Bien placer son stop loss en Trading

  • Qui a voté?
  • 9593
  • 0

Définition stop loss



Un stop loss est un outil indispensable vous permettant de limiter vos pertes sur l'ensemble de vos trades. C'est également un niveau à partir duquel vous estimez que votre scénario ne se réalisera pas. Un stop loss est obligatoire sur chaque position si vous ne voulez pas voir votre compte de trading à zéro. Il suffit d'un trade pour vous faire perdre tout votre capital, le trade ou le cours ne revient jamais à votre prix d'entrée, ou trop tard…

Utiliser un stop loss présente de nombreux avantages et peu d'inconvénients. C'est juste une habitude à prendre. Toutefois, de nombreuses erreurs sont commises dans le placement des stops loss, notamment chez les traders débutants. Nous allons donc voir ensemble comment bien placer votre stop loss sur un trade.

PS: vous pouvez garantir le prix d'exécution de votre ordre en utilisant un stop loss garanti. Ces stops ont un coût supplémentaire mais offre une protection optimale pour vos fonds.


Avantages d'un stop loss



-

Permet de limiter ses pertes

: En utilisant un stop loss, vous connaissez à l'avance votre risque (avant de prendre position), à savoir le montant maximum que votre trade peut vous faire perdre. C'est la base du money management (gestion du risque).

-

Aucun frais

: Utiliser un stop loss est gratuit et n'engendre aucune commission de la part de votre broker. Le stop loss fonctionne un peu comme une assurance, si votre trade est perdant, vous récupérez une grande partie de vos fonds (ou plutôt la grande partie de votre capital n'est pas mise en danger sur le trade). Avec un stop loss, cette assurance est sans frais.

-

Permet de faire autre chose

: En utilisant un stop loss, vous n'avez pas à surveillez constamment votre trade et vous n'avez plus à rester collé sur votre écran d'ordinateur pour suivre l'évolution du cours de l'actif. Un stop loss vous permet donc d'avoir du temps libre une fois que vous êtes en position. Attention, cela ne veut pas dire qu'il ne faut pas surveiller votre trade de temps en temps pour éventuellement déplacer votre stop loss en cas d'évolution favorable du cours.

-

Impossible de perdre tout votre capital

: Sur un trade, vous ne devez pas risquer plus de 2% de votre capital au maximum. Il est même conseillé de ne pas dépasser 1%. Pour perdre, tout votre capital, vous devez donc enchainer 100 trades perdants. Même avec une mauvaise stratégie de trading (ou pas du tout), c'est donc impossible de tout perdre. Les témoignages de traders débutants qui ont perdu tout leur capital et qui disent que le trading est une arnaque me mettent hors de moi. Perdre tout son capital n'est pas lié au risque de marché, mais uniquement à une mauvaise gestion du risque.

-

Permet d'assurer vos gains

: On l'oublie souvent, mais un stop loss ne sert pas qu'à limiter les pertes. Un stop loss permet aussi de garantir une partie de vos gains ou d'avoir un risque nul sur un trade (en déplacement votre stop loss à votre prix d'entrée). C'est le cas lorsque vous déplacez votre stop loss en cas d'évolution favorable du cours. Le déplacement du stop peut être manuel ou automatique avec un stop loss suiveur. Un déplacement de stop loss permet donc de laisser courir vos gains tout en vous garantissant un montant de plus value minimum.


Inconvénients d'un stop loss



-

Augmente le nombre de trades perdants

: L'utilisation d'un stop loss peut rendre vos trades perdants même si votre scénario haussier/baissier est bon. En effet, votre stop peut se déclencher sur un pic de volatilité ou tout simplement être tapé sur un rebond/correction du cours plus marqué que prévu. Il faut l'accepter, les trades perdants font partie du trading. Nous verrons plus tard comment éviter au maximum ce phénomène. Toutefois, sachez que même avec un nombre de trades perdants supérieur au trades gagnants, il est tout à fait possible de générer de la performance avec votre stratégie de trading.

-

Possibilité de slippage

: Une fois que votre stop loss est atteint, il se transforme en un ordre au marché. Il se peut donc qu'en cas de forte volatilité de l'actif à ce moment la, vous soyez victime d'un slippage. Cela signifie que votre cours d'exécution peut être différent du niveau de votre stop loss. Cela arrive notamment lors d'annonces économiques importantes, moment ou la volatilité sur les marchés financiers est la plus forte. En bourse, vous pouvez également être victime d'un gap d'ouverture. Pour palier à ce défaut, certains brokers garantissent le niveau des stops loss. Optez donc pour un broker qui propose cette option.


Erreurs fréquemment commises dans le placement du stop loss



-

Stop loss trop proche

: Un stop loss ne doit pas être trop proche du prix d'entrée, excepté si vous faites du scalping. Si vous pratiquez le swing trading, vous devez laisser respirer votre trade. Votre objectif de cours ne va pas être atteint en ligne droite, le cours va effectuer des mouvements de correction. De même, au moment de la prise de position, il se peut que le cours parte dans le mauvais sens. Il est rare d'acheter au plus bas et de vendre au plus haut…

-

Stop loss trop loin

: A l'inverse, un stop loss ne doit pas être placé à un niveau trop loin de votre prix d'entrée dans le but d'éviter qu'il soit atteint. Cela revient à ne pas utiliser de stop loss et vous connaissez maintenant les conséquences…. Vous devez accepter de perdre pour pouvoir gagner sur les marchés financiers.

-

Stop loss déterminé par la taille de position

: Un stop loss doit être déterminé par un niveau de marché et non par la taille de votre position. C'est le niveau de votre loss qui détermine la taille de votre position et non l'inverse ! C'est un point essentiel du money management.

-

Oublier de prendre en compte le spread

: Selon la liquidité et la volatilité de l'actif, le spread proposé par votre broker est plus ou moins grand. Votre stop étant placé sur un niveau de marché important, vous devez rajouter le spread au moment du placement de votre stop loss. Rappelez-vous qu'un achat ou une vente se fait toujours au prix le plus défavorable pour vous sur la fourchette de prix indiqué par le broker.

-

Stop loss sur un niveau clé

: Les niveaux clés peuvent être une résistance, un support, un chiffre rond ou encore un plus haut/bas. Vous ne devez jamais placé votre stop loss sur ces niveaux. Il faut intégrer une marge à votre stop loss. Votre stop doit donc être placé légèrement au dessus/en dessous de ce niveau clé (tout en incluant le spread).

-

Déplacement du stop loss

: Un stop loss ne doit jamais être déplacé en cas d'évolution défavorable du cours. Le niveau du stop loss est déterminé avant la prise de position. Un déplacement de stop intervient uniquement en cas d'évolution favorable du cours, afin de réduire votre risque ou de garantir une partie de vos gains.


Les critères à prendre en compte pour placer son stop



-

Placement en fonction d'un niveau de marché

: Vous devez placer votre stop au dessus/en dessous d'un niveau clé. Cela peut être une résistance, un support, un plus haut/plus bas, une ligne de tendance…. L'écartement de votre stop loss par rapport à votre prix d'entrée varie donc sur chaque trade. Plus votre stop est éloigné, plus vous devez réduire la taille de votre position.

-

Respectez les règles de money management

: L'un des principes de base du money management (gestion du risque) est le ratio rendement/risque. Sur chacun de vos trade, votre risque (votre stop loss) ne doit jamais être plus grand que votre espérance de gain (votre objectif de cours). Le ratio rendement/risque doit normalement ne pas être inférieur à 1 et tendre vers 2. Si vous voyez que cette condition n'est pas respectée, vous ne devez pas prendre position. En respectant cette règle du money management, cela vous permet d'avoir une stratégie gagnante sur le long terme malgré un ratio trades gagnants/trades perdants inférieur à 1. En effet, avec un rendement/risque moyen de 2 sur l'ensemble de vos trades, un trade gagnant couvre deux trades perdants. En gagnant 1/3, vous ne perdez pas d'argent.

-

Tenir compte de la volatilité de l'actif

: Plus un actif est volatil, plus le risque de voir votre stop loss tapé sur un mouvement de volatilité est grand. Sur un actif volatil, vous devez donc écarter davantage votre niveau de stop loss. Cet élément est à prendre en compte notamment si vous effectuez des trades long terme, sur des unités de temps importantes. Par exemple, si une action à une volatilité historique journalière de 3%, vous ne devez pas placer votre stop loss à 1% en dessous/au dessus de votre prix d'entrée si vous comptez garder votre position une journée ou plus.

-

Tenir compte de l'unité de temps

: Plus l'unité de temps de votre trade est grande, plus votre stop loss doit être éloigné. Sur du 15min, votre stop loss va être de l'ordre de quelques dizaines de points, sur du journalier, votre stop va être de l'ordre de plusieurs centaines de points. L'unité de temps de votre trade va donc être étroitement liée à la taille de vos positions.

-

Déplacer le stop loss

: Un déplacement de votre stop loss intervient uniquement en cas d'évolution favorable du cours et ne doit être effectué que sous certaines conditions. Il faut en effet que le cours soit assez éloigné de votre prix d'entrée avant de pouvoir le déplacer au point mort de la position (stop loss = prix d'entrée). Vous pouvez également déplacer votre stop loss si un nouveau plus haut/plus bas s'est formé mais vous devez impérativement attendre un retournement dans le sens de votre trade avant d'effectuer le déplacement. Enfin, si votre objectif de cours est atteint, vous pouvez serrez votre stop loss afin de protéger vos gains tout en vous laissant la possibilité de profiter d'une éventuelle poursuite de la tendance.

-

Coupez votre position manuellement

: Une fois votre position prise, il se peut que le cours effectue un mouvement mettant en danger la réalisation de votre scénario. Si vous ne croyez plus en votre trade, rien ne sert d'attendre que votre stop loss soit atteint, coupez manuellement votre position pour limiter au maximum le montant de votre perte. La cassure d'une ligne de tendance ou une sortie de figure chartiste peut par exemple vous pousser à sortir prématurément de votre trade. Attention, même si vous envisager de couper manuellement la plupart de vos trades, vous devez toujours placer un stop de secours pour vous prémunir contre un mouvement brutal.

A propos du posteur

  • 736
  • 4542
  • 17963
  • 7306
Auteur du livre "Trading à sens Unique" (consultable gratuitement sur CentralCharts)

Ajouter un commentaire

no pic

Commentaires

0 Commentaires