La psychologie : l’ennemi du trader

  • Qui a voté?
  • 2847
  • 9
La psychologie du trader est un élément clé pour réussir dans le trading. Souvent négligée par les traders débutants, la psychologie est à l'origine d'une grande partie des pertes des particuliers sur les marchés financiers. Le trading exacerbe vos émotions et vous pousse à prendre des décisions irrationnelles. Les émotions sont l'ennemi du trader. Si vous n'arrivez pas à les contrôler, vous ne pouvez pas gagner sur les marchés financiers. C'est pour cela qu'il est indispensable d'appliquer les règles de money management, le seul rempart contre vos émotions dans le trading.


Quels facteurs influent sur la psychologie du trader ?



-

le rapport à l'argent

: Une étude d'un chercheur en sciences neurocognitives de Lyon a montré que l'homme associe l'argent à sa survie. L'excitation de pouvoir gagner de l'argent dope notre imaginaire (que feriez-vous si vous étiez riche ?) et est plus fort que l'excitation provoquée par le sexe. On retrouve les mêmes comportements pour tous les jeux d'argent. C'est d'ailleurs pour cela que les casinos et la française des jeux se portent bien….

Dans le trading, cette excitation est encore plus forte. En effet, un homme va éprouver beaucoup plus de satisfaction personnelle s'il mérite l'argent qu'il a gagné, s'il a travaillé dur pour l'obtenir. Le trading peut être associé au travail dans le sens ou il demande du temps et certaines qualités pour réussir.

-

La cupidité

: L'homme en veut toujours plus. C'est un éternel insatisfait. Rares sont les gens qui avouent être heureux même s'ils possèdent déjà beaucoup. Il manque toujours quelque chose pour atteindre le bonheur. C'est encore plus vrai avec l'argent. On en veut toujours plus, soit pour assurer sa survie, soit pour améliorer sa qualité de vie, soit pour montrer que l'on a réussi (l'argent est bien souvent cité comme symbole de réussite dans la vie…). Le trading représente donc pour beaucoup de personnes, un portail vers la réussite.

Les traders débutants pensent que c'est un moyen accéléré pour s'enrichir rapidement. C'est une grave erreur bien évidemment ! L'appât du gain est un fléau dans le trading. Une grande partie de la psychologie du trader est dirigé par cet appât du gain. C'est d'ailleurs pour cela que même les traders gagnants retirent rarement leurs gains. Pour eux, ces gains vont simplement servir à gagner toujours plus et c'est une course infinie vers la réussite…. Le retour à la réalité est souvent brutal !

-

L'addiction

: Le trading est un jeu d'argent et est donc associé à un jeu de hasard comme l'est le casino. Beaucoup de traders débutants débarquent sur les marchés financiers, utilisent l'effet le levier maximum et se disent qu'il y a une chance sur deux de gagner. Si le trader n'a aucune stratégie de trading, c'est effectivement le cas. Gagner va alors provoquer une sensation d'excitation du fait que l'issue du trade est soumise au hasard. Vous n'avez jamais entendu des gens crier de joie dans un casino après avoir raflé la mise ou un jackpot ? Dans le trading, pour de nombreux traders c'est pareil. Si vous ressentez de l'excitation sur un trade gagnant, c'est très souvent du au fait que vous estimez qu'il y a une chance sur deux de gagner, et donc que vous remettez votre sort au hasard.

Un trader qui base ses décisions sur l'analyse technique ne va pas ressentir les mêmes émotions. En effet, l'analyse technique est basée sur les probabilités. Vous entrez en position lorsque les probabilités sont beaucoup plus fortes dans un sens que dans l'autre. Cela ne veut pas dire pour autant que vous gagnerez plus car l'issue de votre trade reste soumise au hasard (c'est le marché qui décide….). Toutefois, si votre trade est gagnant, vous n'allez pas ressentir de l'excitation mais de la satisfaction personnelle, avoir le gout du travail bien fait (une bonne analyse). Si votre trade est perdant, vous allez ressentir de la frustration, de l'énervement envers le marché qui vous a donnez tord.

-

Une liberté totale

: Beaucoup de trader rêvent de vivre du trading, d'être libre, de ne plus avoir de patron, d'obligations au niveau des horaires…. Le trading apporte la satisfaction d'être son propre chef, de pouvoir faire ce que l'on veut, sensation que l'on retrouve en étant chef d'entreprise. Les seules limites sont celles que l'on s'impose. Cela procure une sensation de plaisir. Le problème dans le trading, c'est qu'il y a aussi des règles à respecter (money management, plan de trading). Il y en a même beaucoup et cela peut devenir contraignant et provoquer une sorte de frustration. Les émotions peuvent alors prendre le dessus et vous pousser à ne plus respecter ses règles. C'est le début de la fin….

-

La mémoire

: Dans la psychologie du trader, c'est un élément important. On se souvient tous des meilleurs et des plus mauvais trades du fait des émotions que cela a suscité chez nous. De même, on garde en tête le fait que notre compte de trading soit en positif ou négatif, que la journée d'hier a été gagnante ou perdante…. Tous ces éléments influent sur la psychologie du trader. On parle souvent de mémoire de marché mais on oublie bien souvent la mémoire du trader. Cela peut conduire à prendre des décisions irrationnelles tels que ne pas prendre position sur un produit qui vous a fait perdre, augmenter votre risque pour rattraper une perte antérieure, négligez certaines règles de trading pour prendre position sur un produit qui vous a fait gagner…. Il faut savoir faire le vide dans sa tête, abordez un trade sans tenir compte du passé, les prendre individuellement (uniquement prendre position si toutes les conditions de votre plan de trading sont respectées).

-

Le manque de formation

: Une grande majorité des traders débutants ont une mauvaise formation, voir pas du tout. Ils ne comprennent bien souvent pas les risques inhérents aux marchés financiers, n'ont pas conscience des règles à respecter (money management, stratégie de trading) et du coup, ils sont guidés par leurs émotions. Un trader sans formation va baser ses décisions sur son instinct, ou se baser sur une mauvaise analyse du marché. Un coup de chance sur les marchés financiers, ca arrive, mais la roue finit toujours par tourner. Il est impossible de gagner à long terme sur les marchés financiers si vous n'avez pas une bonne formation. On ne devient pas trader en un jour, cela demande du temps et du travail.

-

se croire plus fort que les autres

: Dans le trading, les traders cherchent souvent à montrer qu'ils sont meilleurs que les autres. C'est ce qui fait le succès des concours de trading. Mais être le meilleur c'est quoi ? Avoir la meilleure performance ? Avoir le plus de trades gagnants ? Pour la majorité des traders, la notion de risque ne rentre pas en compte si l'on pose cette question. Pourtant, la gestion du risque est la base de la réussite à long terme sur les marchés financiers.

On voit souvent sur des forums des traders débutants tout contents de dire qu'ils ont fait 100% de performance en une semaine. Personnellement je ne les envie pas. Pourquoi ? Je sais très bien que ce type de trader finit toujours par perdre la totalité de son capital. Vous remarquez d'ailleurs que peu de temps après, vous n'avez plus de nouvelles de ce même trader…

Il faut arrêter de voir le trading comme une course à la performance. Un trader n'est pas meilleur qu'un autre parce que sa performance est plus élevée. Tout est question de rendement par rapport au risque. Il est beaucoup mieux de gagner 2% en risquant 1% plutôt de gagner 20% en risquant 15%. De plus, chaque trader a une aversion au risque différente. Certains sont prêts à prendre plus de risque que d'autres mais ca ne fait pas d'eux des meilleurs traders.


La psychologie du trader mise à mal par les émotions



-

La peur

: Le trader à souvent peur de perdre un trade. Pire, dans de nombreux cas, il refuse de perdre ce qui l'amène à ne pas utiliser de stop loss pour éviter d'avoir à accepter sa perte. C'est une grave erreur qui conduit inévitablement à la perte totale du capital investi. Le cours ne revient pas toujours au prix d'entrée et même s'il revient, il peur revenir une semaine, un mois ou une année plus tard selon la tendance en cours. Le risque est d'autant plus grand si cette erreur est cumulée avec un effet de levier trop grand. Ce cas est très fréquent chez les traders et c'est d'ailleurs ce qui explique que la majorité des traders sont perdants comme le montre une étude du broker forex FXCM (le plus gros du secteur) réalisée sur l'ensemble de ses clients. Voici les résultats :


impact trading emotion du trader

L'étude précise que 50% des trades passés par ses clients sont gagnants. Et pourtant, 9/10 des traders sont perdants sur le Forex. L'étude montre clairement que le risque moyen sur un trade est beaucoup plus important que le rendement moyen. Cela est du au refus des traders d'accepter leurs pertes. Le ratio rendement / risque doit obligatoirement être supérieur à 1 (au moins de 2 dans l'idéal). C'est l'une des règles d'or du money management. Si ce principe était appliqué, il y aurait beaucoup moins de traders perdants….
En trading, vous ne pouvez pas gagner sur le long terme si vous n'acceptez pas de perdre. Perdre fait partie intégrante du trading. Si votre gestion du risque est bonne en appliquant un bon ratio rendement/risque, avoir 50% de trades gagnants est suffisant pour gagner le l'argent et réaliser des profits. 50% correspond à la moyenne des traders, la majorité des traders sont donc capable de gagner sur les marchés financiers……

-

la frustration

: Le fait de perdre un trade est frustrant si vous vous êtes basé sur une analyse technique (utilisée par la majorité des particuliers). En effet, l'analyse technique est basée sur les probabilités. Votre prise de décision se fait en fonction d'une figure chartiste, d'un signal sur un indicateur, d'une configuration sur les chandeliers japonais…. Lorsque vous prenez position (et si vous respectez bien les règles de l'analyse technique), votre scénario haussier/baissier a normalement une probabilité supérieure de se réaliser que le scénario inverse. Mais, la décision finale revient au marché, c'est lui qui a toujours raison et à le dernier mot. Il peut vous donner tord ce qui va provoquer un sentiment de frustration chez vous, vous allez avoir l'impression d'être victime d'une injustice. La encore, cela fait partie du trading et il faut savoir l'accepter.

La frustration peut également venir du fait d'une série de trades perdants. Dans la psychologie d'un trader, c'est l'un des éléments les plus durs à gérer. Cela ne doit pas remettre en cause votre plan de trading et encore moins provoquer l'envie d'utiliser un levier plus grand pour « vous refaire ». Pour vous protéger de cela, le money management conseille se vous fixer un seuil de perte maximum par jour. Cela vous évite de mettre votre compte à zéro en cas de journées noires.

Enfin, la frustration peut apparaître si votre stop est touché et que par la suite, le cours finit par réaliser votre scénario. C'est un cas fréquent en trading surtout lors d'annonces économiques importantes ou la volatilité augmente fortement. C'est pour cette raison qu'il est déconseillé de prendre position pendant l'annonce. Le risque est trop important, difficilement gérable et l'issue du trade trop aléatoire.

-

La déprime

: L'accumulation de phases de frustration peut mener à la déprime. Le trader ne croit plus en sa stratégie, il doute de lui-même, de sa capacité à réussir dans le trading. Cette émotion va alors conduire le trader à abdiquer ou à la paralysie.

Lorsque le trade abdique, rares sont les traders qui récupèrent une partie de leurs fonds. Le plus souvent, le trader va être si désespéré qu'il va se mettre en tête que tout est déjà perdu (même s'il lui reste des fonds sur son compte de trading). Il tire alors une croix sur ces fonds et va passer à ce que j'appelle le « trade final ». Il va prendre le levier maximum sur une position sans stop loss et va espérer un miracle. A ce moment là, l'argent n'a plus d'importance. L'espoir renaît un bref instant mais souvent, le marché ne fait pas de cadeau dans ces moments la. Il peut toutefois arriver que le miracle se produise. Le trader réussit à rattraper une bonne partie de sa perte. Mais c'est déjà trop tard. Une fois que vous avez transgressé les règles du money management, il est extrêmement difficile de s'y plier à nouveau. Vous allez alors continuer à prendre des positions avec un fort effet de levier puis va arriver le moment ou le marché va vous donner tord, et c'est la fin !

Comme je le disais, la déprime peut aussi conduire à la paralysie. Le trader n'a alors plus confiance et lui et en sa stratégie de trading et il ne va plus prendre position (même si sa stratégie lui donne un signal d'achat ou de vente). Cette phase peut durer plus ou moins longtemps mais se termine généralement très mal. Dans ces cas la, mieux vaut retirer vos fonds, ne plus penser au trading pendant quelques temps, et si l'envie vous vient de traiter de nouveau, ouvrez un compte démo pour reprendre confiance petit à petit.

-

La panique

: La panique intervient lorsque le cours effectue un mouvement brutal imprévu. Quand le mouvement est dans le bon sens, cela provoque de l'excitation et le trader à souvent tendance à prendre trop tôt ses profits (tellement content d'avoir fait un profit inattendu et rapide). Le trader va alors couper avant que son objectif ne soit atteint, afin de protéger ses gains. C'est bien évidemment une erreur. Il faut dans ces cas la simplement déplacer son stop pour réduire son risque et chercher à profiter du mouvement en cours. Tant que le cours ne montre pas de signes de faiblesse ou de retournement, vous ne devez pas couper votre position.

A l'inverse, quand le mouvement brutal part dans le mauvais sens, le trader ne va pas couper sa position alors qu'il le faudrait. Si un mouvement puissant intervient, cela est souvent du à une annonce économique dont vous n'êtes pas au courant. Cela ne sert à rien d'attendre que votre stop loss soit tapé, sortez de votre trade prématurément pour limiter la casse.
Pour éviter d'être surpris par un mouvement de cours brutal et de paniquer, regarder attentivement les calendriers économiques disponibles sur le net et qui affichent les heures de publications des nouvelles économiques pour chaque devise.

-

l'euphorie

: Suite à une série de trades gagnants, l'euphorie peut apparaître chez certains traders. Le trader se sent invincible et va prendre des positions qu'il ne prend pas habituellement. Il va chercher à être constamment dans le marché même si aucune opportunité ne se présente à lui. C'est bien évidemment une erreur. Il faut garder la tête froide et continuer à appliquer son plan de trading.
Dans ces moments la, de nombreux traders se pavanent sur les forums pour afficher leurs succès auprès des autres traders. La modestie est de mise dans ces moments la. Si vous commencez à afficher vos gains, vous allez vous mettre une pression supplémentaire par la suite ou alors, il faut être capable de parler également de ses pertes. Dans une volonté de bien faire (et surtout de conserver votre image de bon trader), vous allez prendre plus de risques pour essayer de reproduire la bonne performance de la veille. Les journées où tout va bien sont rares (de même que les journées noires) et bien souvent, il vous sera impossible de reproduire cette performance.


Conclusion



Chaque trader à une psychologie différente, de part son caractère. Le trading fait ressortir les émotions les plus fortes. Si dans la vie vous avez du mal à contrôler vos émotions, le trading n'est pas forcément fait pour vous. Vous devez être rigoureux envers vous-même et savoir respecter des règles strictes (money management, stratégie de trading) pour pouvoir durer en trading. Le plus dur en trading n'est pas de gagner mais bien de durer car tôt au tard, vous allez être confronté aux cas de figure que je vous ai cités plus hauts. A vous de savoir si vous êtes capable de les subir sans broncher pour ne pas laisser vos émotions prendre le dessus. Si vos émotions dictent vos prises de décisions en trading, il vous sera impossible de gagner sur les marchés financiers et vous perdrez tout votre capital.

A propos du posteur

  • 729
  • 4542
  • 17957
  • 7306
Auteur du livre "Trading à sens Unique" (consultable gratuitement sur CentralCharts)

Ajouter un commentaire

no pic

Commentaires

9 Commentaires