Définition de l'hyperinflation

  • Qui a voté?
  • 2452
  • 0

Qu'est ce que l'hyperinflation?



L'hyperinflation, également appelée inflation galopante, est une situation économique de hausse extrême du taux d'inflation au sein d'une zone géographique. On parle d'une inflation de 50% par mois au minimum selon la définition couramment admise de Phillip Cagan. Toutefois, selon la norme comptable de l'Union Européenne, on parle d'hyperinflation si l'inflation cumulé sur 3 années consécutives dépasse 100%. La hausse des prix des biens et services est alors soudaine et incontrôlée. Dans une économie hyper inflationniste, le phénomène s'autoalimente. Les agents économiques modifient leur comportement pour s'adapter à cette situation, ce qui a pour effet de l'amplifier encore plus.

Quelles sont les causes de l'hyperinflation?



L'hyperinflation a souvent des causes multiples et chaque cas est différent. Toutefois, voici les principales causes de ce phénomène économique:

-

Guerre

: En cas de conflit majeur comme une guerre civile ou une guerre internationale, les dépenses publiques augmentent très fortement. Le déficit se creuse et les autorités sont alors forcer de recourir à la création monétaire pour payer leurs dettes.

-

Crise économique majeure

: Lorsqu'une crise est durable et profonde, on parle de dépression économique. Le pays touché doit alors entamer des réformes structurelles très coûteuses (les dépenses augmentent fortement) alors que les impôts et taxes prélevés diminuent (les recettes diminuent). Cela contribue à creuser le déficit public. Pour se sortir de cette situation, les autorités font alors tourner la planche à billets à plein régime ce qui a pour effet de dévaluer fortement la monnaie et donc peut créer de l'hyperinflation.

-

Déficit

: Dans le cas d'un fort déficit budgétaire récurrent, ou d'un niveau de dette publique trop important, un pays peut être dans l'impossibilité d'honorer sa dette envers ses créanciers. Pour éviter d'être en défaut de paiement, la banque centrale du pays concerné peut alors augmenter fortement le niveau de la masse monétaire. Le déficit est alors financé par la création monétaire. Cela conduit à une forte dévaluation de la monnaie et à une inflation galopante.

-

Balance commerciale

: Si le niveau des importation est beaucoup trop important par rapport aux exportations, la balance commerciale est alors fortement déficitaire. Il y a alors plus de sorties de capitaux que d'entrées. Résultat, la monnaie se déprécie durablement et cela peut causer une hyperinflation.

-

Absence de régulation

: Pour éviter d'être confronté à une inflation excessive, il existe plusieurs mécanismes. Le premier, c'est le contrôle du taux de change par la banque centrale. Elle peut par exemple décider d'intervenir sur les marchés si le niveau d'inflation dépasse un certain seuil. Le deuxième mécanisme, c'est la fermeture temporaire des banques en cas de crise de confiance, pour éviter un bank run et une chute du niveau d'épargne. D'autres mesures réglementaires d'urgence peuvent être prise pour éviter de tomber dans une crise économique majeure (arrêt des cotations...)

-

Indexation des salaires sur l'inflation

: Dans le cas d'une économie hyper inflationniste, les salaires augmentent très fortement pour éviter une chute du pouvoir d'achat des ménages. Il y a alors une hausse de la consommation temporaire qui provoquent une hausse brutale des prix. Un cercle vicieux se met en place et pour combler le déficit public, cela conduit à une forte augmentation de la masse monétaire et donc du niveau d'inflation.

-

Taux de change

: Si la valeur de la monnaie se déprécie fortement par rapport aux autres devises, le cout des importations devient alors beaucoup plus important. Dans le cas inverse d'une forte appréciation de la monnaie, le niveau des exportations s'effondre. L'instabilité du taux de change peut alors créer un fort déficit de la balance commerciale. Le déficit se creuse et les autorités n'ont d'autres choix que de faire tourner la planche à billets pour faire face à leurs dépenses.

Quelles sont les conséquences de l'hyperinflation?



-

Chute du niveau d'épargne

: Du fait de la hausse brutale des prix des biens et services, les ménages n'arrivent plus à épargner. Tous leurs revenus sont consommer instantanément pour tenter de maintenir le niveau de vie. Pour les ménages les plus pauvres, les revenus servent à payer les dépenses de première nécessité que sont l'alimentation et le logement. L'hyperinflation pousse la population a vider ses comptes bancaires. C'est ce que l'on appelle un bank run. Il y a un perte totale de confiance dans le circuit économique. On assiste alors à un phénomène de thésaurisation.

-

Augmentation de la pauvreté

: L'hyperinflation provoque un effondrement du pouvoir d'achat des ménages. Le coût de la vie est en forte hausse. Les ménages les plus modestes sont les premiers touchés. La hausse de la pauvreté est également alimenté par un taux de chômage très élevé.

-

Perte de confiance dans la monnaie

: La monnaie n'a quasiment plus aucune valeur du fait de sa forte dépréciation sur le marché des changes. Tout les agents économiques cherchent à vendre la monnaie pour acheter d'autres devises. Il y a une fuite importante des capitaux. Au sein du pays touché, la monnaie perd son rôle de moyen d'échange au profit du troc.

-

Crise économique profonde et durable

: La chute de la consommation lié à la hausse des prix entraînent un effondrement de la production et de l'investissement. Le pays est alors touché par une dépression économique (récession prolongée). Pour se sortir de la crise, il faut entamer des réformes structurelles douloureuses. C'est tout le système économique qui est remis en cause.

Exemple d'hyperinflation



L'exemple le plus connu est l'hyperinflation allemande. A la fin de la première Guerre Mondiale, l'Allemagne est criblés de dettes et connait une crise économique majeure. Son déficit budgétaire est très élevé et son recours massif à l'emprunt pendant la Guerre oblige la banque centrale a augmenté fortement la masse monétaire (technique de la planche à billets). Le taux d'inflation explose et les salaires étant indexés dessus, la hausse des prix est alors violente entre 1921 et 1923. Le pic est atteint en 1923 avec un pic d'inflation mensuelle de 23 000%. A cette période, les prix augmentaient de 20% par jour. Cette année la, la valeur du Mark par rapport au Dollar est passé de 49 000 en janvier à 4 200 milliards de Mark en Novembre 1923.

Comme autre exemple d'hyperinflation, on peut citer la Hongrie en 1946 (hausse des prix de 150% par jour), le Zimbabwe en 2008 (inflation journalière de 100% et inflation annuelle de 100 000%) et le Venezuela en 2016 (inflation annuelle de 800%).

A propos du posteur

  • 737
  • 4542
  • 17965
  • 7306
Auteur du livre "Trading à sens Unique" (consultable gratuitement sur CentralCharts)

Ajouter un commentaire

no pic

Commentaires

0 Commentaires