Définition du risque de marché

  • 5823
  • 0

Qu'est ce que le risque de marché?

 

Le risque de marché regroupe l'ensemble des risques liés à l'évolution des conditions de marché. Il peut impacter négativement l'ensemble de votre portefeuille boursier, il n'est pas lié à une action en particulier. Le risque de marché a des origines diverses : risque de change, risque de taux d'intérêt, risque de liquidité, risque de bourse et risque sur les matières premières. Il est très difficile de l'anticiper et de se protéger contre ce risque de marché. Son impact varie selon le type d'actifs. Le risque de marché est une exposition à l'incertain.Toutefois, l'évolution de ce risque suit des cycles en fonction de l'évolution de la conjoncture économique. C'est pourquoi il est important d'étudier les cycles économiques en bourse et l'importance de la rotation sectorielle.


Risque de change



Il correspond au risque de variation du taux de change. Toutes les entreprises sont exposées indirectement au risque de taux de change. En effet, elles sont soient exportatrices, soient importatrices de matières premières ou de produits. Pour une entreprise exportatrice, une appréciation de la monnaie domestique par rapport aux autres monnaies va avoir un impact négatif. Les entreprises étrangères devront payer plus chères pour acheter les produits de cette entreprise, ce qui va donc baisser le niveau de ses exportations. A l'inverse, une dépréciation de la monnaie domestique sur le Forex aura un effet lui aussi négatif pour une entreprise importatrice. Cela va lui coûter plus chère pour importer les produits de l'étranger.

Le risque de taux de change concerne également les créances ou les dettes libellés en devises, par exemple en Dollar US. Ainsi, une variation du cours de l'EUR/USD aura un impact direct sur la valorisation de la position.


Risque de taux d'intérêt



C'est le risque lié à l'évolution des taux d'intérêts.
La courbe de taux est influencée directement par les taux directeurs, décidés par les différentes banques centrales, mais également part la confiance des investisseurs envers un pays ou une zone géographique. Une modification de la courbe des taux se répercute sur l'ensemble de l'économie d'un pays. C'est le risque global. Une variation des taux va engendrer une variation des taux sur les emprunts bancaires mais également une variation du cout de financement sur les marchés boursiers à travers les obligations. L'évolution du cout d'emprunt sur les marchés est à l'appréciation des investisseurs et des banques, c'est un risque spécifique à l'entreprise. De manière générale, une hausse des taux est favorable aux préteurs et défavorable aux emprunteurs.


Risque de liquidité



C'est le risque de ne pas pouvoir clôturer ses placements financiers au moment ou l'entreprise le souhaite. Une baisse de la liquidité sur les marchés financiers peut être due à une crise économique. Il est alors difficile de trouver des contreparties acheteuses et donc de liquider ces positions. On parle d'assèchement des actions, c'est le risque de Corner. Le risque de liquidité comprend également la difficulté pour une entreprise de trouver des financements à un cout raisonnable. En effet, pendant une crise économique, les acteurs financiers sont méfiants entre eux et ne se prêtent pas facilement de l'argent. Il y a alors le risque que l'entreprise ne puisse pas faire face à ses engagements ce qui peut à terme, conduire à sa faillite.


Risque de bourse



C'est le risque d'un effondrement des prix d'une classe d'actif. Par exemple, si un krach boursier intervient, ce sont toutes les actions qui vont voir leur cours de bourse baisser. Si c'est un krach obligataire, le prix de l'ensemble des obligations va s'effondrer. Aucune entreprise cotée ne peut échapper à ce risque. C'est un risque global et c'est pourquoi le timing d'investissement est très important en bourse, autant que le choix des actifs à intégrer à votre portefeuille.


Risque sur les matières premières



C'est le risque d'une hausse du prix des matières premières
. Les entreprises industrielles ont besoin de matières premières afin de faire fabriquer leurs produits. Une hausse des prix va donc engendrer une hausse des coûts qui aura un impact négatif sur le résultat de l'entreprise. Une hausse des matières premières peut être due à deux facteurs de manière générale. Le premier est la hausse de la demande mondiale avec notamment le développement des pays émergents ou encore la croissance des pays développés. L'autre facteur est la baisse de la production. Cette baisse peut être engendrée par une rarification de la matière première, des coûts d'exploitations qui augmentent, des catastrophes naturelles...

A propos du posteur

  • 809
  • 4542
  • 17551
  • 7306
Auteur du livre "Trading à sens Unique" (consultable gratuitement sur CentralCharts)

Ajouter un commentaire

no pic

Commentaires

0 Commentaires