Les raisons pour changer de broker

  • 610
  • 0
Les traders particuliers sont nombreux à changer régulièrement de broker. Parmi eux, on trouve un grand nombre de traders perdants qui justifient leurs pertes par le mauvais service fourni par leur courtier. Une fois leur compte de trading rasé, il ouvre un compte chez un autre broker et espère recommencer sur de bonnes bases. Pourtant, si la majorité des particuliers sont perdants dans leur trading, ce n’est pas à cause de leur broker mais d’eux même. Changer de broker n’est pas une solution miracle vers un trading gagnant.


Pourquoi changer de broker ?



-

Une mauvaise exécution

: La rapidité de la transmission de vos ordres au marché est un critère très important dans le trading. Si votre broker ne vous donne jamais le prix auquel vous cliquez, que vous avez régulièrement des re-cotations (pour un broker market maker) ou un slippage récurrent (pour un broker no dealing desk), c’est une raison valable pour changer de broker. La qualité de l’exécution de vos ordres est à mon sens le critère numéro 1 dans le choix de votre broker. Pour tester l’exécution d’un autre broker, il vous suffit d’ouvrir un compte démo. Les conditions de trading sur compte démo et réel sont normalement identiques.

-

Un service client injoignable ou incompétent

: Un bon broker doit être joignable à n’importe quel moment de la journée. Il doit être réactif à l’ensemble de vos demandes et être capable de résoudre rapidement vos éventuels problèmes. Le broker doit également pouvoir répondre à toutes les questions techniques sur le fonctionnement de sa plateforme de trading. Pour les traders expérimentés, ce critère est moins important mais pour un trader débutant ayant de nombreuses questions, c’est important d’avoir un bon service client. A noter que votre service client doit être joignable par mail mais aussi par téléphone et surtout avoir un correspondant parlant votre langue !

-

Intégration de votre broker sur la liste noire de l’AMF

: Si jamais vous voyez que votre broker est intégré dans la liste noire de l’AMF (qui l’actualise régulièrement), vous devez impérativement chercher à retirer vos fonds le plus vite possible. Confier son argent à un broker non régulé est suicidaire. Méfiez vous également des brokers régulés MIFID (cf Régulation MIFID) avec lesquels les litiges sont fréquents (près de 50% des médiations de l’AMF se font avec des brokers régulés par ce biais, presque autant que pour les brokers non régulés). Il convient donc de lire régulièrement les avis sur votre broker sur le net. L’ancienneté du broker est également un critère important pour juger de sa qualité. Si le broker est trop récent, évitez-le !

-

Offre avantageuse d’un concurrent

: Si vous voyez qu’un broker concurrent propose des conditions de trading plus attractives, vous pouvez changer de broker. Ces conditions de trading concerne notamment les spreads. Mais attention, le coût d’une transaction ne dépend pas uniquement des spreads, il faut également tenir compte des éventuels commissions sur volume et frais de transactions. Au final, même si les spreads de certains brokers paraissent plus attractifs, les transactions ne sont pas forcément moins coûteuses pour le client (cf Broker forex avec les meilleurs spreads). Vous devez bien vous renseigner avant un éventuel changement de broker pour cette raison.

Ne succombez pas aux offres marketing visant à attraper un maximum de pigeons tels que les bonus d’ouverture compte. Ces offres sont de véritables pièges pour les particuliers. Une fois que vous accepté un bonus, vous ne pouvez plus retirer vos fonds avant d’avoir atteint un énorme volume de trade. Les bonus sont surtout un bon moyen d’empêcher ses clients de partir pour un autre broker.

A propos du posteur

  • 729
  • 4542
  • 17955
  • 7306
Auteur du livre "Trading à sens Unique" (consultable gratuitement sur CentralCharts)

Ajouter un commentaire

no pic

Commentaires

0 Commentaires