Les différents types d'OPCVM

  • 3776
  • 0

Qu'est-ce qu'un OPCVM?



OPCVM : le sigle OPCVM désigne les Organismes de Placements Collectifs en Valeurs Mobilières. Ces organismes permettent de détenir une partie d'un portefeuille de valeurs mobilières, commun à plusieurs investisseurs et dont la gestion est confiée à un professionnel, appelé gérant. Ils doivent être agréés (OPCVM de droit français) ou autorisés à la commercialisation en France (OPCVM de droit étranger) par l’Autorité des Marchés Financiers (AMF).Les entités qui les gèrent (sociétés de gestion de portefeuille) sont elles aussi soumises à l’agrément de l’AMF. En achetant un OPCVM, vous détenez une fraction d'un portefeuille boursier de valeurs mobilières, sous forme de parts ou d'actions.


Deux catégories d'OPCVM


- La SICAV : Société d'Investissement à Capital Varia ble, la SICAV est une société anonyme qui émet des actions au fur et à mesure des demandes de souscription des investisseurs.
Lorsque vous achetez des actions d'une SICAV, vous devenez actionnaire et disposez ainsi des droits attribués à chaque actionnaire (par exemple, le droit de vote aux assemblées générales);
- Le FCP : Fonds Commun de Placement, le FCP est une copropriété de valeurs mobilières qui émet des parts. Le porteur de parts ne dispose d’aucun des droits conférés à un actionnaire.

Les OPCVM permettent de répartir les risques. Vous bénéficiez, en effet, d'un portefeuille diversifié et êtes moins exposé à la baisse d'une seule valeur. Gérés par des spécialistes, ils vous offrent la possibilité d'investir sans être un expert des marchés financiers et de vous baser sur l'expertise de professionnels qui mettront tout en œuvre pour respecter l'objectif de gestion fixé dans le document d’information, appelé prospectus.
Les OPCVM sont principalement classés en fonction des marchés qu’ils représentent et des risques qu'ils comportent.

L’AMF a déterminé six familles d’OPCVM (actions, obligataires et autres titres de créances, monétaires, diversifiés, de fonds alternatifs et à formule). Chacune de ces familles comporte un indicateur sur le risque encouru par l’OPCVM.
La classification d’un OPCVM est indiquée dans son prospectus.
Autorité des Marchés Financiers : c’est un organisme public indépendant qui réglemente et contrôle les marchés financiers en France. Elle a pour missions de veiller à la protection de l’épargne investie en produits financiers, à l’information des investisseurs et au bon fonctionnement des marchés.

OPCVM de Distribution : les revenus seront versés sous la forme de dividendes.
OPCVM de Capitalisation : les revenus seront réinvestis dans le portefeuille et augmenteront la valeur liquidative du fonds.
Plus-values/moins-values : elles correspondent à la différence entre le prix de vente de l'OPCVM et son prix d'achat.
La valeur liquidative d'un OPCVM correspond au prix de la part du FCP (de l'action de la SICAV) hors frais d’entrée ou de sortie.

La valeur liquidative et son calcul s'effectue  chaque jour, chaque semaine ou, au minimum, toutes les 2 semaines selon l’OPCVM.
La valeur liquidative retenue comme référence pour la détermination du prix d'achat ou de rachat sera :
- Soit, la dernière valeur liquidative connue ; on parle alors d'un "cours connu",
- Soit, la prochaine valeur liquidative qui sera calculée ; on parle alors de "cours inconnu".

Pour savoir à quelle valeur liquidative sera exécuté l’achat ou le rachat, vous devez consulter le prospectus de l'OPCVM.
Il est recommandé, pour toute transmission d'ordre (achat ou rachat), de vérifier l'heure à laquelle vous devez le transmettre pour qu'il soit appliqué avec la valeur liquidative de référence mentionnée dans le prospectus.

Les frais sur les OPCVM



Toute opération engendre :
- Des frais lors de la passation d'un ordre (achat ou rachat). Ils varient selon les OPCVM et le type d’ordre.
Lors de l'achat (souscription), on parle de droits d'entrée/commission de souscription. Lors du rachat (vente), on parle de droits de sortie/commission de rachat. Ces frais sont communiqués dans le prospectus de l'OPCVM.
A noter : les opérations de rachat ne donnent, bien souvent, pas lieu à des droits de sortie. Cependant, si le rachat des parts est fait avant l’échéance du fonds garanti ou protégé, une commission peut être perçue.

Toute détention engendre
- Des frais de gestion mentionnés dans le prospectus et qui sont directement intégrés dans la valorisation de l'OPCVM.
- Des droits de garde variables selon l’établissement financier.


OPCVM EN ACTIONS



Les OPCVM actions sont essentiellement composés d'actions, à hauteur de 60 % minimum. Les 40 % restant peuvent être investis en placements plus sécurisés, de type monétaire ou obligataire, afin de limiter le risque d'une fluctuation des marchés actions.

On distingue principalement deux types d'OPCVM actions :


- Les OPCVM actions spécialisés sur les zones géographiques : leur portefeuille est principalement composé d'actions cotées sur diverses places financières internationales.
Vous participez ainsi au potentiel de croissance de certaines Bourses étrangères ou de zones géographiques.
- Les OPCVM actions spécialisés sur les secteurs d'activité : les actions choisies par le gérant du fonds proviennent d’un ou de plusieurs secteurs d'activité.
Vous avez ainsi la possibilité d'investir sur des domaines d'activité particuliers et de profiter de leur dynamisme spécifique.

Les risques d'un investissement en OPCVM en actions


L'objectif d'un OPCVM actions est d'assurer la croissance de votre capital sur un horizon d'investissement à long terme (5 ans minimum).
Le gérant d'un OPCVM actions a pour mission d'anticiper les perspectives de croissance des entreprises dans lesquelles le fonds est investi. C'est pourquoi le niveau de risque des OPCVM actions est plus élevé que celui des OPCVM monétaires et obligataires. Il n’y a pas de garantie en capital.
La valeur liquidative de l’OPCVM suivra largement, à la hausse comme à la baisse, le marché des actions détenues en portefeuille.
Le degré de risque varie selon l'orientation retenue par le gérant. Ainsi, les fonds composés d'actions de grandes sociétés ou européennes présenteront habituellement un profil moins risqué qu'un OPCVM actions orienté vers des sociétés exerçant dans le secteur des nouvelles technologies ou spécialisé sur des entreprises situées dans des pays émergents.
Durée d'investissement recommandée : 5 ans minimum
Optique d'investissement : croissance du capital investi

Les frais sur les OPCVM actions



Toute opération engendre :
- Des frais lors de la passation d'un ordre (achat ou rachat). Ils varient selon les OPCVM et le type d’ordre.
Lors de l’achat (souscription), on parle de droits d'entrée/commission de souscription. Lors du rachat (vente), on parle de droits de sortie/commission de rachat. Ces frais sont communiqués dans le prospectus de l'OPCVM.
A noter : les opérations de rachat ne donnent, bien souvent, pas lieu à des droits de sortie.

Toute détention engendre :
- Des frais de gestion mentionnés dans le prospectus et qui sont directement intégrés dans la valorisation de l'OPCVM.
- Des droits de garde variables selon l’établissement financier.


OPCVM OBLIGATAIRE



Les OPCVM obligataires sont principalement investis en obligation. Leur portefeuille est composé essentiellement de dettes émises par l'Etat ou des sociétés.

On distingue principalement trois types d'OPCVM obligataires :


- Les OPCVM investis en obligations d'Etat : ils n'intègrent dans leur portefeuille que des titres représentatifs de la dette publique d'Etat, français ou étrangers,
- Les OPCVM investis en obligations d'entreprises privées : leur portefeuille ne comprend que des titres représentatifs de la dette de différentes entreprises exerçant dans plusieurs secteurs d'activité,
- Les OPCVM investis en obligations convertibles : ils vous permettent de bénéficier de la sécurité du placement obligataire, tout en offrant la possibilité d'accéder au marché actions. En effet, une obligation convertible peut être convertie en action selon les conditions définies au moment de son émission.

Les risques d'un investissement en OPCVM obligataire


L'objectif d'un OPCVM obligataire est d’assurer une croissance de votre capital plus importante que celle proposée par les OPCVM monétaires, grâce à leur durée de placement plus longue avec la possibilité de vous procurer des revenus. Toutefois il n’y a pas de garantie en capital.
Le niveau de risque de s OPCVM obligataires reste faible avec, en parallèle, un potentiel de gain supérieur à celui des OPCVM monétaires. Ils sont, en effet, investis sur des dettes dont la durée dépasse souvent une année, ce qui augmente légèrement le risque de non solvabilité de l'émetteur de l'emprunt.

Le degré de risque varie selon la qualité de l'émetteur du prêt :


- Sécurité maximale pour les OPCVM investis en obligations d'Etats européens,
- Risques plus élevés pour les OPCVM spécialisés sur les obligations de pays émergents et sur les obligations d'entreprises privées.
Le degré de risque varie également selon la sensibilité (risque de taux). Bien entendu, les risques varient aussi selon les choix d'orientation opérés par le gérant.

Durée d'investissement recommandée : 3 ans minimum
Optique d'investissement : investir à moyen terme pour valoriser votre capital et éventuellement disposer d’un revenu (OPCVM obligataire de distribution).

Avant d'investir en OPCVM obligataire


Il est important d'étudier la sensibilité de l'OPCVM. Cet indicateur de risque mesure la répercussion que peut avoir une variation de 1 % (en plus ou en moins) des taux d'intérêt sur la valeur liquidative du fonds ou de la SICAV. Plus la sensibilité est forte, plus la variation des taux d'intérêt aura un impact important sur l'OPCVM.

Exemple : une sensibilité de 5 signifie qu’en cas de hausse des taux de 1%, la valeur liquidative baissera de 5%. Des récompenses et notations attribuées par différents organismes vous permettront d'apprécier la qualité de l'OPCVM obligataire. Même si les performances passées ne permettent pas d'anticiper les résultats futurs, elles pourront vous aider à faire votre choix.

Les frais sur les OPCVM obligataires



Toute opération engendre :
- Des frais lors de la passation d' un ordre (achat ou rachat). Ils varient selon les OPCVM et le type d'ordre.
Lors de l’achat (souscription), on parle de droits d'entrée/commission de souscription. Lors du rachat (vente), on parle de droits de sortie/commission de rachat. Ces frais sont communiqués dans le prospectus de l'OPCVM.
A noter : les opérations de rachat ne donnent, bien souvent, pas lieu à des droits de sortie.

Toute détention engendre :
- Des frais de gestion mentionnés dans le prospectus et qui sont directement intégrés dans la valorisation de l'OPCVM,
- Des droits de garde variables selon l’établissement financier.


OPCVM MONÉTAIRE



Le portefeuille d'un OPCVM monétaire est composé essentiellement de titres du marché monétaire, à durée de vie très courte (moins d'un an) . Ces titres sont, dans la majorité des cas, des dettes émises par l'Etat, par des sociétés financières et des grandes sociétés.


Les banques distinguent deux types d'OPCVM monétaires


- Les OPCVM monétaires "réguliers" : les investissements sont réalisés sur des titres monétaires dont l'échéance est très courte (moins de 2 mois),
- Les OPCVM monétaires "dynamiques" : le portefeuille n’est pas uniquement constitué de monétaire ; les titres monétaires choisis pour composer le portefeuille de la Sicav ou du FCP peuvent avoir une durée de vie supérieure à 6 mois. Le gérant a pour objectif de réaliser une performance supérieure à celle de l'indice de référence de l'OPCVM.

Pour la plupart des OPCVM monétaires, les indices de référence sont :


- L'EONIA : indicateur représentatif des taux d'intérêt pour un jour des prêts entre les banques de la zone euro,
- L'EURIBOR : indicateur représentatif des taux d'intérêt des prêts entre les banques de la zone euro pour différentes échéances pouvant aller jusqu’à 12 mois.

Les risques d'un investissement en OPCVM monétaire


L'objectif d'un OPCVM monétaire est de produire un revenu stable, tout en accordant une grande importance à la protection du capital investi.
Les OPCVM monétaires sont les OPCVM les moins risqués. Toutefois il n’y a pas de garantie en capital. Le gérant sélectionne les titres du marché monétaire pour lesquels les émetteurs présentent des garanties élevées et sur une durée de prêt qui ne dépasse pas un an, dans l'optique de limiter les risques. Cependant, le risque étant réduit, le rendement potentiel d'une Sicav ou d'un FCP monétaire suit d’assez près le taux du marché monétaire et est en principe inférieur à celui des autres OPCVM, de type obligataire ou action.
Les OPCVM monétaires dynamiques sont plus risqués que les OPCVM monétaires réguliers car leur portefeuille n’est pas uniquement constitué de monétaire.
Durée d'investissement recommandée : 1 jour à 12 mois.
Optique d'investissement : placer vos liquidités pour une rémunération d'attente, disponible en vue de réaliser un autre placement ou d’autres projets.

Avant d'investir en OPCVM monétaire


L'investissement en OPCVM monétaire doit tenir compte de votre horizon de placement. Vous devez vous renseigner sur le montant minimum de souscription qui peut être élevé pour certains OPCVM.
Des récompenses et des notations attribuées par différents organismes vous permettront d'apprécier la qualité de l'OPCVM monétaire. Même si les performances passées ne permettent pas d'anticiper les résultats futurs, elles pourront vous aider à faire votre choix.

Les frais sur les OPCVM monétaires



Toute opération engendre :
- Des frais lors de la passation d'un ordre (achat ou rachat). Ils varient selon les OPCVM et le type d'ordre.
Lors de l'achat (souscription), on parle de droits d'entrée/commission de souscription. Lors du rachat (vente), on parle de droits de sortie/commission de rachat. Ces frais sont communiqués dans le prospectus de l'OPCVM.
A noter : les opérations de rachat ne donnent, bien souvent, pas lieu à des droits de sortie.

Toute détention engendre :
- Des frais de gestion mentionnés dans le prospectus et qui sont directement intégrés dans la valorisation de l'OPCVM.
- Des droits de garde variables selon l’établissement financier.


OPCVM DIVERSIFIE / PROFILE



La catégorie des OPCVM "Diversifiés" rassemble tous les OPCVM qui n'appartiennent pas à une autre catégorie d'OPCVM.
Le portefeuille des OPCVM "Diversifiés" peut être composé à la fois d'actions, d'obligations, ou autres produits de taux, et dans certaines limites de produits dérivés. Ces OPCVM diversifiés sont gérés de manière discrétionnaire, sans règle d’affectation préétablie sur les marchés français ou/et étrangers.
On trouve notamment dans cette catégorie 2 types d’OPCVM : les fonds profilés et les fonds garantis ou protégés qui ne reposent pas sur une formule.

Les fonds profilés : le gérant investit sur un ensemble de marché en fonction d’un profil risque/performance prédéfini. Le gérant se charge de saisir les opportunités de marché et réalise au sein de l’OPCVM les arbitrages dans le respect du profil choisi et des contraintes fixées par l’objectif de gestion du prospectus simplifié.

On distingue en général trois niveaux de risque :


- Prudent : OPCVM principalement investi en obligations et produits de taux monétaires, à potentiel de rendement et de risque modéré.
- Equilibré : OPCVM dont la répartition d’investissement est équilibré entre actions/obligations et produits de taux à potentiel de rendement et de risque moyen.
- Dynamique : OPCVM principalement investi en actions à potentiel de rendement et de risque généralement élevé.

Les fonds garantis ou protégés qui ne reposent pas sur une formule : ces fonds sont issus de la gestion active ; ils ont pour objectif de bénéficier partiellement de façon dynamique, dans un cadre prédéfini de protection ou de garantie du capital investi, de la performance de leur marché de référence (indice ou panier d’actions), c’est pourquoi leur gestion est dite « active ». En outre ils offrent une garantie ou protection du capital à l’échéance révisable : La valeur liquidative de référence définie à la fin de la période de commercialisation correspond au premier niveau de garantie ou de protection du fonds.
En cours de vie de l’OPCVM, chaque fois que sa valeur liquidative atteint un niveau prédéterminé de progression (par rapport à sa valeur initiale de référence), elle devient la nouvelle valeur liquidative de référence, et donc le niveau de garantie ou protection du capital applicable à l’échéance.
Le niveau de garantie ou de protection pourra être revu à la hausse en fonction de la performance du fonds, contrairement au fonds à formule pour lequel la formule livrée à l’échéance est prédéfinie.

Les risques d'un investissement en OPCVM diversifiés/profiles


Le risque des OPCVM "Diversifiés" varie en fonction de la stratégie et de la gestion mises en œuvre par le gérant.
Le niveau de risque de l'OPCVM dépendra des investissements et de l'orientation donnée par le gérant.
La performance est ici directement liée au choix du gérant et à la qualité de ses anticipations.

Dans la gestion de type profilé vous choisissez le profil de risque qui vous correspond le mieux. Cependant il n’y a pas de garantie en capital.
Plus l’OPCVM sera exposé en actions, plus il sera risqué.
Les OPCVM garantis ou protégés qui ne reposent pas sur une formule sont destinés aux investisseurs qui recherchent à la fois la sécurité par l’intermédiaire de la garantie partielle ou totale et le rendement potentiel lié à l’exposition au risque action. Il est fortement recommandé de n’acheter des OPCVM garantis ou protégés que si vous avez l’intention de les conserver jusqu’à la date d’échéance.
Si vous revendez vos parts avant la date d’échéance, le prix qui vous sera proposé sera fonction des paramètres de marché applicables à la date d’opération.

Les OPCVM protégés sont plus risqués que les OPCVM garantis car le capital investi n’est pas garanti dans sa totalité.

Capital investi : montant investi dans l’OPCVM, déduction faite de la commission de souscription et hors fiscalité et prélèvements sociaux.
Durée d'investissement recommandée : pour bénéficier de la garantie ou de la protection du capital investi, vous devez garder vos parts jusqu’ à la date d’échéance initialement prévue.
Optique d'investissement : croissance du capital investi.
Il est important d'analyser et de comprendre la stratégie utilisée par le gérant.

Pour les OPCVM garantis ou protégés, vous ne devez pas avoir besoin de récupérer votre capital investi avant l’échéance de la garantie ou de la protection.
Des récompenses et des notations attribuées par différents organismes vous permettront d’apprécier la qualité de l’OPCVM Diversifié. Même si les performances passées ne permettent pas d'anticiper les résultats futurs, elles pourront vous aider à faire votre choix.


OPCVM À FORMULE ( FONDS GARANTIS / PROTEGES )



Les OPCVM à formule ont pour objectif d’atteindre, à l'expiration d'une période déterminée, un montant final ainsi que de procurer, le cas échéant, une performance déterminée par l'application mécanique d'une formule de calcul prédéfinie. Cette formule repose notamment sur des paniers d’indices, d’actions ou d’OPCVM.
La dénomination OPCVM à formule est apparue sur les recommandations de l’AMF pour s’adapter à un contexte financier qui a vu le développement de montages financiers complexes qui requièrent une attention particulière en termes de risques encourus par l’investisseur et d’information qui lui est délivrée.
Ces OPCVM vous permettent de récupérer à une échéance prédéterminée l’intégralité (OPCVM garantis) ou une partie déterminée (OPCVM protégés) du capital investi majoré d’une performance finale définie dans une formule. Ces OPCVM sont gérés de façon passive : quoiqu’il arrive entre la création du fonds et l’échéance de la formule, la performance du fonds ne dépend pas des choix du gérant.
Remarque : il existe des OPCVM à formule sans garantie ni protection en capital.

Le portefeuille des OPCVM à formule est constitué de deux composantes :


- Une composante obligataire, afin de garantir ou de protéger, à l'échéance, le capital investi,
- Une composante en produits "à risque" qui reproduit la formule de calcul et assure donc la performance finale. Sa valeur fluctue au cours de la vie du fonds en lien avec l’évolution des composants du panier (indice, actions ou OPCVM) et de divers paramètre (taux, volatilité…).

Par ailleurs il existe une autre catégorie d’OPCVM garantis ou protégés en capital. Il s’agit des fonds garantis qui ne reposent pas sur une formule.
Ces fonds garantis sont issus de la gestion active : ils ont pour objectif de bénéficier partiellement de façon dynamique, dans un cadre de protection ou de garantie prédéfini, de la performance de leur marché de référence (indice ou panier d’actions), c’est pourquoi leur gestion est dite « active ». En outre ils offrent une garantie ou protection du capital révisable : La valeur liquidative de référence définie à la fin de la période de commercialisation correspond au premier niveau de garantie ou de protection du fonds.

En cours de vie de l’OPCVM, chaque fois que sa valeur liquidative atteint un niveau prédéterminé de progression (par rapport à sa valeur initiale de référence), elle devient la nouvelle valeur liquidative de référence, et donc le niveau de garantie ou protection du capital applicable à l’échéance.
Le niveau de garantie ou de protection pourra être revu à la hausse en fonction de la performance du fonds, contrairement au fonds à formule pour le quel la formule livrée à l’échéance est prédéfinie.
Ce mécanisme de cliquet permet de sauvegarder régulièrement les performances.
Capital investi : montant investi dans l’OPCVM déduction faite de la commission de souscription et hors fiscalité et prélèvements sociaux.
La période de commercialisation/souscription des fonds à formule est généralement limitée dans le temps.
Durée d’investissement recommandé : durée de la formule.
Pour bénéficier de la garantie ou de la protection du capital investi, vous devez conserver vos parts jusqu'à la date de l'échéance initialement prévue. Si vous vendez vos parts avant cette date, la garantie ou la protection ne s'appliquera pas et vous risquez de perdre une partie de votre capital.

Les risques d'un investissement en OPCVM à formule


Le degré de risque des OPCVM à formule est différent selon la nature de la garantie totale ou partielle:
- Les OPCVM garantis sont destinés aux investisseurs qui recherchent à la fois la sécurité par l’intermédiaire de la garantie partielle ou totale et le rendement potentiel lié à l’exposition au risque action.
- Les OPCVM à formule sont construits dans la perspective d’un investissement jusqu’à la date d’échéance de la garantie ou de la protection. Il est donc fortement recommandé de n’acheter des OPCVM à formule que si vous avez l’intention de les conserver jusqu’à la date d’échéance prévue. Si vous revendez vos parts avant la date d’échéance le prix qui vous sera proposé sera fonction des paramètres de marché applicables à la date de l’opération. Il pourra être différent (inférieur ou supérieur) du montant résultant de l’application de la formule annoncée.

Pour chaque OPCVM à formule, la formule de calcul de la performance finale est prédéfinie et fixée dès la souscription. Cette formule varie d’un OPCVM à l’autre et cherche généralement à tirer partie d’un scénario de marché spécifique. Vous devez donc comprendre le mécanisme du fonds et les anticipations de marché permettant de maximiser le résultat de la formule .
Les OPCVM protégés sont plus risqués que les OPCVM garantis car le capital investi n'est pas garanti dans sa totalité. En contrepartie d’un risque de perte en capital, le potentiel de gain est souvent supérieur à celui des OPCVM garantis.

Avant d'investir en OPCVM à formule


Des récompenses et des notations attribuées par différents organismes vous permettront d'apprécier la qualité de l'OPCVM à formule. Même si les performances passées ne permettent pas d'anticiper les résultats futurs, elles pourront vous aider à fair e votre choix.

Les frais sur les OPCVM à formule



Toute opération engendre :
- Des frais lors de la passation d'un ordre (achat ou rachat). Ils varient selon les OPCVM et le type d’ordre.
Lors de l’achat (souscription), on parle de droits d'entrée/commission de souscription. Lors du rachat (vente), on parle de droits de sortie/commission de rachat. Ces frais sont communiqués dans le prospectus de l'OPCVM.
A noter : A l’échéance, le remboursement des fonds à formule n’occasionne pas de frais mais si le rachat de parts est fait avant cette échéance, une commission de rachat peut être perçue.

Toute détention engendre :
- Des frais de gestion mentionnés dans le prospectus et qui sont directement intégrés dans la valorisation de l'OPCVM,
- Des droits de garde variables selon l’établissement financier.

A propos du posteur

  • 924
  • 5666
  • 28537
  • 13704
  1. Trader indépendant et autodidacte passionné par les marchés financiers et l'analyse technique
  2. Détenteur de pièces d'or, d'un PEA, d'un compte de trading chez PRT Trading, et de crypto-monnaies
  3. Amoureux de l'analyse technique, du Trading et des marchés financiers
  4. Co-auteur du livre intitulé "Trading à sens unique" (Consultable gratuitement sur le site)
Vous aimez ma manière d'analyser les graphiques? Alors n'hésitez pas à envoyer vos demandes d'analyses techniques; Dès que je vois une demande d'analyse j'essaie d'y répondre dans les plus brefs délais.

Vous êtes intéressé par les crypto-monnaies? Je vous invite à consulter le Guide des crypto-monnaies.
Nouveauté CentralCharts!

Ajouter un commentaire

no pic

Commentaires

0 Commentaires