Stratégie et ratios de Warren Buffett

  • 1167
  • 1
On ne présente plus Warren Buffett, surement l’un des meilleurs investisseurs du monde à en juger par sa fortune colossale amassée sur les marchés financiers. Selon une étude sur l’ensemble de ses transactions entre 1980 et 2006, il a surperformé le S&P 500 de près de 6.5% par an et les années suivantes sont tout aussi prolifiques.

La stratégie d’investissement de Warren Buffett



Le gourou de la finance pratique ce que l’on appelle le value investing. C'est-à-dire qu’il recherche des actions sous cotées sur le marché. Pour cela, il étudie les fondamentaux de l’entreprise qui lui permettent de déterminer un cours théorique par action. Plus le cours théorique est inférieur au cours de bourse, plus l’opportunité d’investissement est intéressante. Mais attention, ca ne veut pas dire qu’il achète les entreprises étant les plus sous cotées. Warren Buffett investit uniquement dans des entreprises qu’il juge prometteuse sur le long terme, qu’il peut garder sans problème de 10 à 20 ans sans se faire un ulcère du au stress… Il ne cherche jamais la rentabilité sur le court terme mais uniquement sur le long terme.

Une phrase résume à elle seule sa philosophie d’investissement : « Mieux vaut investir dans une entreprise extraordinaire à un prix intéressant que dans une entreprise intéressante à un prix extraordinaire ». (cf les meilleurs proverbes financiers)

C’est pour cette raison qu’il investit principalement dans des entreprises qui sont leaders dans leurs secteurs d’activités (Coca Cola, Wal Mart, Gilette, Heinz ….). La plupart de ces investissements se font dans les secteurs de la grande consommation et des assurances même s’il peut choisir des titres dans d’autres secteurs (Goldman Sachs par exemple). Il investit dans des entreprises ayant une croissance stable et régulière, des entreprises qui sont déjà à maturité dans leur secteur d’activité (et non en pleine croissance).

Le dernier point stratégique de la méthode d’investissement de Buffett est d’être un contrarien. En investissant ainsi, il est difficile d’avoir tout le temps raison, mais il suffit d’une fois pour se bâtir une véritable fortune. C’est d’ailleurs le cas de beaucoup de gourous de la finance. On ne fait pas fortune en étant un mouton. Buffett a d’ailleurs souvent répété qu’il se sentait bien lorsque les marchés étaient baissiers car c’est la que les opportunités apparaissent.

Buffett investit massivement pendant les crises économiques, à la suite d’un krach boursier
. Durant ces périodes, même les meilleures entreprises se font massacrer sur les marchés boursiers et c’est donc l’occasion d’acquérir des titres à des prix intéressants. Pour vous donner un exemple, c’est quelques jours après la faillite de Lehman Brothers qu’il a acheté pour 5 milliards d’actions de Goldman Sachs. Buffett adore investir lorsque la panique se fait sentir sur les marchés, que la tendance est ultra baissière et que tous les indicateurs sont au rouge.

Après avoir investi, la tendance baissière se poursuit toujours un peu. On ne peut pas acheter au plus bas, Warren Buffett l’a parfaitement compris.


Les ratios d’investissement de Warren Buffett



Warren Buffett base ses décisions d’investissements sur l’analyse fondamentale. Voici certaines de ses critères de sélection d’un titre :

-

Investir dans des grosses capitalisations

 : Vous ne verrez jamais Buffett investir dans une start-up, ni même une PME en plein boom. Il sélectionne uniquement des titres avec des bénéfices réguliers et récurrents dans le temps et ne s’intéresse pas aux entreprises qui génèrent de gros bénéfices sur une courte période.

-

Taux de marge supérieur à 15%

 : Le taux de marge est le ratio bénéfice sur chiffre d’affaire. Généralement les entreprises ayant les taux de marges les plus importants sont celles qui ont une forte valeur ajoutée, soit en ayant un savoir faire particulier, soit en étant leader sur le secteur. Avoir un bon taux de marge est également le signe d’une bonne gestion des couts et de l’entreprise en général. Ce taux de marge doit être tenu dans la durée, au moins 5 ans comme l’exige Buffett. Cela prouve que l’entreprise est pérenne.

-

Bénéfice par action sur 5 ans supérieur à 5

 : C’est la part du bénéfice que l’entreprise reverse à ses actionnaires. Etant donné que Buffett investit dans des entreprises matures et ayant une croissance régulière, le bénéfice doit augmenter régulièrement et les actionnaires doivent profiter de la croissance.

-

Un PBR inférieur à 4 : C’est le price to book ratio

. C’est le rapport entre la valeur de marché des capitaux propres (capitalisation boursière) et leur valeur comptable.. Il estime que ce ratio doit être inférieur à 4. La valeur de l’entreprise ne doit pas être trop survalorisé sur le marché car comme le dit si bien Buffett : « le prix, c’est ce que l’on paye, la valeur c’est ce qu’on reçoit »

-

Un PER compris entre 3 et 15

 : Le PER (Price Earning ratio) est le ratio capitalisation boursière/ résultat net, c'est-à-dire combien de fois l’entreprise cote ses bénéfices. Au dessus de 15 , il estime qu’une entreprise est surévaluée et qu’elle ne rentre pas dans ses critères d’investissements. Les faibles PER sont souvent le lot des entreprises matures qui versent de bons dividendes aux actionnaires (ce que recherche Buffett).

-

Return on investment (ROI) supérieur à 15

 : Ce critère permet de juger de la qualité des investissements d’une entreprise, de sa capacité à en dégager de la rentabilité. Plus le ROI est grand, plus les investissements sont rentables.

-

Price to cash flow (PCF) inférieur à 8

 : Ce ratio mesure la capacité d’autofinancement de l’entreprise. C’est le rapport entre la capitalisation boursière et les flux de trésorerie. Plus l’entreprise a de trésorerie, plus elle peut facilement financer des projets d’investissements et se développer.


Pouvez-vous investir comme Warren Buffett ?



Warren Buffett est un véritable gourou. Toutes ses interventions et actions sont épiées par un grand nombre d’investisseurs institutionnels mais surtout pas des particuliers. Il faut savoir que ses prises de positions sont rendues publiques chaque trimestre par la SEC (équivalent de l’AMF aux Etats Unis) du fait que ses investissements sont réalisés à partir de son fond coté en bourse Berkshire Hathaway. Vous pouvez donc copier librement les positions de Buffett si vous le souhaitez. Ce n’est pas grave si vous investissez quelques mois après lui étant donné qu’il fait du très long terme. Une étude a d’ailleurs montré que même si vous investissez un an après lui sur chacun de ses positions, vous perdez seulement 2% de performance (quand on sait qu’il surperforme le S&P500 en moyenne de 6.5% par an, +4.5% c’est déjà pas mal !!!)

Toutefois, il faut retenir certaines choses avant d’investir comme lui :

-

Etre capable de tenir ses positions perdantes

 : Buffett investit sur le long terme. Il a beau avoir un timing d’investissement souvent excellent, il doit souvent supporter des pertes latentes importantes avant que le marché ne se retourne. En effet, il est impossible sauf coup de chance d’acheter au plus bas. De plus, si vous achetez en période de crise (pour saisir les opportunités), la volatilité est alors importante. Vous devez donc oublier les stops de protection. Lui aussi perd de l’argent quand les marchés sont baissiers mais il en gagne beaucoup quand ca remonte…

-

Ne pas avoir besoin de son argent

 : La plupart des particuliers recherchent des gains rapides et importants sur les marchés boursiers, le fameux « coup en bourse ». Buffett ne partage pas cette vision. Il investit sur des entreprises ayant une croissance faible mais régulière ce qui signifie que la volatilité sur ce genre de titre est moindre. Avant de réaliser des plus values conséquentes, il faut donc laisser porter ses investissements durant de nombreuses années. Vous devez donc investir l’argent dont vous n’avez pas besoin, l’argent que vous pouvez vous permettre de perdre (car oui il lui arrive aussi de faire de mauvais choix).

-

Suivre l’ensemble de ses positions

 : Buffett a beau être le meilleur investisseur du monde, il lui arrive de subir de lourdes pertes. Vous devez donc diversifier votre portefeuille comme lui pour ne pas être exposé à un seul actif seulement. La diversification est indispensable sur votre portefeuille boursier.

A propos du posteur

  • 679
  • 4542
  • 17496
  • 7775
Auteur du livre "Trading à sens Unique" (consultable gratuitement sur CentralCharts)

Ajouter un commentaire

no pic

Commentaires

1 Commentaires