Définition de la marge

  • Qui a voté?
  • 6087
  • 0
Les notions d’effet de levier et de marge sont souvent mal comprises par les traders débutants. Pourtant, elles sont indispensables à une bonne gestion du risque. Si vous ne voulez pas raser votre compte de trading en quelques trades, vous devez maîtriser parfaitement ces termes de base du trading.

Qu'est ce que la marge ?



La marge est un dépôt de garantie qui sert de protection à votre broker dans le cas ou votre/vos position(s) évolue défavorablement. Une marge induit que vous utilisez de l’effet de levier. Si vous utilisez du levier, vous traitez sur les marchés financiers avec de l’argent que vous n’avez pas. C’est votre broker qui vous prête cet argent et pour être sûr que vous couvrirez vos éventuelles pertes (si vos trades vont dans le mauvais sens), il vous demande un dépôt de garantie. A partir du moment ou vous ne disposez plus de la marge nécessaire sur votre compte, le broker coupe automatiquement vos positions. Avant de couper vos positions, le broker effectue normalement appel de marge.

La marge sert donc (en théorie) à ce que votre compte de trading n’aille pas en dessous de 0.
Je dis bien en théorie puisque l’histoire de la BNS en janvier dernier nous a montré qu’un compte de trading pouvait aller en négatif. En effet, pour que le broker puisse couper automatiquement vos positions si vous n’avez pas la marge nécessaire sur votre compte, il faut qu’il y ait de la liquidité sur le marché. Dans des conditions normales de marché (même pendant une annonce), il y a toujours des acheteurs et vendeurs et le broker peut donc couper vos positions si nécessaire. Sur l’EUR/CHF en Janvier, il n’y avait plus aucun acheteur sur cette paire et les brokers n’ont donc pas pu couper les positions de leurs clients avant un solde négatif. Seuls les traders utilisant un stop garanti ont pu être exécuté au prix demandé, la perte lié au cours d'exécution défavorable du stop étant à la charge du courtier.

Définition des différents termes utilisés sur la marge



Marge utilisée (ou marge requise) : C’est le dépôt de garantie que demande votre broker pour l’ensemble de vos positions ouvertes.

Marge disponible : C’est le montant restant sur votre compte avant que vous subissiez un appel de marge (avant que le broker coupe automatiquement vos positions).

Marge limite : C’est le montant de marge disponible exprimé en pourcentage. Elle se calcul de la manière suivante : marge disponible / marge utilisée


Un appel de marge a lieu si votre marge limite descend sous les 100% ou que la marge disponible est à 0. Un appel de marge peut également se faire si la taille de vos positions est 900 fois supérieur au solde de votre compte. 

Effet de levier et marge : deux notions étroitement liées



Effet de levier = 100 / marge requise
Marge requise = 100 / effet de levier

Effet de levier et marge ont donc la même signification. Ils servent tous les 2 à exprimer le montant du dépôt de garantie, la couverture requise pour pouvoir ouvrir vos positions.

Sur le Forex, le montant du dépôt de garantie est exprimé en fonction de l’effet de levier.
Par exemple, le broker propose à ses clients un levier maximum de 100 :1 ou 200 :1. C’est le levier maximum théorique que vous pouvez utilisez. Avec un levier 100, la marge requise est de 1% (100/100). Avec un levier de 200, la marge requise est de 0.5% (100/200)

Sur les actions et les CFD, certains brokers expriment ce dépôt de garantie avec la marge. Par exemple, le broker propose à ses clients une marge maximum de 10% sur un titre. Cela signifie que vous avez accès à un levier maximum théorique de10 (100/ 10). Si la marge requise était de 20%, le levier maximum serait de 5(100/20).

Les facteurs d’influence sur la marge requise / effet de levier 



La marge requise / effet de levier disponible est fonction de plusieurs critères :

- le marché traité : Plus le produit est volatil, plus la marge requise est importante (et donc plus l’effet de levier proposé est faible). Le Forex étant le marché le moins volatil (cf étude de volatilité sur le Forex), c’est sur ce marché que les brokers demandent la plus faible marge requise et que l’effet de levier est le plus grand. Ensuite, on trouve les indices puis les actions qui sont très volatiles (cf étude de volatilité sur les actions).

- la volatilité du produit : Chaque produit à une volatilité différente que ce soit sur les paires Forex ou sur les actions. C’est pour cette raison qu’on trouve des distinctions de marges requises (et d’accès à l’effet de levier) sur des produits de même nature. Ainsi, la marge demandée sur l’EUR/USD est largement inférieure à la marge sur le GBP/CHF. Sur les actions, la marge demandée sur l’action Total sera bien moindre que sur une valeur bancaire.


Comment le broker définit la marge requise?



Pour définir la marge requise sur un produit, un broker applique la formule suivante : nombre de contrat * prix * taux de couverture.

Prenons un exemple sur un CFD CAC40, valant 1€ le point. Admettons que le CAC40 cote 4900 points. Si vous prenez position sur ce CFD pour 2 mini contrats, votre taille de position est de 2*1*4900 = 9800€. 

Dans ce cas, pour qu’un appel de marge ait lieu, il faut que le solde de votre compte descende en dessous de ce niveau. Bien évidemment, pour savoir quand l’appel de marge va avoir lieu, il faut prendre en compte l’ensemble des positions. La marge requise augmente à chaque position que vous prenez. Plus vous utilisez d’effet de levier, plus la marge nécessaire est importante. En utilisant un effet de levier très important, il suffit d’un petit mouvement dans le mauvais sens pour que vos positions soient coupées.

Qu’est ce que le levier théorique ?



Le levier théorique est l’effet de levier maximum imposé par votre broker. Il est calculé de la manière suivante :

Effet de levier théorique = Taille de position / marge requise.

Reprenons notre exemple du CFD CAC40. La taille de position est de 9800€. Admettons que sur ce produit, la marge requise soit de 5% de la taille du contrat. Admettons que le cac40 cote 4800 points et que vous pris 2 mini contrats. La marge requise est donc de = 2 * 4800 * 5 % = 480€.

L’effet de levier théorique maximum est donc égale à : 9800 / 480 = 20.41

Ce levier théorique restera toujours le même quelque soit la taille de position que vous prenez. En effet, si la taille de position augmente, la marge requise augmente aussi. Le broker arrondi dans ce cas à l’arrondi inférieur et va indiquer que le levier maximum sur l’indice CAC40 est de 20.

L’effet de levier théorique est donc fonction de la taille du contrat et de la valeur d’un point.


Quel est votre effet de levier réel ?



L’effet de levier réel se calcul de la manière suivante : taille de position / solde de votre compte.

Cet effet de levier, c’est vous qui le déterminez. Le broker vous impose certaines limites avec le levier théorique mais elles sont beaucoup trop permissives et dangereuses pour le particulier. Tous les brokers devraient limiter fortement leur effet de levier théorique pour les traders particuliers. Cela éviterait de nombreuses pertes. Le problème, c’est qu’aucune loi ne définit de levier et tous les brokers (même les mieux régulés) autorisent un recours massif à l’effet de levier (cf Brokers : la course à l'effet de levier). La gestion du risque repose donc entièrement sur vos épaules. Merci à l’AMF qui est soit disant charger de protéger les particuliers mais ne prend aucune véritable mesure…..

Plus votre effet de levier est important, plus le risque est grand. Toutes les études le montrent, un abus de l’effet de levier engendre la perte totale du capital. Si vous êtes un trader débutant et si la taille de votre compte le permet (cf money management pour les petits comptes Forex), n’utilisez pas de levier. Si vous avez un petit compte, utilisez toujours la taille minimum de position. Pour vous rendre compte de l’impact de l’effet de levier, commencez toujours à trader sur un compte démo pour éviter de perdre votre argent.

L’effet de levier est un poison pour le trader débutant. Même chez les plus expérimentés, cela cause de lourdes pertes financières. Il faut savoir que les pays ayant les règles les plus strictes sur l’effet de levier disponible sont ceux comptant le moins de traders perdants. A méditer…

A propos du posteur

  • 737
  • 4542
  • 17965
  • 7306
Auteur du livre "Trading à sens Unique" (consultable gratuitement sur CentralCharts)

Ajouter un commentaire

no pic

Commentaires

0 Commentaires