L’homme est-il fait pour le trading?

  • Qui a voté?
  • 1660
  • 0
Le trading est une activité intellectuelle. Une décision d'investissement est basée soit sur une analyse fondamentale, soit sur une interprétation des éléments techniques (analyse technique). Au vu du nombre de traders perdants dans le trading, je pose donc la question : l'homme est-il fait pour le trading ?

De nombreuses études l'ont montré, les causes de pertes sont essentiellement psychologique en trading. Les émotions prennent souvent le contrôle sur les décisions d'investissements du trader. Les décisions deviennent alors irrationnelles. Pourquoi est-il si difficile de lutter contre ses émotions dans le trading ? Comment peut-on contrôler ses émotions ? Comment structurer votre trading pour éviter de faire appel à vos émotions ?

Pourquoi les émotions sont si présentes dans le trading ?



Le trading est une activité qui demande de la réflexion. On demande à notre cerveau d'analyser une situation (analyse technique ou fondamentale) et de prendre une décision d'investissement sur un actif. Dois-je acheter ? Dois-je vendre ? Faut-il rester à l'écart ...

La prise de décision d'investir sur un actif se fait selon plusieurs critères : analyse sur différentes unités de temps, prise en compte du calendrier économique, intégration des annonces économiques récentes ayant eu un impact sur l'actif, lecture d'indicateurs techniques, sentiment personnel sur l'actif, analyses lues sur internet, conditions de trading…

On demande donc à notre cerveau d'analyser l'ensemble de ces informations et c'est cela qui nous pousse à céder à nos émotions. En effet, la masse d'information est tellement importante qu'on se sent parfois perdu, on ne sait plus quoi faire. On retrouve ce phénomène notamment chez les traders débutants.

Je lisais récemment dans un article de Sciences & Vie nommé « L'intellect peut-il tout assimiler ? ». La réponse est bien évidemment non. Pour le prouver, ils ont réalisé un test sur des contrôleurs aériens. Résultat : « A partir d'un certain nombre d'appareils ou du changements de conditions, ils perdent le contrôle ». Si la région du cerveau lié aux décisions (le cortex préfrontale – région du contrôle exécutif) se sent dépassée par la masse d'information à traiter, les zones liées aux émotions sont alors dans une grande activité. Pour résumé les conclusions de l'étude, l'homme est frustré s'il n'arrive pas à analyser toute l'information disponible et il abandonne progressivement l'analyse pour laisser place aux émotions. En effet, le cerveau se sent obligé de fournir une réponse aux questions qui lui sont posées en trading « Dois-je acheter, dois-je vendre…. »

Les traders débutants ne sont pas habitués à gérer, analyser, trier la masse d'informations disponible. Du coup, cela active les zones de leurs émotions dans le cerveau. C'est ce qui rend leur trading perdant.

Comment peut-on lutter contre ses émotions en trading ?



Un bon trader (utilisant l'analyse technique) est une personne capable d'appliquer bêtement sa stratégie de trading (en respectant les règles de money management) sans laisser place aux émotions. Cela parait simple à dire, mais peu de traders débutants sont capables de le faire. D'une part, cela provient d'un manque de connaissance des marchés et du trading en général, mais aussi d'un manque de confiance en leur stratégie de trading.

Pour être capable de lutter contre ses émotions, il faut d'abord avoir des connaissances solides. Il faut être à l'aise avec les différents éléments graphiques (fanion, triangle, ETE…) mais aussi avec les indicateurs techniques que vous utilisez (bien comprendre leur fonctionnement). Ces connaissances de bases vous permettent de diminuer la masse d'information à analyser. En effet, à force de voir des figures, il est facile de les interpréter. Il en va de même pour détecter les signaux d'achat/vente sur les indicateurs techniques.

Cela nous amène à l'expérience en trading. L'expérience vous permet d'analyser plus rapidement mais aussi d'améliorer votre analyse. Comme je le disais plus haut, il y a aussi des facteurs externes à prendre en compte tels que les annonces économiques, les analyses vues sur le net, votre sentiment personnel… A vous entraînant à trader (à travers un compte démo), vous apprenez à gérer ces différents éléments. Par exemple, faut-il prendre en compte un signal d'achat/vente avant une annonce importante ? Dois-je prendre en compte pour mon signal d'achat/vente si je pense le contraire ?... L'expérience vous permet de trier plus rapidement ces éléments et de savoir lesquels il faut prendre en compte.

L'expérience permet également de consolider vos connaissances en trading. On apprend par exemple qu'il ne faut pas prendre en compte tous les signaux d'achat/vente, qu'il faut bien appréhender la tendance de l'actif (analyse multi timeframes)…. L'expérience permet d'avoir en tête des cas concrets ce qui permet de réduire la masse d'information à traiter. On dit souvent qu'on apprend de ses erreurs dans la vie. Dans le trading, c'est pareil. Vous mémorisez vos erreurs les plus graves pour éviter de les reproduire. Si le cas se présente de nouveau, votre cerveau va alors faire appel à votre mémoire pour prendre la décision ce qui lui évite d'avoir à analyser une seconde fois la situation.

De bonnes connaissances et de l'expérience en trading vous permettent donc de mieux gérer la masse d'information à analyser, vous évitant de vous sentir débordé et de prendre vos décisions sous le coup de l'émotion.

Comment structurer votre trading pour éviter de faire appel à vos émotions ?



Pour éviter d'activer la partie de votre cerveau reliée aux émotions, plusieurs méthodes sont conseillées :

-

4 paramètres maximum

: C'est une étude sur notre cerveau qui le montre, au delà de 4 paramètres en interaction, on atteint les limites de notre intellect. Dans votre stratégie de trading, vous devez donc limiter le nombre d'éléments entrant dans vos prises de décisions. On dit souvent qu'en trading, il faut rester simple, ce n'est pas pour rien. La performance d'une stratégie n'a pas de lien avec sa complexité. Au contraire, ce sont bien souvent les stratégies de trading les plus simples qui sont les plus performantes, surtout sur le long terme car il est plus facile de s'y tenir. Évitez d'utiliser trop d'indicateurs techniques, gardez uniquement les indicateurs qui vous semblent indispensable. Le RSI et les stochastiques sont largement suffisants. Vous pouvez rajouter une moyenne mobile mais c'est tout. L'analyse du graphique de prix vous permet par la suite d'obtenir des signaux d'achat/vente.
En multipliant les outils, vous allez multipliez les contradictions. Si vous êtes perdu en trading, ce sont vos émotions qui vont décider à votre place.

-

Money management

: C'est la gestion du risque. Elle vous permet de maîtriser votre risque et de ne pas vous retrouver dans des situations poussant votre cerveau à activer vos zones liées aux émotions. C'est ce qui arrive quand vous ne mettez pas de stop loss et que vous faites courir vos pertes ou encore quand vous utilisez un levier trop important. L'excitation provoquée par l'appât du gain ou le refus d'accepter sa perte prend le pas sur votre rationalité et il est alors très difficile de survivre dans le trading.

-

Restez concentré sur votre trading

: Si vous tradez, ne faites pas autre chose à côté. Si vous êtes dans l'attente d'un signal déjà identifié, cela ne pose pas de problème mais si vous êtes en train de faire une analyse, concentrez-vous uniquement sur ça. Il ne faut pas penser à autre chose : regarder la télé, vos emails, discuter avec une autre personne…

Etre interrompu dans une analyse va demander un effort supplémentaire à votre cerveau pour se re-concentrer et bien prendre en compte de nouveau tous les paramètres de prise de position. A force, vous n'allez pas faire cet effort et prendre une décision sans réelle réflexion. En effet, votre cerveau va vous dire « j'ai déjà fait l'effort c'est chiant de le refaire… ». Du coup, vous allez faire une analyse moins poussée.

Il est également déconseillé de prendre position sur un téléphone portable. Les applications pour téléphone doivent uniquement vous servir à couper vos positions ou à surveillez vos trades. Sur un téléphone, les sollicitations de l'extérieur sont nombreuses et il est plus difficile de se concentrer.

Conclusion



Le trading demande un effort de réflexion. Si cet effort est trop important, vos émotions vont s'activer et peu à peu prendre le dessus. Les émotions sont l'ennemi du trader. Pour mieux les contrôler, il faut avoir des connaissances solides en trading et acquérir une expérience sur les marchés financiers. Il est inutile et dangereux d'avoir une stratégie de trading complexe, vous devez rester simple sans toutefois négligez les règles du trading (money management, trading à sens unique). Le trading demande d'être concentré, ce n'est pas un jeu.
L'homme n'est pas fait pour le trading du fait de la masse d'information à sa disposition mais il peut s'y adapter en s'imposant certaines règles. Le cerveau à une grande capacité d'adaptation alors utilisez la….

A propos du posteur

  • 762
  • 4542
  • 17980
  • 7306
Auteur du livre "Trading à sens Unique" (consultable gratuitement sur CentralCharts)

Ajouter un commentaire

no pic

Commentaires

0 Commentaires