Trading sur support et résistance

  • Qui a voté?
  • 19851
  • 11
Les cassures de supports et résistances en trading vous donnent des signaux de vente/achat en trading. Elles vous permettent de prendre position sur un actif financier. Les cassures de supports et résistances sont utilisées dans la plupart des stratégies de trading basées sur l'analyse technique. Il y a des règles d'entrée en position qu'il est indispensable de respecter pour être gagnant dans votre trading. Nous allons voir également comment optimiser vos points d'entrées et comment éviter les faux signaux sur une cassure. Nous verrons aussi comment identifier les fausses cassures de supports et résistances. Enfin, nous aborderons la gestion du risque à travers le placement du stop loss.


Définition support et résistance



Avant de commencer à répondre à toutes ces questions, il convient de faire un petit rappel sur les résistances et supports. Une résistance/support n'est pas constitué d'un seul point (point haut/bas) mais d'au minimum 3 points de contact avec le cours. On peut toutefois tracer un support/résistance à partir de seulement 2 points de contact, le 3ème servant à valider le niveau.

Un support/résistance n'est pas uniquement une ligne horizontale formé par des points hauts/bas. Cette ligne peut être ascendante ou descendante en fonction de la figure chartiste correspondante (canal, triangle, drapeau, double bottom, tête et épaules…). Dans un canal haussier par exemple, les lignes de support/résistance sont ascendantes. Il faut alors interpréter la cassure différemment en fonction de la figure chartiste associée. Je vous conseille de consulter nos fiches d'apprentissage sur les différentes figures chartistes (comment les trader) pour en savoir plus.

Une cassure de support donne un signal de vente et une cassure de résistance donne un signal d'achat. En théorie, une fois le signal donné, le cours se dirige vers le support/résistance suivant vous permettant ainsi de réaliser un bénéfice sur votre trade.

Prise de position sur cassure de support/résistance



Les cassures de supports/résistances arrivent en permanence sur les marchés financiers. Il est facile de trouver des opportunités d'achat/vente avec les cassures. Ces opportunités sont multipliées par le fait qu'elles peuvent intervenir sur toutes les unités de temps.

La prise de position sur une cassure de support/résistance peut se faire selon deux méthodes :

-

A la cassure

: En théorie, une cassure d'un support/résistance est validée lorsque le cours clôture en dessous/au dessus du niveau. Il faut toutefois que la cassure soit franche et se fasse sur un grand chandelier plein (ou avec un grand corps) qui marque une augmentation des volumes (de part le déclenchement de nombreux stops d'achat/vente). Voici un exemple de cassure franche de support :


cassure support resistance

A quel moment se fait la prise de position ?
- A la clôture du chandelier : cela permet d'éviter un maximum de fausses cassures. Il arrive que le cours test un support/résistance sur une grande mèche puis finalement clôture au dessus/en dessous du niveau. C'est notamment le cas lors de périodes de forte volatilité (annonces économiques).

- Sur un ordre stop : Avant la cassure du support/résistance, il est possible de placer un ordre stop (à la vente dans le cas présent) mais à un niveau inférieur au support. Si vous placez votre stop juste en dessous/au dessus du niveau, une simple mèche vous fera entrer en position. Dans notre exemple, votre ordre aurait été validé au niveau du rond violet. Vous seriez alors rentré trop tôt et surement sorti perdant du trade vu le rebond qui a eu lieu par la suite.

Avantages et inconvénients de la prise de position sur cassure
Le grand avantage de cette technique est qu'elle permet de ne pas louper un mouvement qui se lance. C'est le cas souvent des grands mouvements de tendance. Les opportunités de trades sont très nombreuses. En contrepartie, votre point d'entrée n'est pas optimisé (une première vague ayant déjà eu lieu) et le placement du stop loss est plus compliqué à gérer.

-

Sur le pullback

: C'est un événement technique correspondant à un retour sur la ligne de support/résistance qui vient d'être cassé. Il arrive fréquemment que le pullback se poursuive au-delà du niveau récemment cassé. Par la suite, le cours va reprendre son mouvement initial et se diriger vers le support/résistance suivant.


pullback support resistance

A quel moment se fait la prise de position ?
Dans ce cas, la prise de position se fait uniquement lorsque le cours commence à repartir dans le sens de la cassure. La encore il faut attendre la clôture du chandelier de retournement avant de prendre position. Le simple fait que le cours effectue un pullback ne signifie pas forcément que le cours va reprendre son mouvement initial. Le mouvement de correction peut en effet se prolonger beaucoup plus haut/bas.

Si le pullback se poursuit au-delà du support/résistance, c'est le retour au dessus/en dessous du niveau de résistance/support qui donne le signal d'achat/vente et vous permet de prendre position.
Si le pullback se stoppe sur le niveau de support/résistance, il faut attendre que le cours replonge/rebondisse avant de prendre position.

Avantages et inconvénients de la prise de position sur pullback
Le grand avantage de cette technique est qu'elle permet d'optimiser votre point d'entrée (niveau d'entrée meilleur que sur la méthode avec cassure). De plus, le placement du stop est plus simple et se fait au dessus/en dessous du dernier plus haut/bas qui vient d'être formé. En revanche, vous allez louper un nombre important de mouvement. En effet, les pullbacks n'interviennent pas toujours ou peuvent intervenir plusieurs jours plus tard (ce qui peut remettre en cause le signal sur le pullback, le mouvement ayant déjà eu lieu).


Comment optimiser votre point d'entrée sur une cassure de support/résistance



Nous l'avons vu, la première solution pour optimiser son point d'entrée est d'attendre un pullback sur le support/résistance récemment cassé mais ce n'est pas la seule solution :

-

Prendre deux positions

: Pour optimiser votre point d'entrée, vous pouvez prendre une première position directement à la cassure, puis une autre si le pullback intervient (à un prix plus intéressant). Ainsi, votre prix d'entrée est meilleur vu qu'il est calculé sur la moyenne de vos 2 trades.
Attention, si vous utilisez cette technique, vous devez réduire la taille de vos positions (les diviser par 2). Votre risque ne doit pas être supérieur à un trade classique.

-

Prendre position sur une unité de temps inférieure

: Afin d'affiner vos points d'entrées, vous pouvez effectuer une analyse sur l'unité de temps inférieure à celle de votre trade. Le niveau de résistance/support étant le même sur l'unité de temps inférieure, il vous est possible d'obtenir la validation d'une cassure ou d'un retournement sur un pullback plus rapidement. Votre prix d'entrée est donc optimisé.
Attention, cette technique augmente le nombre de faux signaux. Il se peut en effet que vous obteniez la validation du signal sur l'unité de temps inférieure mais qu'elle ne se fasse pas sur l'unité de temps de votre trade (mèche basse ou mèche haute sur le chandelier).


Comment éviter les faux signaux sur cassure de support et résistance



Les fausses cassures font partie du trading. Vous ne pouvez pas y échapper mais vous pouvez en revanche réduire le nombre de faux signaux. Voici une liste permettant de limiter au maximum les faux signaux sur cassures de supports et résistances :

-

Prendre en compte les mèches

: Lorsque vous tracez un support ou une résistance, reliez les différents points hauts/bas en prenant en compte les mèches hautes/basses sur les chandeliers japonais. C'est la meilleure méthode pour limiter les faux signaux.

-

Attendre deux chandeliers consécutifs

: Une fois le niveau cassé, vous pouvez attendre qu'un deuxième chandelier consécutif clôture au dessus/en dessous le niveau. Cela est un bon moyen pour limiter les faux signaux mais a un impact négatif sur la performance de votre trade (le prix d'entrée se faisant bien souvent à un prix supérieur/inférieur que sur un trade classique).

.-

Ne pas prendre en compte les signaux en période de forte volatilité

: Les périodes de forte volatilité vont multiplier les faux signaux. On constate souvent lors d'annonces économiques importantes que de nombreuses mèches se forment sur les chandeliers (ce qui peut déclencher votre buy/sell stop). De plus, même si le signal est validé (clôture du chandelier), la volatilité peut venir taper votre stop loss même si votre scénario finit par se réaliser.

-

Surveillez les volumes

: De part le déclenchement de nombreux stops, une cassure de résistance ou support doit normalement se faire dans de forts volumes. Si vous constatez qu'il n'y a pas d'augmentation des volumes, les probabilités d'un faux signal sont plus fortes.

-

Surveillez les divergences

: Si vous constatez que des divergences sont en train de se former avec les indicateurs malgré la cassure du support/résistance, le risque de correction du marché est important. Plus l'unité de temps est grande, plus la présence d'une divergence est un signal fort de retournement.

-

Prendre position sur des cassures franches

: Plus le chandelier de cassure clôture loin du niveau de support/résistance, plus le signal est fort. En revanche, votre prix d'entrée ne va pas être bon et le placement du stop sera compliqué. Il vaut mieux attendre un pullback dans ces cas la sauf si vous constatez que le potentiel haussier/baissier est très important.


Comment identifier les fausses cassures de supports et résistances



Même en éliminant un grand nombre de faux signaux, il y a toujours des fausses cassures de support / résistance. Dans ce cas, il faut savoir couper son trade, prendre sa perte, et accepter d'avoir des regrets (si le mouvement part finalement dans le bon sens) plutôt que de s'acharner à vouloir absolument raison en gardant son trade. Cela permet de limiter la casse sur les fausses cassures. Voici plusieurs moyens pour identifier une fausse cassure :

-

Regarder la clôture du chandelier suivant

: Une fois la cassure validée, surveillez la clôture du chandelier suivant. Si elle se fait au dessus/en dessous du niveau récemment cassé, le signal est invalidé et vous devez couper votre position en perte.

-

Regarder la couleur du chandelier suivant

: La cassure d'un niveau de support/résistance doit normalement entrainer une vague baissière/haussière. Plusieurs chandeliers baissiers/haussiers doivent donc se succéder (même si le mouvement ne se poursuit pas longtemps du fait d'un pullback ou retournement de tendance). Si le chandelier suivant la cassure est de la couleur opposé au chandelier de cassure (baissier ou haussier), c'est souvent le signe d'une hésitation des investisseurs et d'un faux signal.

-

Grande mèche sur la cassure

: Un chandelier de cassure peut avoir un grand corps mais également une importante mèche haute/basse. Cela traduit de la difficulté des acheteurs/vendeurs à prendre la main. C'est souvent le signe que la bataille va être rude et qu'un faux signal peut arriver. Il faut alors regarder attentivement les chandeliers suivants pour voir si le mouvement se poursuit ou non. Dans le cas d'un retour rapide au dessus/au dessus du niveau cassé (chandelier clôturé), il vaut mieux couper votre position.

-

Cassure sur des petits chandeliers

: Certains niveaux sont cassés mais sur des chandeliers avec un petit corps (qui traduit le plus souvent de faibles volumes). C'est très souvent le signe d'une fausse cassure. Dans ce cas, même le fait d'attendre deux chandeliers clôturés peut ne pas être suffisant pour éviter le piège du faux signal d'achat/vente.


Placement du stop sur cassure de supports/résistances



Dans le trading, il faut envisager les gains mais surtout penser aux pertes potentielles. Vous devez placer sur tous vos trades un stop loss de protection. Il se peut que vous coupiez prématurément (manuellement) votre trade mais en aucun vous devez déplacer votre stop pour éviter qu'il ne soit atteint. Sur le trading des cassures, le placement du stop est essentiel et peut avoir un impact important sur la performance de votre compte. En effet, avec un stop mal placé, un trade gagnant peut se transformer en trade perdant. Voici donc plusieurs éléments pour vous aider à placer votre stop :

-

Placer votre stop en fonction d'un niveau de marché

: Un stop ne doit jamais être déterminé par votre prix d'entrée. Pour rappel, le stop correspond au niveau à partir duquel vous estimez que votre scénario ne va pas se réaliser. Je vous conseille au départ de le placer au dessus du dernier plus haut/plus bas ou au dessus du niveau de résistance/support mais avec une bonne marge. Si vous voyez que le mouvement se poursuit, vous pouvez par la suite le déplacer progressivement au fur et à mesure de la formation de nouveau plus hauts/bas. Si le mouvement ne se poursuit pas (fausse cassure, retournement du marché), vous pouvez couper votre position manuellement avant que votre stop soit atteint. En revanche, si vous voyez que le cours semble se diriger vers un pullback après un mouvement baissier/haussier qui a suivi la cassure du support/résistance, laisser votre stop et ne coupez pas votre trade (même si le pullback se poursuit au delà du niveau)
Attention !! : En fonction de l'éloignement de votre stop loss par rapport à votre prix d'entrée, vous devez adapter la taille de votre position. Plus votre stop est éloigné, plus votre position doit être réduite.

-

Laisser respirer votre trade

: Avant d'effectuer un déplacement de stop, ne vous précipitez pas. Attendez d'avoir la confirmation que le mouvement est bien reparti dans votre sens et que la correction est bien terminée. Dans le cas contraire, vous risquez de voir votre stop loss atteint trop souvent, ce qui limitera vos gains et transformera des trades normalement gagnants en trade perdants.

-

Réduisez votre risque au fur et à mesure du trade

: Si un mouvement puissant est intervenu dans votre sens, une correction ne doit normalement pas retracé tout le mouvement. Vous pouvez alors déplacer votre stop au niveau de votre prix d'entrée pour éliminer totalement votre risque sur le trade, voir même le déplacer pour vous assurer un gain minimum même en cas de retournement du marché.


Conclusion



Trader les cassures de résistances et supports peut paraître simple en théorie mais dans la pratique, il faut éviter de nombreux pièges et surtout savoir identifier les faux signaux. Il existe de nombreuses techniques pour éviter les fausses cassures mais malgré tout, vous ne pouvez pas y échapper. Il faut l'intégrer dans votre stratégie de trading et accepter que ça ne marche pas à tous les coups.

Même si la cassure est franche, le marché peut se retourner pour de multiples raisons. Il ne faut pas vous frustrer et vous acharner à garder la position. Vous devez être capable de prendre votre perte rapidement si vous identifiez un faux signal ou que le marché se retourne brusquement. Si vous ne le faites pas, les fausses cassures vont avoir un impact négatif trop important sur la performance de votre compte. Attention toutefois de ne pas confondre un retournement avec une simple correction. Vous devez laisser respirer votre trade.

A propos du posteur

  • 785
  • 4542
  • 17998
  • 7306
Auteur du livre "Trading à sens Unique" (consultable gratuitement sur CentralCharts)

Ajouter un commentaire

no pic

Commentaires

11 Commentaires