Les effets du trading haute fréquence

  • Qui a voté?
  • 1134
  • 0

Qu'est ce que le trading haute fréquence?



Le trading haute fréquence est une forme de scalping poussée à l'extrême. Les positions sont prises par des robots de trading qui font une multitude d'aller et retour sur les marchés financiers pour profiter de très faible écart de cotation. Pour vous donner un ordre d'idée, le trading haute fréquence permet de dépasser les 1000 transactions par seconde et les technologies sont en évolution permanente pour améliorer ces performances hors norme.

Les algorithmes du trading haute fréquence



L'humain n'est évidemment pas capable de passer autant de transactions à la seconde. Le trading haute fréquence se base sur des algorithmes de trading très puissant. Ces algorithmes sont élaborés par des services dédiés à leur développement dans les grandes banques. Les algorithmes du trading haute fréquence évoluent constamment pour s'adapter aux nouvelles conditions de marché.

Malgré tout, un algorithme ne suffit pas. Les banques sont en effet en concurrence sur le trading haute fréquence et le temps de réaction de l'algorithme pour passer la transaction est un élément majeur pour générer de la performance. Plus le temps de réaction est faible, plus la performance est importante. Ce temps se mesure en millisecondes.

Pour gagner de précieuses millisecondes, les serveurs sur lesquels sont hébergés les algorithmes de trading haute fréquence sont positionnés le plus proche possible des places boursières. Ainsi, couplée à une connexion internet très haut débit, l'ordre d'achat et de vente est transmis plus rapidement au marché. C'est ce qui permet au trading haute fréquence de générer des gains.

Effets du trading haute fréquence sur votre trading



D'après TABB groupe, qui est cabinet international de recherche et de conseil axé exclusivement sur les marchés de capitaux, le trading haute fréquence représente entre 25/30% des ordres passés sur le marché action en Europe et 70% aux Etats Unis! Le marché action n'est pas le seul impacté comme le montre ce graphique indiquant le pourcentage d'actifs impacté par le trading haute fréquence :

part trading haute frequence par classe actifs
Comme on peut le voir, le trading haute fréquence est également très présent sur le marché des futures et des options. Il reste encore peu développé sur les obligations sur le Forex (marché des changes).

Le trading haute fréquence à plusieurs effets sur votre trading :

- Augmentation de la volatilité : La multiplication du nombre de transactions crée de la volatilité. Les variations de cours sont plus nombreuses et de faux mouvement de tendance se créent sans justification. Combien de fois vous vous êtes fait la remarque que les mouvements du marché n'avaient pas de sens? Dans bien des cas, le responsable, c'est le trading haute fréquence même s'il ne faut non plus lui attribuer toute la volatilité sur les marchés boursiers.

- Pollution du carnet d'ordres : Je vous parlais plus haut des chiffres du trading haute fréquence mais ils concernent uniquement les transactions. Or tous les ordres de bourse ne sont pas exécutés. On estime qu'en Europe, plus de 50% des ordres transmis au marché proviennent des algorithmes du trading haute fréquence. Aux Etats Unis, le chiffre dépasse même les 80%... Pour ceux qui pratiquent le scalping, cela peut donc fausser la prise de décision.

- Risque de mini krach éclair : Par manque de contrôle sur certains algorithmes de trading ou erreur humaine, il arrive que le trading haute fréquence provoque des krach éclairs. Ce fut le cas le 6 Mai 2010 ou l'indice Dow Jones a perdu près de 10% sans raison apparente avant de retracer une grande partie de la baisse dans les minutes qui sont suivi. Voici le graphique montrant ce krach :


C'était un effet indésirable du trading haute fréquence. Dans certains conditions de marché très précises, les algorithmes peuvent entrainer une réaction en chaîne qui conduit à un mini krach. Bien que le trading haute fréquence soit sous surveillance des autorités de régulation (l'AMF en France), elles semblent bien impuissante face à cette pratique et ses effets sur les marchés boursiers.

Régulation du trading haute fréquence en France



En France, c'est l'AMF qui est en charge de la régulation du trading haute fréquence. Ces pouvoirs ont été étendu suite à la loi bancaire de François Hollande en 2013. Celle ci interdit la pratique du trading haute fréquence sous une certaine forme, obligent les établissements bancaires à avoir un financement autonome de leurs activités de trading pour compte propre et de séparer cette activité des autres activités courantes de la banque. Tout cela dans le but de protéger les fonds propres de la banque (éviter qu'elle se mettent en danger à cause du trading haute fréquence).

Cette loi bancaire était censée changé les choses mais en réalité, le trading haute fréquence continue d'être pratiqué de la même manière par les banques. Pour éviter de créer une entité distincte pour pratiquer le trading pour compte propre, les banques ont tout simplement renommé leur service en charge de cette pratique. Au lieu de se nommer "Salle de trading", le nom a tout simplement changé en "Centre de recherche et de développement". Les banques n'ont donc officiellement plus de service pour le trading et peuvent donc continuer à pratiquer le trading haute fréquence.

L'autre faille de la loi bancaire de 2013 est venue de la définition donnée au trading haute fréquence : Il est défini comme une suite d'opérations qui annulent et modifient les ordres passés dans un délai de moins d'une demi-seconde, OU comme une annulation de plus de 80 % de ses ordres par un opérateur sur une seule journée de Bourse». Pour pouvoir continuer à pratiquer le trading haute fréquence, les banques devaient donc respecter l'une des 2 conditions. Elles ont donc fait attention de ne pas dépasser le seuil d'annulation de 80% des ordres en une seule journée. De ce fait, elles n'entrent pas dans le champs d'application de la loi sur le trading haute fréquence. Une belle mascarade!

A propos du posteur

  • 729
  • 4542
  • 17954
  • 7306
Auteur du livre "Trading à sens Unique" (consultable gratuitement sur CentralCharts)

Ajouter un commentaire

no pic

Commentaires

0 Commentaires