L'autorisation de la MIFID: une fausse régulation?

  • 1261
  • 0
De plus en plus de brokers Forex ou options binaires arborent fièrement la « Régulation MIFID » sur leur site. Est-ce un gage de confiance ? Cela en fait-ils des brokers fiables ou vous pouvez placez vos fonds sans peur de vous faire arnaquer ?


Qu'est ce que la MIFID?



La MIFID est une directive Européenne mise en application en 2007 par la Commission Européenne. Les brokers estampillés MIFID doivent suivre plusieurs règles :

- Classification des clients : Pendant la procédure d’ouverture de compte, le broker doit présenter au client un questionnaire permettant d’évaluer le niveau du client sur les marchés financiers. Si le client précise que c’est un débutant, le broker à l’obligation de l’avertir des risques encourus. 

- Politique tarifaire : Les brokers MIFID doivent affichés clairement leurs tarifs sur les produits financiers qu’ils proposent. Cela permet ainsi aux particuliers de pouvoir comparer les brokers plus facilement.

- L’intérêt du client : Les brokers doivent prendre des mesures raisonnables (organisationnelles et administratives) destinées à empêcher les conflits d’intérêts avec leurs clients.

Si on résume les 3 points donnés précédemment, la directive MIFID oblige le broker à avertir des risques, à afficher ses tarifs et à agir de manière honnête vis-à-vis de ses clients. Autant dire si un broker n’a pas la directive MIFID, vous pouvez considérer que c’est un escroc ! N’allez surtout pas déposer vos fonds chez un broker de ce type ! 


MIFID, une fausse régulation !



Si la grande majorité des brokers ont maintenant le cachet MIFID, ce n’est pas dans l’intérêt de leurs clients mais dans leur intérêt.
En effet, la directive MIFID harmonise la régulation au sein de l’Union Européenne et donne une sorte passeport européen pour quiconque est régulé par une autorité de régulation Européenne. 

En clair, si un broker est régulé par la Cysec (autorité de régulation chypriote) et obtient la MIFID, il a l’autorisation d’exercer dans tous les pays de l’UE. Si vous allez sur le site Regafi (qui est le seul site permettant de vraiment vérifier si un broker à le droit d’exercer en France), tous les signaux sont au vert, au même titre qu’un broker qui serait régulé par l’AMF ou la FCA….

Si la plupart des brokers sont régulés Cysec, c’est que cette régulation est la plus simple à obtenir. Attention, je ne dis pas que les brokers régulés Cysec sont des escros (cf : Peut-on faire confiance aux Brokers régulés Cysec?). En revanche, un grand nombre de brokers profitent de ce système pour montrer patte blanche auprès de leurs clients et des autorités. 

Certains brokers (notamment dans les options binaires) vont même jusqu’à mettre en avant la régulation MIFID jouant sur le fait que les particuliers ne savent pas vraiment ce que c’est. La MIFID n’est pas une régulation, c’est un simple passeport Européen. Il faut obtenir au préalable une régulation auprès d’un organisme de régulation Européen (Cysec, AMF, FCA…). 

Généralement, un broker qui met en avant le fait qu’il soit MIFID, c’est qu’il veut cacher le fait qu’il soit régulé par la Cysec. Les particuliers commencent en effet à se méfier de cette autorité de régulation devant le grand nombre d’arnaques dévoilés un peu partout sur les forums de trading. Un broker MIFID ne vaut pas un broker régulé par la FCA ou l’AMF. Ces autorités de régulations ont des règles beaucoup plus strictes que celles imposées par la MIFID….


Les effets pervers la directive MIFID



La directive MIFID est bien souvent trompeuse pour les particuliers. Cela est souvent considéré comme un gage de sérieux du broker alors qu’il n’y a aucune mesure concrète visant à protéger le client. Au contraire, cela à même ouvert la porte de pays comme la France à des brokers peu scrupuleux voulant se donner bonne image auprès des particuliers.

On peut se demande pourquoi l’AMF n’affiche pas de distinction clair entre un broker régulé AMF ou FCA et un broker ayant juste un passeport européen MIFID. L’AMF diffuse des listes de brokers non autorisés en France (cf liste noire de l’AMF) mais pourquoi elle ne diffuse pas une liste de broker ayant fait les efforts de se soumettre à des autorités de régulations strictes (ou au moins régulés par l’AMF ou la Banque de France). L’AMF s’étonne après d’avoir des plaintes de particuliers concernant des brokers autorisés en France (utilisant la directive MIFID…). L’AMF a sa part de responsabilité la dedans…. 

Il faut préciser que si le broker est autorisé à exercer en France de part une régulation Cysec et MIFID, l’AMF ne peut rien faire si vous avez un problème avec votre broker. L’AMF vous dira de vous adresser à l’autorité de régulation compétente, c'est-à-dire la Cysec, et la bonne chance !


Conclusion



Un broker autorisé à exercer en France par la directive MIFID n’est en rien un gage de confiance. La MIFID c’est un simple passeport permettant à des brokers régulés Cysec d’accéder aux marchés de l’Union Européenne en toute légalité. Le risque 0 n’existe pas mais si vous voulez un broker digne de confiance, optez pour des brokers régulés par l’AMF, la FCA ou la SEC.

A propos du posteur

  • 729
  • 4542
  • 17957
  • 7306
Auteur du livre "Trading à sens Unique" (consultable gratuitement sur CentralCharts)

Ajouter un commentaire

no pic

Commentaires

0 Commentaires