Définition d'un support et résistance

  • Qui a voté?
  • 8474
  • 4

Qu'est-ce qu'un support et une résistance?



Les résistances et supports sont à la base de l'analyse technique. Ce sont des zones psychologiques ou les acheteurs et vendeurs s'affrontent. Ce sont sur ces niveaux que les probabilités d'une baisse ou d'une hausse de l'actif sont les plus fortes. Les résistances et supports sont formés par des plus hauts/bas reliés par une ligne qui peut être horizontale, ascendante ou descendante. Les résistances et supports sont le résultat de la confrontation entre les acheteurs et les vendeurs d'un actif. Ce sont des zones ou certains investisseurs vont prendre leurs bénéfices, d'autres vont renforcer leur position ou encore trader la cassure du support ou de la résistance.

Niveau de résistance et de support



Une résistance est un niveau de prix sur lequel les vendeurs ont par le passé repris plusieurs fois la main sur les acheteurs. Ce niveau bloque la progression de l'actif, les vendeurs étant plus nombreux que les acheteurs. Ce déséquilibre a pour effet de provoquer un retournement baissier du cours.

Un support est un niveau de prix sur lequel les acheteurs ont par le passé repris plusieurs fois la main sur les vendeurs. Ce niveau stoppe la chute de l'actif, les acheteurs étant plus nombreux que les vendeurs. Ce déséquilibre a pour effet de provoquer un retournement haussier du cours.

Une résistance ou support est formé par au moins deux points de contact avec le cours sinon il s'agit juste d'un plus haut/plus bas. Le 3ème point de contact vient valider la résistance ou le support.


Les différents types de résistances et supports



Une résistance ou un support peut être :

-

Horizontal

: Les points hauts (résistances) et point bas (supports) sont au même niveau


graphique resistance analyse technique

graphique support analyse technique

-

Ascendant

: Les points bas sont de moins en moins bas et les points hauts de plus en plus hauts

resistance support ascendant

-

Descendant

: Les points hauts sont de moins en moins hauts et les points bas de plus en plus bas

support resistance descendant


Les règles à connaître sur les résistances et supports



-

Une résistance ou un support est toujours valable une fois cassé

: A la cassure d'une résistance, le niveau de prix devient support. A l'inverse, à la cassure d'un support, le niveau de prix devient résistance.

pullback support resistance

-

Une résistance ou un support peut être psychologique

: Certains niveaux sont des niveaux clés psychologique tels que la barre des 4000, 5000 ou 6000 points sur le CAC40. Ils n'ont pas besoin d'avoir été testé par le passé (zone d'affrontement entre acheteurs et vendeurs) pour être actif. 

-

Plus une résistance ou un support est testé, plus la probabilité de cassure est importante

: La multiplication des tests montrent la volonté des acheteurs ou des vendeurs de casser le niveau. Dans le cas d'un support, les acheteurs vont peu à peu s'essouffler et le cours de l'actif va rebondir de moins en moins fort sur le support. Dans le cas d'une résistance, les vendeurs vont peu à peu s'essouffler et le cours de l'actif va rebondir de moins en moins fort sur la résistance.

A partir du 4ème point de contact, les probabilités de cassure sont importantes. Il est rare qu'il y ait un 5ème point de contact avec la résistance ou le support.

-

Plus les volumes sont importants, plus la résistance ou le support est important

: Les volumes sont un bon indicateur pour déterminer l'importance du support ou de la résistance. En effet, c'est sur ces niveaux que la confrontation entre acheteurs et vendeurs est généralement la plus forte. Une cassure de support ou résistance doit également se faire sur de gros volumes, le nombre d'acheteurs ou de vendeurs étant alors plus importants.

-

Une résistance ou un support est une zone

: Il ne faut pas voir les résistances ou supports comme un niveau de prix exact. Il peut arriver que le cours dépasse ponctuellement le niveau sur une mèche pour finalement clôturer le chandelier japonais au dessus/en dessous du niveau. Pour éviter cet effet la au maximum, il est conseillé de prendre en compte les mèches hautes ou basses des chandeliers lorsque vous tracez un niveau de résistance ou support.


Comment utiliser les résistances et supports dans le trading



Les résistances et supports sont très utiles dans le trading. Ils permettent de prendre position mais aussi de se fixer des objectifs de cours. Lorsqu'une résistance/support est cassé, le premier objectif est la résistance/support suivant.

De manière générale, un trader se sert des supports pour acheter et des résistances pour vendre. Il peut également traiter les cassures. Voici les différents cas de figures que le trader peut rencontrer en fonction du type de résistance/support :


trading resistance support

Comme vous pouvez le voir, vous ne devez jamais prendre position sur le support ou sur la résistance. Il faut attendre qu'un retournement se mette en place (doji de retournement, grand chandelier haussier après un test de support, grand chandelier baissier après un test de résistance…) afin d'avoir la confirmation que le niveau de prix a bien joué son rôle de résistance/support. Le stop de protection (stop loss) est lui placé au dessus/en dessous du dernier plus haut/bas. Il ne faut pas oublier d'ajouter une marge sur le niveau de votre stop afin de prendre en compte le spread sur l'actif.


Une résistance ou un support a-t-il toujours la même valeur ?



Non, une résistance/support n'a pas toujours la même valeur et cela dépend de plusieurs critères :

-

Unité de temps

: Quelque soit l'unité de temps sur laquelle vous traitez, les résistances et supports fonctionnent de la même manière. En revanche, plus l'unité de temps est grande, plus l'objectif de cours (la résistance/support suivant) est éloigné en termes de points.

En revanche, selon l'unité de temps, une résistance ou support n'a pas la même importance. Plus l'unité de temps est grande, plus la résistance/support à une valeur importante. Par exemple, une résistance/support en journalier a plus de poids qu'une résistance/support en h1. Il est donc important de réaliser une analyse plus long terme par rapport à l'unité de temps de votre trade pour identifier les zones de résistances/supports potentiels et déterminer la tendance. En fonction de la tendance globale, vous pouvez vous fixer un sens à traiter (cf trading à sens unique).

Si vous ne faites pas cette démarche, certains retournements du cours vont paraitront incompréhensible et vous aurez un nombre de trades perdants plus grands.

-

Figures chartistes

: Un support ou résistance à une valeur différente selon s'il est associé ou non à une figure chartiste. Par exemple, une résistance peut représenter la borne haute d'un triangle ascendant. Selon la configuration graphique, une résistance ou support ne doit pas être traitez de la même façon. Je vous conseille de consulter notre rubrique du forum ou sont postées des fiches d'apprentissage sur chaque figure chartiste.

-

Mineur / majeur

: Certains supports/résistances sont mineurs et d'autres majeurs. Un support/résistance est dit mineur s'il n'a été testé qu'une fois (cassure de plus haut/plus bas) ou n'a jamais été testé (niveaux psychologiques). On parle de support/résistance majeur s'il relie des plus hauts/bas ayant été testés plusieurs fois par le passé (en tant que support ou résistance). On parle également de supports/résistances majeurs pour parler des niveaux de prix sur l'unité de temps supérieure à celle de votre trade. Le test d'un niveau majeur à un impact plus important et provoque souvent un fort rebond du cours. Les volumes de transactions sont plus grands.


trader resistance support

A propos du posteur

  • 736
  • 4542
  • 17963
  • 7306
Auteur du livre "Trading à sens Unique" (consultable gratuitement sur CentralCharts)

Ajouter un commentaire

no pic

Commentaires

4 Commentaires