Définition de l'inflation

  • Qui a voté?
  • 1132
  • 0

Qu'est ce que l'inflation?



L'inflation est une mesure de la hausse générale des prix des biens et services dans un pays ou une zone géographique. Plus l'inflation est importante, plus la monnaie perd de sa valeur. C'est donc une perte de pouvoir d'achat pour tous les acteurs économiques (les ménages, les entreprises, le pays...). En période d'inflation, il vous faut une quantité de monnaie supérieur (du taux d'inflation) pour acheter vos biens et services. Par exemple, si le taux d'inflation est 1%, ce signifie que votre panier au supermarché vous coûtera 1% plus cher. Toutefois, c'est une vision simplifiée de l'inflation. En effet, l'inflation est une mesure globale de la hausse des prix et certains biens ou services connaissent une inflation plus forte que d'autres.

Calcul du taux d'inflation



L'inflation est calculée avec l'indice des prix à la consommation (IPC). C'est l'indicateur officielle utilisée pour mesurer le niveau de la hausse des prix. L'indicateur est calculée sur un panier de biens et services. Toutefois, cette mesure de l'inflation est incomplète. Elle ne prend en compte que la hausse des prix sur les biens et services consommés par les ménages. Or, les entreprises sont également des agents économiques et sont les premiers touchés par l'inflation. En effet, si la monnaie perd de la valeur, elles peuvent acheter moins de matières premières, de produits... C'est pour cette raison que le taux d'inflation pris en référence par les pays et les banques centrales et l'indice des prix à la production (IPP).

L'inflation : ami ou ennemi?



L'inflation est souvent perçu par les ménages comme très mauvaise pour leur argent. Pourtant, les conséquences de l'inflation ne sont pas forcément mauvaises. Elle peut être le signe de croissance économique dans le pays. Tout dépend en réalité du niveau d'inflation. Elle doit être mise en relation avec le taux de croissance économique dans le pays. En effet, la croissance réelle d'un pays se calcul ainsi : Taux de croissance - taux d'inflation.

Si l'inflation est trop élevée (le niveau d'inflation est supérieur au taux de croissance dans le pays), elle est destructeur de valeur pour les agents économiques. Elle est facteur d'inégalités sociales.

Si elle est modérée (le niveau d'inflation ne dépasse pas le taux de croissance), l'inflation peut être sans conséquences. En effet, le niveau des salaires sont ajustés par rapport à l'évolution des prix. Il n'y a donc pas de perte de pouvoir d'achat.

Le dernier élément à prendre en compte pour mesurer l'impact de l'inflation sur votre pouvoir d'achat, c'est le niveau de vos dettes et de votre épargne. Si vous avez un emprunt bancaire, l'inflation est bénéfique. Elle vous permet de rembourser à la banque votre dette avec de l'argent qui perd de sa valeur par rapport au moment ou l'emprunt à été conclu. Si vous avez de l'épargne, l'inflation lui fait perdre de la valeur. Il est donc important que la rémunération de votre épargne soit supérieure au taux d'inflation.

Les différents types d'inflation



-

Inflation modérée

: Le taux d'inflation ne dépasse pas les 2%. C'est d'ailleurs le taux de référence fixé par la banque centrale Européenne. Les autorités monétaires recherchent ce type d'inflation (entre 0 et 2%) qui est souvent bénéfique pour le pays. Pour atteindre cet objectif, les banques centrales peuvent agir sur le niveau de la masse monétaire (monnaie en circulation).

-

Inflation rampante

: Le taux d'inflation est de 2% à 4% (cela peut aller jusqu'à 5% en pic). A ce niveau, c'est souvent un signal d'alerte pour les banques centrales. Elles doivent alors contrôler la masse monétaire pour éviter que l'inflation n'impacte trop la croissance réelle du pays.

-

Inflation ouverte

: Le taux d'inflation est de 5% à 10% (avec des pics jusqu'à 20%). Les autorités monétaires doivent alors mettre en place d'urgence une politique pour lutter contre l'inflation. Pour les agents économiques, une inflation ouverte est le signe d'une très forte perte de pouvoir d'achat.

-

Inflation galopante ou hyper inflation

: Le taux dépasse les 20% dans le cas d'une hyperinflation. La valeur de la monnaie du pays est en chute libre et cela entraîne le pays dans une forte récession. Dans certains cas, cela conduit le pays à se mettre en faillite. C'est par exemple ce qui s'est passé lors de la crise argentine ou encore au Zimbabwe.

A propos du posteur

  • 704
  • 4542
  • 17924
  • 7306
Auteur du livre "Trading à sens Unique" (consultable gratuitement sur CentralCharts)

Ajouter un commentaire

no pic

Commentaires

0 Commentaires