Comprendre le fonctionnement des Market Maker

  • 1958
  • 0
Un market maker est un broker qui propose des cotations à ses clients en fonction des cotations qu'il a en banque. Le market maker dispose de différents flux de cotations, selon les banques avec lesquelles il a conclu un partenariat. Avec ses différentes flux de cotations bancaires, le market maker construit son propre flux de cotations en récupérant le meilleurs cours acheteurs et le meilleur cours vendeur chez ses banques partenaires.


Le market maker comme contrepartie



Lorsqu'un client traite via un market maker, le market maker est sa contrepartie directe.
Ceci implique que le market maker obtient toujours une position inverse à celle ouverte par son client.
Selon certaines études, on sait que 9 clients sur 10 sont perdants sur le Forex, ou autres marchés financiers. A traiter contre le client, le market maker sait d'ores et déjà que sa position automatiquement ouverte à contre sens de celle du client sera potentiellement gagnante à moyen terme.


Couverture du market Maker



Le market Maker est la contrepartie directe du client. Si un client ouvre une position à l'achat sur un produit, le market Maker obtient automatiquement une position à la vente sur ce même produit. Si un client ouvre une position à la vente sur un produit, le market maker obtient automatiquement une position à l'achat sur ce même produit.
Les clients du market maker auto-couvrent donc la position général du market maker sur le marché. Mais le market maker peut très bien ouvrir également une position supplémentaire pour couvrir à 100% les positions ouvertes par ses clients.

Un exemple pour comprendre :
Imaginons un client qui achète 100'000 EUR/USD, puis un deuxième client qui vendent 50'000 EUR/USD. Au moment où ces deux positions sont ouvertes, le markets maker se retrouvent donc en contrepartie direct avec une position vendeuse de 50'000 EUR/USD.

En pratique, le maket maker prend son temps... Les clients ouvrent leurs positions et s'auto-couvrent, puis le market maker obtient une position globale sur chaque produit. Il intervient si et seulement si l'une de ses positions devient trop importante.
Il faut savoir que derrière un maket maker, des traders gèrent les positions globales ayant été enregistrées à l'inverse de celles des clients.
Mais en général, les clients ont tendance à traiter à contre-tendance... Ceci implique que le market maker se retrouve avec une position globale qui est bien ouverte en tendance... La suite vous la connaissez : les clients continuent d'ouvrir des positions à contre-tendance (moyennes à la baisse), mais la tendance se poursuit... Le market maker génère alors un énorme profit non pas Contre son client, mais contre son activité irrationnelle...


Est ce que le market Maker joue vraiment CONTRE le client?



Non! Ce n'est pas parce que le market maker obtient une position à l'inverse de celle de son client qu'il traite forcément contre lui. L'objectif du market maker est de garder un maximum de clients actifs. Les clients s'auto-couvrent. Et sur chaque transactions, le market maker tire profit du différentiel entre le spread qu'il offre à ses client et le spread qu'il obtient réellement en banque. La somme de toutes les positions ouvertes par ses clients forment sa position globale (dans le sens inverse de la position globale ouverte par les clients). Au market maker ensuite de gérer cette position sur chaque produit...

Ayant travaillé au trading desk d'un broker, je vous confirme que le market maker a tout son temps pour couvrir sa position gloable. Les clients s'auto-couvrent... Et les traders (qui sont derrière le market marker) n'hésitent pas de temps en temps à privilégier un sens (qui est la plupart du temps opposé à celui des clients, étant donné que les client privilégient la contre-tendance...)


Ce que n'aiment pas les market Maker



Les market maker ne sont pas fan des clients qui laissent des ordres stop d'entrée ou des ordres stop limite. Pourquoi? Car le market maker n'a pas vraiment le temps de se couvrir face à ces ordres.
Imaginons sur l'EUR/USD à 1,25 que tous les clients placent un ordre stop d'entrée à 1,2480 pour shorter. Si l'EUR/USD plonge d'un coup, tous les client sont exécutés et obtiennent une position short à 1,2480 mais l'EUR/USD continue de chuter... Et le market maker a obtenu de son côté une position Longue à 1,2480 (pour la somme totale de celle de tous ses clients)...

A propos du posteur

  • 1002
  • 5789
  • 29107
  • 13956
  1. Trader indépendant et autodidacte passionné par les marchés financiers et l'analyse technique
  2. Détenteur de pièces d'or, d'un PEA, d'un compte de trading chez PRT Trading, et de crypto-monnaies
  3. Amoureux de l'analyse technique, du Trading et des marchés financiers
  4. Co-auteur du livre intitulé "Trading à sens unique" (Consultable gratuitement sur le site)
Vous aimez ma manière d'analyser les graphiques? Alors n'hésitez pas à envoyer vos demandes d'analyses techniques; Dès que je vois une demande d'analyse j'essaie d'y répondre dans les plus brefs délais.

Vous êtes intéressé par les crypto-monnaies? Je vous invite à consulter le Guide des crypto-monnaies.

Et si vous cherchez le meilleur livre pour apprendre à investir sur le Bitcoin et les crypto-monnaies, voici MA référence :


_ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Ajouter un commentaire

no pic

Commentaires

0 Commentaires