Êtes-vous un bon trader ?

  • 853
  • 1
Êtes-vous un bon trader? C’est une question que beaucoup de traders devrait se poser. Généralement, on dit qu’un trader est bon s’il gagne de l’argent. Sur le fond c’est vrai mais sur la forme, de nombreux autres critères entrent en compte pour juger de la qualité d’un trader. On peut très bien être un bon trader et perdre le l’argent. Dans ce cas, ce n’est pas le trader qui est mauvais, c’est la stratégie de trading. Gagner de l’argent est une chose, mais il faut savoir comment il a été gagné. Par exemple, si vous gagnez au loto, vous n’avez aucun mérite, vous êtes juste chanceux. Sur les marchés financiers, si vous gagnez pour de mauvaises raisons, vous finirez par perdre.


Un trader c’est quoi ?



Définissons d’abord ce qu’est un trader. Il faut différencier les traders travaillant dans les banques des traders particuliers (comme vous et moi).

Un trader d’une banque investit l’argent des clients de la banque et il est payé pour le faire. Son risque est de se faire virer s’il ne rapporte pas assez d’argent à la banque. S’il est performant, il touche un gros bonus. Ce n’est pas le trader qu’il faut blâmer mais la banque qui pousse le trader à prendre des risques. La pression que ressent le trader vient pour beaucoup de sa hiérarchie et non du marché directement.

Le trader particulier lui investit son propre argent. Son risque est de perdre son capital, et si ça arrive, il n’a que ses yeux pour pleurer, personne ne viendra l’aider. S’il est performant, il obtient le droit de se payer. La pression que ressent le trader est lié au fait que son argent est en jeu. Le risque de marché n’est qu’un sous jacent.

Dans les deux cas, le stress est important mais pour des raisons différentes.


Les critères à respecter pour être un bon trader



Comme je le disais en introduction, on ne juge pas un trader sur sa performance. Il y a un grand nombre de critères à prendre en compte :

-

Ratio performance/risque

: La rentabilité de votre compte de trading est associée à un risque. Plus vous prenez de risque, plus vous pouvez générer de la performance, mais plus la probabilité de perdre une part (ou la totalité de votre capital) est grande. Le risque pris sur vos trades est fonction de votre aversion au risque. C’est pareil sur tous les marchés financiers. Ceux qui ont l’aversion au risque la plus faible peuvent donc générer plus de performance. Mais est ce que cela fait d’eux des meilleurs traders que les autres ? Non !

Je rigole toujours lorsque je vois la réaction des gens dans les concours de trading. On félicite toujours les premiers pour la forte performance qu’ils ont réalisé. Bien souvent, ces traders n’ont aucune gestion du risque. Ce sont de mauvais traders. Si vous risquez 5% de votre capital pour gagner 10%, c’est beaucoup mieux que de risquer 15% pour gagner 20%. Tout est rapport au risque pris. Sur un compte de trading, le risque global se mesure par le drawdown max (chute maximale enregistrée sur le compte sur une période donnée). Par exemple, si vous enchaînez 5 trades perdants (-3%) au total, que vous gagnez le trade d’après (+1%) et que vous perdez les trois suivants (-1.5%), votre drawdown max est de : -3+1-1.5 = - 3.5%. Il faut comparer ce drawdown à la performance de votre compte. Si le ratio performance/drawdown est inférieur à 1, vous êtes un mauvais trader. Plus ce ratio est élevé, plus vous êtes un bon trader.

-

Objectifs de gains réalistes

: Si vous êtes sur les marchés financiers pour faire fortune, arrêtez tout dès maintenant ! On ne fait pas fortune sur les marchés financiers, on développe son patrimoine. C’est comme lorsque vous achetez une maison. Sa valeur ne va pas doubler en un an. Sur 10 ans, peut être si le marché est porteur. Et bien sur les marchés financiers, c’est pareil. Vous devez avoir des objectifs en rapport avec le montant que vous investissez. Sur une bonne année de trading, vous pouvez générer entre 10 et 15% mais guère plus (sauf si vous prenez trop de risque, mais dans ce cas, vous finirez par perdre tôt ou tard tout votre capital).

-

Risque contrôlé

: Le trading, c’est l’école des petits profits ! C’est le cumul de l’ensemble de vos trades qui fait de vous un bon trader ou non. Il faut arrêter de vouloir chercher le « trade du siècle ». Vous devez adapter votre risque sur chaque trade en fonction de l’unité de temps, du produit traité et de l’écartement de votre stop loss. Dans le trading, vous ne devez pas penser à gagner mais à durer. Des stratégies gagnantes, il en existe plein et vous finirez par trouver celle qui vous convient. Si vous pensez trop court terme, vous ne pouvez pas gagner.

Le trading c’est comme pour une entreprise. Pour bien la développer, il faut avoir une vision long terme. Sur le coup, vous avez l’impression que ca ne sert à rien (que vous perdez votre temps), mais quand vous prenez du recul pour regarder ce que vous avez accompli, vous vous dites que finalement ca en valait la peine.

-

Gestion des émotions

: Un bon trader s’ennuie, il trouve son boulot répétitif. Il se contente d’appliquer bêtement sa stratégie de trading sans jamais y déroger. Le trading ne doit pas créer d’adrénaline. Bien évidement, vous êtes humain et vous ressentez des émotions (du plaisir quand un trade est gagnant, de la tristesse si vous perdez). Mais, vous ne devez pas ressentir de l’excitation. L’excitation intervient si vous risquez une partie trop importante de votre capital sur un trade (c’est comme au casino).

Vous ne devez pas non plus ressentir de la colère dans votre trading. La colère intervient si vous avez pris trop de risque (et vous avez alors des remords), ou si vous n’avez pas respecté votre stratégie de trading (prise de position impulsive, signal non pris en compte….). Ca m’est arrivé récemment d’être en colère contre moi-même car je n’avais pas pris en compte un signal d’achat sur le GBP/JPY. Je voyais tellement la baisse que je n’ai pas cru au signal d’achat que m’a donné ma stratégie. Pourtant, je respecte scrupuleusement ma stratégie de trading mais il m’arrive encore de faire des erreurs stupides comme celle çi de temps en temps. Le trading est un combat de tous les jours.

-

Etre son propre chef

: Dans le trading, vous ne devez comptez que sur vous-même pour prendre position. C’est votre stratégie de trading qui vous donne un signal d’achat et pas celle d’un autre trader. Nous avons crée CentralCharts dans le but de créer une communauté de trading, pas de devenir un distributeur de signaux. Dans une communauté, on donne son avis, on partage ses analyses, c’est une forme d’entraide dans le trading. Ca permet par exemple d’identifier une figure que vous n’aviez pas vu, de repérer une opportunité de trade (mais en analysant par la suite l’actif de votre côté…), de vous rendre compte d’une erreur dans une de vos analyses, d’améliorer votre méthode d’analyse (progresser en AT), de demander conseil si vous n’êtes pas sur de votre analyse….

En analyse technique, deux personnes peuvent avoir une vision totalement différente sur un même graphique. Tout dépend du style de trading, de la stratégie, des objectifs de cours, de l’unité de temps du trade… Je ne suis pas d’accord avec toutes les analyses que je vois sur CentralCharts. Ca n’en fait pas pour autant de mauvaises analyses, loin de la ! C’est juste un point de vue différent qui ne correspond pas à ma vision du marché et à ma stratégie de trading.

Rien ne vous empêche de copier une idée de trade (si elle vous semble bonne et correspond à l’analyse que vous auriez fait de l’actif), mais vous ne devez pas suivre aveuglément un trader ou une stratégie de trading (cf les formations qui vous vendent des stratégies de trading clé en main…)

-

Ne plus chercher le graal

: Toutes les stratégies de trading ont des avantages et des défauts. Elles vont être gagnantes dans certaines conditions de marché et perdantes dans d’autres. Vous devez accepter de perdre pour pouvoir gagner. Un bon trader a compris que la méthode miracle (ou l'indicateur) n’existait pas. Il se concentre sur sa propre stratégie (pour la faire évoluer) et n’applique pas bêtement la stratégie d’un autre. La meilleure stratégie de trading c’est la vôtre, c’est celle qui vous correspond !

Cela ne veut pas dire qu’il ne faut pas s’inspirer des autres méthodes de trading pour faire évoluer la votre. Je vous donne un exemple. Depuis des années, je traite sans aucun indicateur technique. J’ai toujours eu en tête que les indicateurs techniques sont par nature en retard sur l’évolution du cours et ne sont pas pertinents (suite à de nombreux essais que j’ai fait il y a un long moment…). Depuis l’ouverture de CentralCharts, je vois plusieurs traders qui utilisent le RSI (aeternus pour les divergences et tradefutur yannis pour les niveaux). Je suis actuellement en train de regarder si le RSI ne serait pas un bon élément à rajouter à ma stratégie. Ca ne veut pas dire que je remets en cause ma stratégie, dans laquelle j’ai une entière confiance, mais je souhaite simplement l’améliorer.

Êtes-vous un bon trader ? Vous seul pouvez y répondre….

A propos du posteur

  • 680
  • 4542
  • 17499
  • 7775
Auteur du livre "Trading à sens Unique" (consultable gratuitement sur CentralCharts)

Ajouter un commentaire

no pic

Commentaires

1 Commentaires