Définition de politique monétaire restrictive

  • Qui a voté?
  • 17211
  • 0

Qu'est ce qu'une politique monétaire restrictive?



Une politique monétaire restrictive est un ensemble de mesure de la banque centrale visant à lutter contre un taux d'inflation trop élevé. L'objectif est donc de stopper la dévaluation de la monnaie sur le marché des changes mais également de restaurer la confiance des agents économique dans cette monnaie. Une politique monétaire restrictive est menée en période de forte croissance économique, en période de surchauffe. Elle a pour effet de réduire la masse monétaire en circulation. On dit alors que l'orientation de la politique monétaire est Hawkish.

Instruments d'une politique monétaire restrictive



Le principal instrument dont dispose la banque centrale pour appliquer une politique monétaire restrictive, c'est d'augmenter les taux directeurs. Cela a pour effet de ralentir les octrois de crédit aux agents économique, le coût du crédit étant plus élevé. C'est donc un moyen pour ralentir l'expansion de la masse monétaire et donc de lutter contre l'inflation.

Pour mener une politique monétaire restrictive, la banque centrale peut également augmenter le taux de réserves obligatoires. De ce fait, les banques commerciales doivent déposer auprès de la banque centrale une plus grande partie de leurs dépôts. Les banques commerciales peuvent alors accorder moins de crédits aux agents économiques.

La banque centrale peut également recourir à des opérations d'open market qui sont des mesures de politique monétaire restrictives non conventionnelles. L'opération consiste à vendre massivement des titres (bons du trésor, obligations...) sur le marché interbancaire pour inonder le marché de titres et faire ainsi augmenter les taux d'intérêts à long terme.

Risque d'une politique monétaire restrictive



Une politique monétaire restrictive peut trop bien fonctionné et conduire à un ralentissement de l'activité économique, voir à une récession. En effet, si la hausse des taux d'intérêts est trop forte, cela peut engendrer une chute brutale de la consommation des ménages et de l'investissement des entreprises (hausse du cout du crédit). Tout l'enjeu d'une politique monétaire restrictive est donc de trouver le bon dosage pour à la fois stopper la croissance de l'inflation mais sans trop affecter le niveau de l'activité économique.

L'autre risque d'une politique monétaire restrictive c'est la dégradation notable de la balance du commerce extérieure. En effet, si le taux d'inflation chute, cela peut conduire à une forte appréciation de la monnaie sur le marché des changes et donc à plus faible compétitivité des biens et services à l'étranger. Si l'activité économique du pays est dépendante des exportations, alors la croissance économique peut ralentir fortement.

A propos du posteur

  • 752
  • 4542
  • 17978
  • 7306
Auteur du livre "Trading à sens Unique" (consultable gratuitement sur CentralCharts)

Ajouter un commentaire

no pic

Commentaires

0 Commentaires