordres passés sur les CFD sont transmis au marché et apparaissent dans le carnet d’ordres.

- Possibilité de placer des ordres dans le spread : Vous avez la possibilité de placer vos ordres d’achat/vente ou vous le souhaitez, y compris dans la fourchette du spread.

- Liquidité accrue : Tous les actifs proposés peuvent largement absorbés vos ordres d’achat/vente à n’importe quel moment sur les produits phares. Sur les produits moins liquides, c’est une autre histoire…

- Optimisation du prix : Du fait de la forte liquidité, vous pouvez optimiser vos prix d’entrée et de sorties en obtenant de meilleurs prix.

- Types d’ordres supplémentaires : Avec une exécution DMA, vous pouvez fractionner vos ordres et avoir accès à de nombreux autres types d’ordres qui ne sont pas disponible chez les brokers proposant une exécution type market maker.

- Aucune re-cotation : Le prix auquel vous cliquez est le prix que vous obtenez.


 

Inconvénients d’une exécution DMA 



- Panel de produits restreints: l’exécution DMA ne peut se faire que sur les actifs étant directement traitable et donc uniquement sur les actions. Les indices eux ne sont pas réellement échangeable sur le marché, on peut les trader uniquement avec des produits dérivés et non en direct. Pour le Forex, il s’agit d’un marché OTC (de gré à gré). Même cas de figure pour les matières premières.

- Frais supplémentaires pour accéder à certaines places de marché.

- Possibilité de ne pas trouver de contrepartie pour votre trade si le produit n’est pas liquide.

- Élargissement du spread : Dans certaines conditions de marché (annonces importantes), les spreads peuvent doubler, tripler voir quadrupler… le trader doit donc prendre en compte cet élément pour bien gérer ses prises de positions et ses stops loss. Si vous trader hors annonces, vous êtes tranquille ! Le spread restera moins chère par rapport à une exécution du type market maker.


 

Conclusion 



Sur les CFD, optez pour une exécution du type market maker uniquement si vous souhaitez utiliser des stops garantis (très coûteux), avoir des spreads fixes (plus chères), avoir accès à tous les marchés et obtenir une cotation en continue (peu de brokers le propose). Dans le cas contraire, mieux vaut choisir une exécution du type DMA offrant de nombreux avantages et ayant pour seul gros défaut d'être applicable uniquement sur les actions.

A propos du posteur

  • 680
  • 4542
  • 17498
  • 7775
Auteur du livre "Trading à sens Unique" (consultable gratuitement sur CentralCharts)

Ajouter un commentaire

no pic

Commentaires

0 Commentaires