Le krach boursier massif est en marche !

  • 1889
  • 2
Entre le 15 Juin et le 1er Septembre, l’indice phare de la bourse de Shanghai, le CSI300 a perdu 50% de sa valeur, passant de 5380 points à 2645 points. Ce krach boursier a bien évidemment entraîné tous les autres indices mondiaux dans sa chute, à moindre mesure bien évidemment. 

En effet, il y a une suspension de cotation à la bourse de Shanghai afin d’endiguer le mouvement de panique. Les investisseurs ne pouvant plus vendre les titres Chinois se sont donc mis à vendre sur les autres places mondiales. C’est pour cette raison que les bourses mondiales ont connu une fin d’été chaotique. Du fait de sa proximité avec la Chine, la bourse de Tokyo et son indice phare, le Nikkei 225 a subi de plein fouet ce mouvement de panique. Entre le 10 et le 24 Août, le Nikkei a perdu 18% de sa valeur, passant de 20945 à un plus bas à 17164 points.


Un krach boursier inévitable sur le Nikkei 



Récemment, Bloomberg a publié un rapport montrant les sorties de capitaux étrangers sur les actions japonais que voici : 

sortie capitaux action japon

Il montre que pendant la période du 10 au 28 Aout 2015, il s’est vendu pour 1 430 milliards de Yens d’actions japonaises. C’est un montant record de vente sur une durée de 3 semaines. A titre de comparaison, en Mars 2008, les ventes d’actions Japonaises était « seulement » de 1 290 milliards de Yens, avec la suite que l’on connait. 

Le mouvement de panique des investisseurs étrangers continu puisque sur la dernière semaine d’Août, il s’est vendu pas moins de 707 milliards de Yens d’actions Japonaises. Sur les futures sur indices (et donc sur le Nikkei), les ventes ont atteint un total de 1 140 milliards de Yens. 


Un risque systémique pour les bourses Européennes 



Si on jette un coup d’œil aux positions nettes des investisseurs étrangers sur les actions Japonaises, on constate que cela n’augure rien de bon comme le montre le graphique ci-dessous :


detention action japon etranger
En 2013, on peut voir que les investisseurs étrangers investissaient massivement sur les actions Japonaises ce qui a permis l’ascension fulgurante du Nikkei. En 2014, l’année était mal partie mais les investisseurs ont repris confiance à la fin de l’année jusqu’à l’été 2015. Avec les ventes massives du mois d’Aout, les flux cumulés restent toujours positifs sur 2015 avec un solde positif de 1 100 milliards de Yen. 

Tout ca n’augure rien de bon pour les actions Européennes car si une nouvelle vente massive se fait au Japon pour les mêmes montants qu’au mois d’Août, le solde passe en négatif. Si les investisseurs étrangers n’ont plus rien à vendre en Asie, ce sont les actions Européennes qui vont être victimes de ses ventes massives….. Que ce soit au Japon ou en Europe, la frontière qui nous sépare avec un krach boursier massif comme sur la bourse de Shanghai est mince…..


Comment ces sorties de capitaux étrangers ont impacté le Nikkei ?



Sur le graphique ci-dessous représentant le Nikkei en mensuel, j’ai fait apparaître toutes les dates de ventes massives d’actions japonaises par les étrangers précisées par le rapport de Bloomberg. Ces dates sont indiquées par un rond noir :


vente action japonaise nikkei

J’ai également placé des flèches rouges au niveau des étés (Juillet/Août) ou l’indice a chuté lourdement par la suite. On constate que tous les grands rallyes baissiers et les krachs boursiers ont tous commencé pendant l’été. Nous sommes donc dans la même configuration que pour la crise des subprimes en 2008. Une sortie record de capitaux étrangers sur les actions japonaises vient de se faire (avec un record en prime) et ces ventes se sont faites pendant l’été….. 

Quand on ajoute à cela que le Nikkei a buté sur les plus hauts des années 2000 ainsi que sur une zone de résistance 20000/21000 points regroupant de nombreux points hauts des années 90, tous les arguments vont dans le sens d’un krach boursier.

Alors sur le court terme, et même jusqu’à la fin de l’année, il est possible qu’un rebond technique de faible amplitude se fasse, mais je n’investirais pas un euro sur les actions japonaises sur le moyen/long terme. Un krach boursier est inévitable sur le Nikkei. Et un krach boursier au Japon, c’est l’assurance d’un krach boursier en Europe….. La seule différence, c’est qu’en Europe, cela prendra plus de temps pour se faire. Aux Etats Unis, tout dépendra si Janet Yellen et la FED vont lancé un nouveau QE (cf Les Etats Unis vers un nouveau QE). Si c’est le cas, le krach boursier sera repoussé à 2017. Mais c’est reculer pour mieux sauter…..

A propos du posteur

  • 669
  • 4542
  • 17362
  • 7775
Créateur du site Centralcharts et auteur du livre "Trading à sens Unique" (consultable gratuitement sur CentralCharts)

Les 3 formations proposées par CentralCharts :
Formation au Trading en accéléré
Formation au Trading - Niveau avancé
Formation aux crypto-monnaies

 

Ajouter un commentaire

no pic

Commentaires

2 Commentaires