Définition de Shorter une action

  • Qui a voté?
  • 31170
  • 2

Qu'est ce que Shorter une action?



C'est une expression boursière couramment utilisée chez les traders. Elle désigne l'action de vendre à découvert une action, bien connue sous l'abréviation VAD. L'objectif de cette stratégie peut être purement spéculatif. Il s'agit alors de profiter de la baisse des cours lorsque les marchés financiers sont en baisse (comme lors d'un krach boursier par exemple). La vente à découvert peut également avoir un objectif de couverture, pour se couvrir du risque de variation de cours sur un ou plusieurs actifs (méthode désignée sous le nom de hedging en anglais)

Dans le cadre d'une vente à découvert, le trader ou l'investisseur vend l'action avant même de la détenir en portefeuille. Shorter une action revient à effectuer un prêt auprès du courtier. Il avance les fonds nécessaires pour permettre à l'investisseur de prendre position à la vente en contrepartie d'une commission sur transaction. La prise de position peut se faire au prix du marché ou via un ordre à seuil de déclenchement (ordre stop).

Pour sortir de position, l'investisseur doit racheter sa position, c'est à dire passer un ordre à l'achat. Si le cours de bourse baisse durant la période de détention de l'actif, le trader ou l'investisseur génère alors des profits. A l'inverse, en cas de hausse du cours, il génère une perte.

Comment shorter une action?



Pour effectuer une vente à découvert sur une valeur, il existe deux possibilités :

-

Le SRD (Service de règlement différé)

: Pour pouvoir accéder au SRD, il suffit d'avoir un simple compte titres. Ce service diffère le règlement et la livraison des titres à la fin du mois boursier. Il donne accès à un effet de levier compris entre 2 et 10 pour acheter ou vendre des actions. C'est le courtier qui finance la position entre temps. En contrepartie, le trader lui paye une commission que l'on appelle "Commission de règlement différé" et il doit lui verser un dépôt de garantie.

-

Le CFD à risque limité

: Cet instrument financier fait partie de la catégorie des produits dérivés. Il est proposé par les courtiers en ligne. Un CFD réplique la performance boursière du sous jacent auquel il est lié (une action, une obligation, un indice...).

Sur un CFD, shorter une action n'est pas plus couteux que d'acheter une action. Il n'y a pas de commission supplémentaire. Le broker se rémunère simplement sur le spread.

Peut-on shorter toutes les actions?



-

SRD

: Sachez que toutes les actions ne sont éligibles au SRD. Seules les grosses capitalisations boursières sont disponibles. Par exemple, sur Euronext, la capitalisation boursière doit dépasser 1 milliard d'euros et le volume quotidien d'échange doit dépasser les 100 000€. Si vous voulez vendre à découvert une action européenne, cela est possible mais généralement, seules les actions des principaux indices boursiers sont disponibles au SRD.

Parmi les actions éligibles au Service de règlement différé, il n'est pas possible de toutes les vendre à découvert. En effet, certaines actions sont "Long Only", c'est à dire que vous pouvez uniquement les acheter avec de l'effet de levier mais pas les vendre.

Il faut savoir que certaines sociétés peuvent interdire la vente à découvert sur leurs titres pour éviter la spéculation à la baisse sur la valeur de leur société. Il se peut également qu'en cas de crise économique majeure, l'Autorité des marchés financiers (l'AMF) interdisent temporairement la vente à découvert sur certaines valeurs qui subissent de plein fouet la crise. Cela a été le cas par exemple avec les valeurs bancaires lors de la crise des subprimes. Malgré que des actions comme Société Générale ou BNP soient éligibles au SRD, il était alors impossible de shorter l'action.

-

CFD

: Sur un CFD, il est en théorie possible de shorter toutes les actions. La seule limite, c'est la couverture des différents marchés boursiers par le courtier (les marchés traitables). Par exemple, le courtier peut proposer les actions françaises mais pas les actions italiennes. Dans les faits, la plupart des courtiers CFD à risque limité proposent de trader les plus grosses capitalisations des actions Européennes et Américaines. Pour les actions plus exotiques ou les petites capitalisations, c'est au cas par cas.

A propos du posteur

  • 729
  • 4542
  • 17954
  • 7306
Auteur du livre "Trading à sens Unique" (consultable gratuitement sur CentralCharts)

Ajouter un commentaire

no pic

Commentaires

2 Commentaires