Arbitrage Forex entre 2 brokers

  • Qui a voté?
  • 312
  • 0
Sur cette discussion, je vais vous raconter comment j'ai gagné plusieurs milliers de pips sur de l'arbitrage entre deux brokers Forex. Cette pratique est plus ou moins interdite... restez discret...

Principe de l'arbitrage entre deux brokers


Cette technique d'arbitrage est différente de l'arbitrage 'classique' de paires de devises qui consiste à ouvrir deux positions inverse lors d'un décalage de prix.
Le principe de cet arbitrage est simplement de comparer les prix entre deux brokers (généralement entre un ECN et un Market Maker) pour y détecter des décalages.
Pour appliquer cet arbitrage, il vous faut un compte réel chez un Market Maker et un compte de démonstration chez un broker ECN (qui aura bien les cotations interbancaires).
L'objectif est de comparer la cotation des deux brokers; Dès lors que votre Market Maker affiche un prix décalé par rapport au prix du broker ECN, vous pouvez entrer en position.

La pratique d'arbitrage entre deux brokers Forex est la seule accessible et rentable pour les traders particuliers. Cependant, cette pratique est limitée et mène généralement à la clôture du compte... En effet, après seulement quelques arbitrages profitables, votre broker (ou market maker) devrait très vite vous appeler afin de vous signaler que vous être en permanence "out of the market", c'est à dire que l'ouverture de vos position n'est jamais effectuée au prix du marché réel (et donc à chaque fois à la perte du broker qui garanti le prix d'entrée au clique...). Et si vous continuez la même pratique, le Market Maker va soit demander la clôture de votre compte, soit changer vos conditions de trading (et là vous allez crier au scandale...)
La possibilité d'arbitrage est généralement due à une certaines latence de l'un des deux brokers. L'arbitrage peut être très profitable lors de nouvelles économiques.
En général, ce sont les Market Makers qui ont un temps de latence, car ils construisent eux mêmes la cotation pour leurs clients.


Quelques conseils vis à vis de l'arbitrage entre deux brokers


En comparant les prix, vous vous rendrez vite compte que de "petits" décalages (1 pip seulement) sont assez fréquents. Je vous conseille de ne pas les arbitrer; Pourquoi? Car comme je vous ai dit juste avant, la pratique d'arbitrage est vite repérée par le market maker. Si il constate que vos ouvertures de positions sont en permanence "out of the market", il va directement en déduire que vous arbitrez sa cotation avec celle d'un autre broker. Il est donc préférable d'attendre les nouvelles économiques ou tous autres moments où le décalage serait supérieur à 10 pips.

D'autre part, il est important de garder sa position ouverte assez longtemps; Chose impossible à faire sans prendre de risque si vous arbitrez un décalage de seulement 1 ou 2 pips...
Pourquoi garder sa position longtemps ouverte? Pour que le Market Maker n'assimile pas votre ouverture de position à du scalping (pratique pas toujours autorisée), et pour que votre Market Maker puisse constater que cette position était ouverte sur une idée de fond (et non sur un arbitrage).
Et pourquoi couper une position qui part directement gagnante de plusieurs dizaines de pips? Le rallye peut se prolonger... ;)

Enfin, il est important de ne pas faire QUE de l'arbitrage. Pensez à passer des transactions au prix du marché. Si vos entrées "out of the market" sont occasionnelles, elles passeront inaperçues...

Un dernier point : sur vos opérations d'arbitrage, gardez le même effet de levier. Je sais qu'il est tentant de mettre l'effet de levier 1:100 lorsque l'on voit que l'opération gagnera à coup sûr; Mais garder les mêmes montants de position est aussi un moyen de rester discret.

En résumé :
- Ne vous faites pas repéré; Ne faites pas que de l'arbitrage. Gardez les mêmes tailles de positions.
- Arbitrez que ce qui est réellement profitable
- Gardez vos positions ouvertes le plus longtemps possible, et ce même si votre broker cote à nouveau le prix du marché


Un arbitrage qui restera gravé dans ma mémoire


Je me souviens, c'était lorsque l'on était avec Bruno dans notre école de finance. 16h, le prof nous lâche gentiment 5min avant la pause. J'avais découvert deux jours avant qu'il m'était possible d'arbitrer mon broker (que je ne citerai pas). Je décide donc de rester en classe durant la pause afin choper d'éventuels arbitrages sur les grosses nouvelles économiques attendues sur le Dollar US.

15h58, les cours frétillent; Une première occasion me permet de faire 10 pips... Rien d'extraordinaire...

16h, BOOM! Je vois le cable (GBP/USD) exploser à la hausse. Je ne regarde même pas la nouvelle économique, peu importe... Je vois surtout que mon broker n'a toujours pas bougé sa cotation et cote le GBP/USD 40 pips plus bas. J'ouvre donc une belle position Longue (environ levier 1:10). 10 secondes plus tard, ma position affiche déjà 40 pips de PV. Mon broker a actualisé sa cotation... mais le rallye se poursuit et un nouveau décalage de 20 pips apparait à la hausse. Ni une ni deux, j'ouvre un deuxième Long (environ levier 1:20 cette fois ci), que je clôture 10 secondes après afin d'assurer le coup... Le rallye a repris son souffle durant une à deux minutes. J'ai clôturé ma première position à 50 pips de PV.
Terminé?
Non! Voila que le GBP/USD poursuit encore plus brutalement son rallye haussier. Mon broker est figé et cote un prix à plus de 50 pips en dessous du prix réel. Nouvelle occasion d'entrer Long! Mais cette fois-ci je m'énerve un peu (l’euphorie!!!) et j'ouvre une position à effet de levier d'environ 1:50. A peine le temps de passer mon opération (sur le prix qui n'avait pas encore bougé chez mon broker), le prix réel était déjà à 50 pips encore plus haut et nouveau décalage!!!! J'ai multiplié mes ouvertures à l'achat jusqu''à plus pouvoir (effet de levier 1:100) et sans jamais couper après que mon broker ait re-coté le bon prix. Pourquoi couper directement des positions qui ouvrent directement à plus de 20/30/50 pips de plus-value? C'était trop facile!

Le rallye haussier s'est terminé. Mes premières positions affichaient plus de 150 pips de plus-value.
Si je me souviens bien, j'avais presque triplé mon capital en moins de 5min... ;)

Adrénaline, euphorie! J'étais devenu fou! Vive le Trading! (enfin si on peut appeler ca du trading...)

N'ayant suivi aucun des conseils que j'ai cité juste au dessus (arbitrage beaucoup trop voyant), j'ai eu le droit le lendemain à un petit appel de mon broker (pendant que j'arbitrais encore des petits 5 à 10 pips de décalage minables...). Je ne passais plus une seule opération au prix du marché... ;)
Au téléphone, le broker ne vous dit pas qu'il sait ce que vous faites. Il vous explique simplement que vos ouvertures de position sont toujours "out of the market" et qu'il faut arrêter... D'où l'importance de passer aussi quelques trades normaux. Que l'arbitrage reste occasionnel... ;)

A propos du posteur

  • 677
  • 4542
  • 17380
  • 7775
Auteur du livre "Trading à sens Unique" (consultable gratuitement sur CentralCharts)

Ajouter un commentaire

no pic

Commentaires

0 Commentaires