La manipulation des cours de l’or par la FED

Produit associé : GOLD - USD
  • 2330
  • 6
La grande manipulation du cours de l’or a éclaté aux yeux du monde entier en Avril 2013 quand le cours de l’or à chuté de 150$ en seulement deux jours. Ce krach éclair sur l’or était du à l’incapacité d’une des bourses vendeuses de contrat à terme de livrer physiquement l’or. Le règlement a du se faire en cash, l’or demandé n’étant pas physiquement disponible. Autre facteur montrant la manipulation du cours de l’or, la dé-corrélation importante et récente entre le cours de l’or papier et l’or physique.

Dé-corrélation entre l’or physique et l’or papier



Depuis la mi 2014, on assiste à la première grande dé-corrélation entre le prix de l’or physique et de l’or papier comme le montre les deux graphiques ci-dessous :
Evolution du cours de l'or papier :
graphique cours or papier

Evolution du cours de l'or physique :
graphique cours or physique

On voit clairement que le cours de l’or physique a connu un fort rebond depuis la milieu de l’année 2014 alors que le cours de l’or papier semble lui se diriger vers une nouvelle baisse.


Comment peut-on expliquer cette décorrélation?



La dé-corrélation entre l’or physique et l’or papier est une preuve indéniable que le cours de l’or est manipulé par les émetteurs de contrats sur l’or papier : les banques ! La grande majorité de ces banques sont américaines et sont donc rattachées à la FED

La FED loue ses lingots d’or (nous verrons les raisons après…) aux différentes banques Américaines pour qu’elles puissent émettre des contrats à terme. En contrepartie de ce prêt, les banques payent un taux d’intérêt pour la location de ses lingots. Ce taux d’intérêt est dérisoire, de l’ordre de 1%. 

Ainsi, les grandes banques Américaines peuvent émettre des contrats à terme adossés à cet or physique. Mais en réalité, elles ne possèdent pas vraiment cet or, elle le loue simplement à la banque centrale. En cas de besoin, la FED vend les lingots à la banque si elle doit livrer les lingots à un acheteur de contrat à terme.
Pour tirer bénéfice de cette location d’or, les banques vendent ces contrats à terme qui tirent les cours de l’or papier vers le bas. Le marché est alors inonder d’ordres de vente ce qui vient en plus déclencher de nombreux stops de protection auprès des particuliers et hedge funds. Ce phénomène vient alimenter encore plus la baisse.

Pour chaque vente effectuée, il y a un acheteur en face. Pour la vente de ces contrats, ces banques reçoivent donc du cash qu’elles peuvent ensuite réinvestir sur des actifs plus rémunérateurs tels que les marchés actions par exemple…. Elles tirent également bénéfices de la chute des cours de l’or qu’elle manipule. Les banques sont gagnantes sur tous les tableaux !

Cette vente massive de contrats à terme exercent une pression baissière permanente sur l’or papier et physique. Mais ce mécanisme à une limite : plus le cours de l’or baisse, plus la demande d’or physique est forte. C’est mécanique, c’est la loi de l’offre et de la demande.

Après le krach éclair sur l’or en avril 2013, il y a d’ailleurs eu des achats massifs d’or physique provenant de Dubai. La Bourse chinoise a pu tout juste y répondre et heureusement, sinon il y aurait eu un 2ème krach !

D’un côté, on a donc des ventes massives de contrats à terme, et de l’autre, on a une demande croissance pour l’or physique qui augmente progressivement au fur et à mesure que le prix de l’or papier baisse. 

L’or physique a donc pris de la valeur en 2014 alors que le cours de l’or physique a continué d’être tiré vers le bas. Il faut savoir que la quasi-totalité des contrats à terme sur l’or n’aboutissent jamais à une livraison physique de l’or. C’est de la pure spéculation. Mais avec la nouvelle bulle financière qui nous menace avec cet excès de liquidité sur les marchés financiers, de plus en plus d’investisseurs institutionnels et avertis cherchent à se tourner vers la valeur refuge que représente l’or physique.

Les investisseurs sont prêts à payer une prime importante pour acquérir cet or physique. Cette prime correspond à l’écart entre le cours de l’or papier et de l’or physique. Ils misent sur le fait que cette situation de vente massives de contrats à terme ne peut pas durer indéfiniment. En effet, lorsqu’un krach boursier va intervenir (il est inévitable, on ne sait juste pas quand), les grandes banques vont cesser de vendre massivement ces contrats sur l’or. Pour rappel, ces banques le font pour en tirer du cash et investir sur des marchés plus rémunérateurs. Seulement, si la bourse s’écroule, il faut se tourner vers les valeurs refuges…. Et donc vers l’or ! Les banques vont donc cesser de vendre les contrats à terme et le cours de l’or papier va donc exploser à la hausse et se rapprocher du cours de l’or physique. Le cours de l’or physique va lui grimper en flèche aussi grâce à l’augmentation de la demande.


Pourquoi cette manipulation du cours de l’or par la FED ?



Pour vous montrer l’ampleur de la manipulation des cours de l’or, prenons une étude menée par Eric Sprott, directeur de Sprott Asset Management. Dans son étude, il fait apparaître que de 1991 à 2012 aux Etats Unis, la production d’or a été de 7532 tonnes pour une demande totale de 6517 tonnes, ce qui nous laisse 1015 tonnes pour les exportations ou le stockage. Or dans la même période, les Etats Unis ont exporté 5504 tonnes…., soit 542% de plus que le maximum d’or qu’il aurait pu exporter !

Cet or n’existe pas physiquement, mais il est adossé à des contrats à terme émis par les banques. C’est dire l’ampleur de la manipulation des cours de l’or. Ces contrats à terme tirent les cours de l’or papier (et donc de l’or physique) vers le bas. La grande partie des réserves d’or de la FED et des autres banques centrales à du déjà être vendu (certains contrats à terme étant exercé).

D’un autre côté, les banques commerciales conseillent également à leurs clients de vendre l’or en affirmant que son cours va continuer de baisser. Cela entretient également la baisse des cours de l’or. Mais pourquoi une telle volonté pour faire baisser les cours de l’or ?

C’est uniquement dans le but de garder des taux d’intérêts bas qui permettent aux Etats Unis de se financer à moindre cout et donc de soutenir la croissance à travers différents plan de relance de l’économie. L’autre objectif est d’avoir un dollar fort ce qui permet également de réduire le cout de la dette.

Pour garder des taux d’intérêts bas, la FED doit garder un contrôle sur le dollar. Rappelons tout de même que la FED à fait plusieurs QE (Quantitative easing) pour un montant total de 4500 milliards de dollars…. Malgré ca, durant la période de QE (entre 2008 et mi 2014), le dollar ne s’est pas déprécié sur le Forex. Pourtant, dès qu’une autre banque centrale a fait un QE, sa monnaie s’est effondrée par rapport aux autres devises sur le Forex. On l’a vu récemment avec le QE lancé par la BCE qui a mené l’EUR/USD proche de la parité… 

Pendant la période de QE de la FED, l’économie mondiale connaissait un fort ralentissement. Le Dollar aurait normalement du se déprécier et le cours de l’or s’envoler du fait de son statut de valeur refuge. C’est ce qui s’est passé sur l’or jusqu’en 2011 et c’est la que la FED est intervenue en permettant aux banques d’inonder le marché d’ordres de vente avec les contrats à terme. L’or a finit par s’écrouler. Les investisseurs devaient donc trouver une autre valeur refuge. Deux possibilités, le Franc Suisse et le Dollar US…. Avec la politique de taux plancher de la BNS menée à cette époque, personne ne voulait du Franc Suisse, le Dollar est donc sorti comme grand gagnant de cette histoire. 

Bingo pour les Etats Unis !


Le grand gagnant de cette manipulation : Le Dollar US et la FED !



La dé-corrélation entre le cours de l’or papier et l’or physique s’est accélérée au moment ou le Dollar s’est apprécié face à l’ensemble des autres devises. Nous avons vu précédemment que la dé-corrélation a commencé mi 2014. Voyons un graphique du Dollar Index :

correlation dollar or

Quelle coïncidence ! Le Dollar index a lui aussi mi à explosé à partir de la mi 2014….

Il faut le rappeler, le cours de l’or est coté en Dollar Américain. Une appréciation du Dollar exerce donc une pression baissière importante sur le cours des matières premières et donc sur l’or. Le cours de l’or papier n’arrive pas à remonter depuis cette date et se dirige même vers une nouvelle baisse. Cette baisse serait logique au vu de l’envolée du Dollar.

Or, le cours de l’or physique lui a réussi à augmenter pendant cette même période ! C’est dire l’attrait des investisseurs pour l’or physique. De plus en plus d’institutionnels cherchent à en avoir. La demande d’or est forte en ce moment. Le cours de l’or physique ne peut pas être manipulé, puisqu’il reflète l’offre et la demande réelle de l’or. Le cours de l’or papier est lui maintenu artificiellement bas malgré cette forte demande…. Mais pour combien de temps ?


Conclusion



La FED a réussi jusque la le tour de force de manipuler le cours de l’or papier et de le maintenir artificiellement bas. Cette manipulation a pour but de s’assurer un financement à moindre coût (les Etats Unis vivent grâce à la dette) et donc de préserver un dollar fort et des taux d’intérêts bas.

Cette manipulation a montré ses limites a plusieurs reprises avec le mini krach et la dé-corrélation entre le cours de l’or physique et de l’or papier. Ces deux événements traduisent d’une demande toujours plus forte pour l’or physique. De nombreux investisseurs se préparent en effet à un nouveau krach boursier. Dès que les marchés boursiers vont s’écrouler, les banques vont cesser les ventes à découvert sur l’or papier et le cours de l’or physique et papier va s’envoler…. 

La FED arrive pour le moment à tenir avec l’envolée du Dollar mais si cela s’arrête et s’inverse (c’est inévitable un jour), elle ne pourra plus contenir la hausse de l’or tiré par la demande croissante. Cette hausse de l’or va également être alimentée par la chute des marchés boursiers, l’or étant une valeur refuge. Cela pourrait provoquer l’effondrement du Dollar, des bons du Trésor US avec la hausse des taux d’intérêts entraînant une explosion de la bulle des dérivés de crédits…

Je vous conseille donc une seule chose : Acheter de l’or physique, pas de l’or papier…. Si une nouvelle crise majeure éclate, le risque de contrepartie est trop fort avec la crise bancaire qui s’en suivra. 

A propos du posteur

  • 678
  • 4542
  • 17380
  • 7775
Auteur du livre "Trading à sens Unique" (consultable gratuitement sur CentralCharts)

Ajouter un commentaire

no pic

Commentaires

6 Commentaires