Comment trader les indices?

  • 1423
  • 0
Le trading sur indices est possible grâce à plusieurs instruments financiers : Les CFD, les futures, les warrants et les trackers. Nous allons donc voir les avantages et inconvénients de chacun pour vous aider à faire votre choix.

Trackers (ou ETF) sur indices



Les Trackers (ou ETF) sur indices sont des fonds indiciels cotés en Bourse. Ils répliquent la performance d’un indice en tenant compte de la pondération de chaque valeur. Vous pouvez donc en acheter comme si vous passiez un ordre sur une action au comptant. Pour la plupart, ils reversent des dividendes et peuvent dans certains cas répliquer l’indice dans le sens opposé.

Avantages des trackers


- Pas de date d’expiration
- Pas de valeur temps
- Distribution de dividendes
- Trackers disponibles sur de nombreux marchés (émergents, matières premières….)
- Carnet d’ordres disponible
- Eligible dans les OPCVM (et PEA)

Inconvénients des trackers


- Spread important : Une partie sert à payer votre broker et l’autre sert à payer l’émetteur du tracker
- Coût important si utilisation de l’effet de levier : Le fonctionnement est identique au SRD (Cout de financement = 0.020 par jour, soit 0.6% par mois ou 7.2% par an…)
- Frais de transaction comme sur une action (commissions facturés par le broker)


Warrants sur indices



Un warrant est une sorte d’option à l’achat (call) ou à la vente (put) sur un indice. Le prix d’exercice de l’option ainsi que la date d’échéance sont fixés à l’avance par l’émetteur. Les particuliers qui spéculent dessus n’exercent quasiment jamais leur option. Ils s’en servent uniquement à des fins spéculatives à court terme.

Avantages des warrants


- Prix faible (faible mobilisation du portefeuille)
- Carnet d’ordres disponible
- Perte limitée à la valeur du warrant
- Produit de couverture
- Faible spread (cela dépend de la valeur du warrant…)

Inconvénients des warrants


- Produit complexe : le mécanisme de calcul du prix d’un warrant est complexe et difficile à comprendre pour un investisseur lambda
- Peu de sous jacents différents
- Valeur temps : le warrant perd de la valeur avec le temps
- Risque élevé : Variations du sous jacent démultiplié….
- Arnaques fréquentes : L’émetteur du warrant (la banque) à tous les droits. C’est lui qui décide de l’évolution du prix du warrant. Quand l’indice dans le bon sens, l’évolution du prix est souvent moins rapide que dans le cas inverse. Si l’indice sous jacent au warrant fluctue fortement, l’émetteur peut tout simplement décider de ne plus coté le warrant (si la variation de l’indice lui est défavorable). Il vous sera alors impossible de vendre votre warrant…. Un véritable scandale !


CFD sur indices



Les CFD ne sont pas cotés en bourse. Ce sont des contrats de gré en gré entre votre broker et vous dans le but d'échanger la différence entre le cours actuel d'un actif sous-jacent (l’indice boursier) et son cours au moment du bouclement de l'opération (clôture de position de la part du trader). Le broker est donc market maker.

Avantages des CFD


- Frais de transaction réduits au spread
- Fort effet de levier disponible (attention, l’utilisation abusive de l’effet de levier est dangereuse !!!)
- Pas de frais supplémentaire du à l’utilisation de l’effet de levier
- Stops garantis (uniquement chez certains brokers) ce qui permet de se couvrir contre le risque de gap ou de variations brutales.
- Accessible pour tous les portefeuilles (micros lots)

Inconvénients des CFD


- Cout de financement : Les CFD fonctionnent comme un crédit. Vous payez chaque jour des intérêts si vous souhaitez conserver votre position. Le cout de financement est calculé sur le taux interbancaire (euribor) auquel on ajoute 2.5%. Le calcul des frais overnight est donc le suivant : (Montant de la position * taux d’intérêt * nombre de jours) / (100*365).
- Facteur psychologique : L’accès à un fort effet de levier est souvent redoutable pour un trader débutant… Plus l’effet de levier est important, plus le risque est grand !
- Contrats de gré à gré avec votre broker (pas de cotation en bourse, donc possibilité de fraude).


Futures sur indices



Les futures sont des contrats à terme cotés en Bourse. Ils font partie de la catégorie des produits dérivés et répliquent la performance d’un indice. Les futures sont aussi bien des produits de couverture (pour les entreprises) que de spéculation (pour les hedge funds). Les investisseurs cherchent à anticiper la valeur d’un indice dans le futur.

Avantages des futures


- Frais de transaction
- Les ordres passent par une chambre de compensation (ordres garantis, pas de défaut possible de l’acheteur ou du vendeur)
- Forte liquidité (tous les institutionnels privilégient ce type de produit)
- Transparence totale

Inconvénients des futures


- Taille des contrats élevés : la valeur minimale d’un point sur le cac40 est de 10€.
- Produits complexes (gestion des échéances, versement des dividendes…)
- Flux de cotations payants


Conclusion



Les warrants, c’est une arnaque ! Les futures, la taille des lots est trop importante ! Les trackers, oui mais les frais sont importants (transaction + accès au levier avec le SRD). Toutefois, si vous n’utilisez pas d’effet de levier et que vous souhaitez investir sur les indices à long terme (pour toucher les dividendes et tirer partie de la croissance), cela peut s’avérer un choix judicieux. Vous pouvez d’ailleurs consulter la fiche : Trading actions : CFD ou comptant ?

Dans tous les autres cas, nul doute que les CFD sont les produits les plus intéressants. Les CFD ont les frais de transactions les plus faibles, avec un effet de levier paramétrable et les stops peuvent être garantis. Leur plus grand défaut est également une de leur force, c’est l’effet de levier. En effet, on le voit sur le Forex, l’utilisation abusive de l’effet de levier est un facteur de perte important. Il faut donc être capable de s’imposer des règles strictes de money management.

A propos du posteur

  • 729
  • 4542
  • 17957
  • 7306
Auteur du livre "Trading à sens Unique" (consultable gratuitement sur CentralCharts)

Ajouter un commentaire

no pic

Commentaires

0 Commentaires