Publicités intrusives des brokers options binaires

  • 525
  • 3
Les brokers options binaires sont connus par leur publicité souvent agressive pour capter de nouveaux clients. Les plus solides financièrement se lancent dans des publicités encore plus intrusive dans notre quotidien et l’AMF laisse faire…. 


Les brokers options binaires débarquent à la Télévision



Sur les chaines de la TNT, on pouvait déjà voir des brokers forex diffusés leurs spots publicitaires sur des chaînes privés de la télévision tels que M6, LCI, BFM, Eurosport, Bein Sports. Depuis quelques semaines, ce sont maintenant les brokers options binaires qui font une entrée dans la petite boite. Les premiers élus sont 24options sur Eurosport et Interactive Option sur M6 :




Ce sont des brokers options binaires autorisés en France par l’AMF, la n’est pas le problème. Ce qui me dérange, c’est que des brokers options aient le droit de racoler à la télévision pour choper de nouveaux clients. Une publicité à la Télévision est là pour susciter une envie, un besoin auprès de particuliers. Les publicitaires jouent sur l’impulsivité des particuliers. Cela amène de nombreux clients qui ne connaissent rien au trading sur les marchés financiers. Bien évidemment, pour la totalité d’entre eux, cela se termine par une perte de leur capital. 

Ces nouveaux traders ne prennent pas le temps de se former au trading. Ils n’appréhendent pas les risques et n’appliquent généralement aucun money management. Ils ouvrent un compte de trading chez le broker option binaire uniquement pour répondre à l’envie que la publicité télévisuelle a suscité chez eux.
De plus, dans le spot publicitaire d’interactive Options sur M6, les options binaires sont vendues comme un produit d’épargne. La publicité commence par « Votre capital manque d’intérêt ? Il est temps de vous en occuper ». Autrement dit, n’hésitez pas à venir investir votre épargne sur les options binaires pour la faire fructifier. 

Quelque soit le type de trading que vous choisissez (forex, options binaires, bourse…), n’investissez pas plus de 10% de votre épargne. Si vous arrivez à ce montant vous stopper tout. Vous ne devez pas non plus vous lancer en réel sans vous êtes formé auparavant sur un compte démo. Ne vous laisser surtout pas charmer par les techniques commerciales des brokers


A la chasse aux clients



Les spots publicitaires ne sont pas la seule arme des brokers options binaires pour aller chercher de nouveaux clients. Le broker 24Option a choisi de lancer une campagne publicitaire sur des centaines de taxis londoniens pour mettre en avant sa marque. Gros coup de pub garanti sur les locaux mais aussi les touristes !
Le broker 24 option a poussé la publicité agressive encore plus loin en s’associant avec Eurosport pour diffuser en permanence des spots télévisuels de 10, 20 ou 30 secondes durant les événements sportifs couvert par Eurosport. C’est encore un moyen de toucher un plus large panel de particuliers qui jusque la ne s’intéressait pas forcément au trading. 

Ces techniques commerciales restent toutefois rares pour le moment. Les autres brokers options binaires se contentent de campagne plus classique sur des sites grand public. Selon un rapport de l’AMF, au 1er semestre 2014, environ 6 publicités pour le trading sur 10 ont été diffusées dans des médias dont l’audience est large (grand public) : Magic Maman, Saveurs du Monde, Pages Jaunes, Paris en jeux, Déco, Cuisinorama, Football 365, Amoureux… 

Que les brokers options binaires fassent de la publicité, ca ne me dérange pas mais qu’ils viennent chercher du client sur des sites qui ne sont pas liés au trading, je ne trouve pas ça normal. Bien souvent, les particuliers ouvrent alors un compte de manière impulsive et se mettent à trader en réel sans formation. Ils ont une pleine confiance dans le broker pour les former alors que le broker est tout simplement la pour faire un maximum de profits et les faire trader un maximum.

Inutile de préciser que la totalité des particuliers qui se font attirer par une publicité racoleuse perdent inévitablement leur capital. Si le trading est dicté par l’impulsivité, il n’y a pas d’autres issues….


Que fait l’AMF ?



Le jour ou nous avons vu le broker interactive Option annoncé (pour ne pas dire se vanter) sur son site qu’il allait faire de la publicité sur M6, Vincent a appelé l’AMF pour savoir si ce broker avait le droit de diffuser un spot publicitaire. La personne au bout du fil lui a clairement fait comprendre qu’elle n’en avait rien à faire et qu’elle ne prendra même pas le temps de vérifier si le broker était dans son droit.

C’est bien ça le problème avec l’AMF. Elle ne vous écoute que si vous amenez des preuves comme quoi vous vous êtes fait arnaquer par un broker. En gros, il faut perdre son épargne pour être écouter. Nous avons appelé l’AMF de nombreuses fois pour leur signaler des escroqueries ou des activités qui nous semblait louche, tous ces sites et services sont encore actifs et ne sont sur aucune liste noire. L’AMF travaille une fois que le mal est fait au lieu d’agir en amont. Elle a bien lancée une campagne contre le Forex (cf la campagne de l’AMF est-elle pertinente ?) pour se donner bonne conscience, mais dans les faits, il n’y aucune mesure concrète pour protéger le particulier de ses publicités intrusives dans notre quotidien.

Certes, les brokers qui diffusent ces publicités sont autorisés en France par la régulation MIFID (cf Broker régulé MIFID : un gage de confiance ?) mais leurs publicités devraient être encadrées davantage. Si l’AMF estime que le Forex et les options binaires sont un réel fléau pour les particuliers, pourquoi elle n’interdit pas aux sites grand public de diffuser des publicités, aux chaines de télévision de diffuser des spots publicitaires sur le territoire Français, à google d’afficher dans ses résultats français des brokers sur la liste noire de l’AMF des options binaires…..

Tout ça c’est politique. Le problème, c’est que l’Etat Français n’a pas envie de se priver d’une manne financière. Toutes ces publicités ont un cout, et ce sont des entreprises françaises qui encaissent ces revenus et qui sont donc imposés sur leur bénéfice en France….

C’est comme pour le poker il y a quelques années. La France et les autorités de régulations avaient crié au et fort pour avertir des dangers du poker en ligne, des paris sportifs sur des sites à l’étranger. Qu’a fait la France ? Elle n’a pas bloqué ses sites, elle leur a ouvert le marché Français en l’échange d’une régulation. Résultat, il y a encore plus de joueurs qu’avant avec les spots publicitaires et les diverses publicités intrusives. Mais ca ne dérange pas les autorités, maintenant l’Etat touche sa part du gâteau sur les revenus de ces entités. Il se passe la même chose avec le Forex et les options binaires…. Des publicités intrusives, vous allez en voir de plus en plus !

A propos du posteur

  • 729
  • 4542
  • 17955
  • 7306
Auteur du livre "Trading à sens Unique" (consultable gratuitement sur CentralCharts)

Ajouter un commentaire

no pic

Commentaires

3 Commentaires