Krach boursier 2016 : -50% à venir sur les indices

  • 1985
  • 5
Nous vivons actuellement un krach boursier mondial sur les marchés actions. Depuis le début de l'année 2016, nous en prenons pleinement conscience mais le krach a en réalité débuté autour de l'été 2015 (date ou les indices mondiaux étaient à leurs plus hauts). En moins d'un an, les indices Européens ont pour la plupart perdu entre 20 et 25%, l'Asie a connu le même sort et les indices US ont mieux résisté mais ont tout de même perdu près de 14% depuis leur point haut.

La plupart des investisseurs nient cette réalité et voient dans la chute des indices boursiers mondiaux une opportunité de se placer à long terme, de faire des bonnes affaires. C'est ce qui se passe à chaque krach boursier et c'est ce qui provoque les rebonds techniques (qui peuvent être puissants). Mais si l'on regarde à très long terme, le marché est baissier depuis bien longtemps et il va le rester pendant un bon moment !

Depuis le début des années 2000, un krach boursier intervient tous les 7 ans. On a eu celui de 2001, de 2008 et maintenant place à celui de 2015/2016. D'un point de vue fondamental, le krach est totalement justifié au vu de la situation économique mondial actuel. Au delà de cette analyse, les marchés boursiers suivent des cycles de 7 ans environ. C'est le temps pour que des bulles se forment, que des excès se fassent sur tous les actifs. Et puis vient le temps ou les investisseurs même les plus avisés se rendent compte que les marchés boursiers sont un château de carte (cf le krach boursier a commencé), que le potentiel de hausse est limité. C'est le début du krach.


Un potentiel de baisse énorme sur les indices boursiers !



Pour établir le potentiel de baisse théorique restant sur les indices boursiers, je me suis appuyé sur les chiffres des krachs précédents (2000 et 2007). J'ai mesuré la baisse en pourcentage qu'on connu les indices entre leur point haut et point bas. J'ai ensuite fait une moyenne pour pouvoir déterminer un niveau de cours théorique à la fin du krach actuel sur l'ensemble des indices par rapport aux points hauts atteints mi 2015. Enfin, pour évaluer le potentiel de baisse restant, j'ai calculé l'écart en pourcentage entre le cours actuel (en date du 11/02/2016) et le point bas théorique sur chaque indice. Voici les résultats de cette étude :

krach boursier impact indice
On constate de manière générale que les US et le FTSE connaissent des krachs boursiers d'ampleur plus faible que les indices Européens et Asiatiques. Malgré la bonne tenue des indices US encore aujourd'hui par rapport aux autres indices, le potentiel de baisse est théoriquement plus faible. C'est donc une erreur de penser que les US vont suivre le rythme des indices Européens et connaître un effet rattrapage. Si les US chutent, les autres indices vont tout simplement chuter encore plus !

Bien évidement, ces chiffres ne sont que théoriques mais basés sur des statistiques qui sont elles bien réelles. Pendant les prochains mois, vous allez surement entendre de la bouche des soit disant "experts" que les marchés rebondissent, que c'est le moment d'acheter des actions. N'oubliez pas une chose, ces "experts" ne sont pas plus informés que vous, ils sont simplement là pour défendre leur business. Si tous les professionnels disaient que le krach boursier n'est qu'à son début, cela ferait fuir les particuliers du marché action et ces professionnels connaîtraient une baisse de leur activité. Pour comparaison, vous avez déjà entendu un agent immobilier vous dire que le marché immobilier va baisser à long terme...? Pourtant, l'immobilier lui aussi connait des cycles..... Mais l'avouer, c'est tuer son business. Le problème dans tous ça, c'est que les particuliers boivent les paroles de ces experts.

Si en lisant cet article, certains prennent conscience que nous sommes qu'au début d'un krach boursier, je serais content d'avoir sauver quelques portefeuilles. Acheter des actions, ça n'est pas proscrit mais uniquement sur du court terme (et mieux vaut dans ce cas être un trader expérimenté). A long terme, vous oubliez ! Dites vous que votre patience sera récompensée. D'ici un an (peut être plus), les indices auront certainement lourdement chuté et vous pourrez alors commencer à faire vos emplettes pour pas cher. Le meilleur moment pour acheter une action c'est quand personne n'en veut !!
A bon entendeur !

A propos du posteur

  • 669
  • 4542
  • 17362
  • 7775
Créateur du site Centralcharts et auteur du livre "Trading à sens Unique" (consultable gratuitement sur CentralCharts)

Les 3 formations proposées par CentralCharts :
Formation au Trading en accéléré
Formation au Trading - Niveau avancé
Formation aux crypto-monnaies

 

Ajouter un commentaire

no pic

Commentaires

5 Commentaires